La haute vallée de l'Aude abrite le cours supérieur de l'Aude, de sa source en Capcir, près du lac des Bouillouses à Limoux (Aude). Le départ du bassin de Aude est contigu à la Haute vallée de la Têt et occupe la partie septentrionale du lit de l'ancien glacier du Carlit. L'Aude prend sa source au minuscule lac d'Aude (Pyrénées-Orientales), et se jette dans la mer Méditerranée après une course de 224 km, à quelques kilomètres de Narbonne, à la limite des départements de l'Aude et de l'Hérault.

L'Aude reçoit successivement sur sa rive gauche :

  • La Lladure descendant des lacs de Camporeils et grossie du torrent de Balcéra, alimenté par l'étang de Balcére
  • Le Galbe venant de l'étang du diable
  • La Bruyante, gros affluent qui rassemble les eaux de tous les lacs du Donezan
  • Le Rebenty, venu du lac de même nom, prend sa source en sommet du col du Pradel (Aude-Ariège), coule le long du pays de Sault, et vient mourir en aval d'Axat, au dessus des gorges de la Pierre-Lys, dans l'Aude

Sur sa rive droite l'Aude reçoit :

  • l'Aiguette (20 km) à Artigues
  • le Ruisseau de Saint-Bertrand (19 km) à Quillan

L'Aude présente un régime nivo-pluvial dans son cours supérieur, à partir de Carcassonne où son débit moyen atteint 20,4 m3/s, le régime devient presque exclusivement pluvial. Des précipitations exceptionnelles et brutales, caractéristiques du climat méditerranéen pendant la saison automnale peuvent engendrer des crues violentes - Crue de l'Aude (Octobre 2018)

Le Rebenty - Photo JFB
Le Rebenty

Gorges de la Pierre-Lys - Photo JFB
gorges de la Pierre-Lys