Race lourdaise La race bovine lourdaise La race ovine lourdaise La Lourdaise @lacsdespyrenees.com

La race bovine Lourdaise était autrefois reconnue comme une des races bovines les plus laitières du Sud-Ouest. Elle compte aujourd’hui environ 100 vaches réparties dans une dizaine d’élevages des Hautes Pyrénées

En 1934 20000 femelles . En 1985 12 femelles et 1 taureau sauvés in extrémis par le dévouement de Pierre Corrèges de Bagnères de Bigorre.
En 2003 grâce à l'institut de l'élevage et la détermination de Laurent Avon à Paris et 20 éleveurs passionnés 100 femelles typées se reproduisent.

APTITUDE SELON LE MINISTERE DE L'AGRICULTURE  EN 1934

La principale aptitude de cette race est la production du lait, soit pour l'approvisionnement des villes, soit pour la fabrication domestique du beurre, soit pour l'alimentation des veaux.
Partout où la vente du lait en nature est rémunératrice, et notamment à proximité des villes d'Argeles Gazost et Lourdes, on trouve de nombreuses étables peuplées d'animaux dont la production laitière est abondante et très fréquemment on trouve dans ces étables des animaux donnant des productions journalières, en début de lactation, au-dessus de 15 litres avec une durée de lactation qui peut atteindre ou dépasser 300 jours.
En moyenne, on peut admettre une durée de lactation de 240 jours et une production totale de 2.000 litres.

Lourdaise au salon agricole de Paris en 1900
salon agricole de Paris en 1900

CARACTERISTIQUES DE LA RACE : code race LO 33.

De robe froment, à muqueuse roses,  la tête est élégante avec un front large orné de cornes en lyre à section elliptique portées fièrement sur une tête au chignon élevé et l'os naval rectiligne.
Depuis une soixantaine d'années la conformation s'est considérablement améliorée, et sa génétique a été largement utilisée pour construire la fameuse blonde d'Aquitaine .
La LO 33 vient de nouveau d'être sollicitée pour enrichir  la blonde d'un peu plus de qualité  maternelle.
Cette race laitière était présente, individuellement dans toutes les bonnes maisons du Sud-Ouest : « Vache de Châteaux ».

AUJOURD'HUI  EN 2003

Présentée au salon agricole de Paris en 1998 et 2002 la vache lourdaise est reconnue comme un trésor vivant aux caractéristiques génétiques rustiques d'une rare qualité.
La douceur de son caractère, la qualité maternelle, l'aptitude à transhumer en montagne, l'adaptation à des variations rapides de nourriture, sa robustesse et longévité en font un atout génétique puissant pour dynamiser des races affaiblies par trop de sélection.
La saveur de sa chair et la qualité de son lait très riche ont toujours fait l'unanimité des vieux bouchers et des fins gourmets.
Animal remarquable s'il en est  sa valorisation laitière et bouchère mérite d'être poursuivie.



taureau de race lourdaise
Taureau de race Lourdaise


© 2004 - 2017 -  P. Girard