Cristivomer 45cm
Cristivomer lac des Pyrénées - Photo PG

Nom scientifique : Salvelinus namaycush
Longueur moyenne: 35 - 40 cm maximale : 1,10m
Poids moyen dans les Pyrénées: 600 g maximal : 10 k
Durée de vie : 20 ans et plus.

Le Cristivomer a été introduit dans les Pyrénées vers 1956. Originaire du Canada où on l'appelle plus souvent touladi ou truite grise, il peut atteindre dans ce pays 1,20 m de long pour plus de 30 kg! (photos des belles prises) Une truite grise de 30 kg fut prise à Great Bear Lake en 1991, dans les Territoires du Nord-Ouest au Canada. Une grise de 46,3 kg fut prise au filet dans le lac Athabasca en Saskatchewan en 1961.

cristivomer ou touladi
Cristivomer lac des Pyrénées - Photo PG

Ce poisson, dont on maîtrise la reproduction, se retrouve aussi dans d'autres massifs que les Pyrénées (Alpes, Jura ...). Le record national du cristivomer est de 8,110 kg, prise réalisée en 1992 dans le département des Hautes-Pyrénées !!!
Le cristivomer a une défense caractéristique par ces coups de tête vers le fond et peut vous donner un combat inoubliable !
Le cristivomer présente les caractères généraux des ombles. Il a une tête fine et pointue, sa bouche est largement fendue et l'extrémité du maxillaire et dépasse le bord postérieur de l'oeil.

Le nom de cristivomer provient des dents de son palais (vomer) qui sont disposées en forme de croix !
Sa coloration est variable suivant le milieu et l'état physiologique, la robe est souvent à dominante grise avec de nombreuses taches sur l'ensemble du corps, vermiculées sur le dos et la nageoire dorsale.
Dans les lacs de grande dimension, sa robe peut prendre une coloration argentée avec disparition presque complète des ornementations. Cette coloration générale est à l'origine du nom de truite grise parfois donnée au cristivomer.

Cette espèce est grégaire et vit plutôt en petits bancs de quelques individus qu'en grandes bandes. Les vieux cristivomers deviennent pourtant solitaires.
À la fonte des glaces, les cristivomers se trouvent souvent près de la surface et, graduellement, à mesure que les eaux de surface se réchauffent, ils se retirent en profondeur où les eaux sont froides et bien oxygénées durant tout l'été. C'est un poisson très méfiant n'appréciant pas trop la lumière, il remonte chasser en surface la nuit.

Cristivomer Namaycush

Il se reproduit de septembre à novembre, lorsque la température de l'eau se situe entre 10 et 12 °C, en eau de profondeur variable (0,5 à 12 m) sur les fond rocheux ou caillouteux des lacs.

Extrait d'une brochure réalisée en 1996 par la FONDATION DE LA FAUNE DU QUÉBEC:
"La fraie s'effectue à la pénombre, en soirée. On n'observe ni territorialité ni comportement agressif chez les mâles, bien qu'ils soient plus nombreux que les femelles lors de la reproduction. Le touladi aurait tendance à utiliser la même frayère chaque année. La femelle produit des oeufs de 5 à 7 mm de diamètre qui sont fécondés par un ou plusieurs mâles. Déposés sur substrat rocheux, ils éclosent généralement en mars ou en avril. Durant la maturation, la baisse du niveau de l'eau peut amener le gel ou èchement des tufs".

Toutefois, il semble que la période de fraie varie selon les lacs, selon l'altitude et les années, le dégel étant plus ou moins précoce.
L
e cristivomer ne se reproduit pas avant 6 ou 7 ans dans les lacs du Sud Canada et 12 à 13 ans pour le Nord .. (d'ou sa taille limite de capture 35 cm) mais il peut dépasser l'âge de 20 ans.
C'est un poisson qui ne s'hybride pas naturellement avec d'autres salmonidés, artificiellement on obtient un hybride appelé Splake (omble de fontaine mâle + cristivomer femelle).
Son alimentation est constituée d'insectes, mollusques et crustacés, en grandissant, il devient piscivore. Dans les petits lacs il s'attaque aussi à ses propres juvéniles et atteind rarement plus de 35cm, dans les plans d'eau plus vastes, il peut atteindre plus d'un mètre.

cristivomer
Photo PG

Voir sur le forum:

Cristivomer
Photo PG