Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Variation de densité

trutta64
Posts: 746
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 mar 2006 - 16:31 | Variation de densité  
Note du message: Notez ce message: down / up

Dans la plupart des ruisseaux de montagne j'ai remarqué qu'en remontant on trouve différents secteurs. Par exemple sur 200 mètresw on va faire que des petites truites, puis sur 100 mètres on va faire 3 ou 4 belles truites sans toucher un seule petite. Aussi en passant une grande cascade, sur 200 ou 300 metres en amont je n'attrape aucun poissons.
Je pense que les gros poissons aiment bien se trouver en amont et que les plus petites truites sont plus ou moins chassé vers l'aval.
Quelqu'un à t'il observé la même chose ou à une autre explication ?
_________________
"Manger est un besoin de l'estomac; boire est un besoin de l'Âme" -Claude Tillier-
Looping
Posts: 2989
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 mar 2006 - 18:25 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Les grosses ne prendraient pas simplement les meilleurs postes ??
JFB
Posts: 5333
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 mar 2006 - 19:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ai aussi fait ce constat. Je pense que looping a répondu juste en parti. Les grosses prennent les meilleurs postes. Elles peuvent même cohabiter sur le même repaire à plusieurs, pourvu qu'elles fassent un poids identique.
Si tu as constaté que les gros poissons aiment bien se trouver en amont et que les plus petites truites sont plus ou moins chassé vers l'aval, il est possible qu'une forte crue ait fait dévaler les petites incapables de trouver refuge car occupé par les grosses ? Car sur 100 à 200m je ne pense pas qu'il s'agisse d'un problème d'oxygène...
Si tu ne trouves pas de poisson après avoir remonté une grande cascade, peut-être qu'elle est infrachissable pour les farios et qu'en amont il n'y a pas de frayère pour leur repro, ou qu'il n'y a pas de poste de chasse ou de repaire ? Si par contre 100m encore au dessus de cette zone tu touches des grosses, c'est à mon avis la 2eme solution la + probable.
Il faut aussi regarder les abords. Si au dessus de cette cascade il n'y a pas d'arbre et que le soleil y tape plein fer, rien d'étonnant que les farios n'y soient qu'occasionnellement. Plein soleil, pas de végétation et que de la caillasse, les grosses sont rares.
Le fond aussi est à regarder. J'ai constaté (ce n'est qu'une observation) que lorsque le lit est + ou - ensablé, y'a rien ou presque, ca peut faire 50m et dès que le lit redevient caillouteux, ça donne.
Ta question est très pertinente trutta, j'avoue qu'il faut beaucoup d'expérience pour te donner une explication bien précise, et il m'en manque encore beaucoup ! Tant mieux, ça me donne une raison supplémentaire de continuer à pêcher ! icon_mrgreen.gif
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
Rapalolo
Posts: 44
Pertinence:
message 24 mar 2006 - 19:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C'est exactement ça Looping.
En fait les poissons adultes se trouvent généralement dans les profonds avec des vitesses de courant réduites qui correspond plus à leur habitat au contraire par exemple des alevins que l'on trouvera plus dans les radiers.

On doit pouvoir trouver sur le net des courbes de préférendum de l'habitat (vitesse, profondeur) en fonction de l'écophase.
Looping
Posts: 2989
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 mar 2006 - 20:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

JFB a écrit:
Le fond aussi est à regarder. J'ai constaté (ce n'est qu'une observation) que lorsque le lit est + ou - ensablé, y'a rien ou presque, ca peut faire 50m et dès que le lit redevient caillouteux, ça donne.

Même observation ! On est d'accord JFB.
pahu
Posts: 6968
Pertinence:
Web: www

Groupes: 5
message 24 mar 2006 - 21:44 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Rapalolo a écrit:

On doit pouvoir trouver sur le net des courbes de préférendum de l'habitat (vitesse, profondeur) en fonction de l'écophase.
Bonjour Papalolo !
courbes de préférendum ? écophase ? il faut nous expliquer ce que c'est icon_cry.gif j'ai vu quelques références sur le net (ce sont surtout des fichiers pdf)
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
Thierry81
Posts: 3938
Pertinence:

Groupes: 2
message 25 mar 2006 - 09:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Voila un spécialiste de l'écologie icon_question.gif Dynamique des populations peut-être icon_question.gif icon_lol.gif
Pour une fois que c'est pas moi qui sort des mots compliqués icon_biggrin.gif

Effectivement ca pourrait être interessant ce genre de courbes icon_rolleyes.gif Je ne connais pas non-plus...
_________________
Thierry81 : Modérateur du forum LDP
Si tu te demandes un jour si tu aimes les Pyrénées, c'est que tu ne les aimes pas !
Rapalolo
Posts: 44
Pertinence:
message 25 mar 2006 - 16:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bon j'arrive pas a trouver de lien (pas au format pdf) où l'on trouve de courbe de préférence.
En gros on a une courbe dont la valeur est comprise entre 0 et 1 en fonction d'un des paramètres physiques de la rivière (vitesse, profondeur). Je pense qu'il en existe aussi pour la granulométrie mais je n'en suis pas sûr. La valeur 1 correspond a l'optimum en terme d'habitat pour le paramètre.

Pour les écophases, ça correspond aux stades biologiques. ex: alevin, tacon, smolt chez le saumon.

Si certains sont intéressés : taper sur google microhabitats evha : vous trouverez pas mal d'indications sur les méthodes de modélisation de l'habitat. C'est parfois très technique mais hyper intéressant.
trutta64
Posts: 746
Pertinence:

Groupes: 1
message 28 mar 2006 - 16:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Sur les ruisseaux où j'ai fait ces constats l'habitat ne rentre pas forcément en jeu. Il n'y a pas forcément de différences entre le coin à petites et le coin à grosses. Et de plus au dessus de grande cascade souvent un trouve de jolies trous . J'ai du mal à expliquer ça , mais sur un grand nombres de petits ruisseaux j'ai remarquer ça.
_________________
"Manger est un besoin de l'estomac; boire est un besoin de l'Âme" -Claude Tillier-
SPO
Posts: 3700
Pertinence:

Groupes: 1
message 28 mar 2006 - 18:03 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Sur neuf tout petits ruisseaux, affluents ou sous affluents de l'Elorn, pêchés (pêche électrique de 5 minutes) après la fin de la saison 2005 (l'eau était très basse après plusieurs années de sécheresse), pêche réalisée dans le but de tenter de mesurer les effets du contrat entretien restauration en cours (CRE avec Agence de l'eau et Conseil Général) au niveau du chevelu sur la population de truites (trop haut pour les saumons). Le seul ruisseau où on a trouvé des truites d'une taille supérieure à 23 cm était un secteur où juste en aval, une buse interdit toute migration (cascade de plus d'un mètre après la traversée d'une petite route)...
Je précise que ces ruisseaux n'ont jamais connu aucun alevinage.
Par contre, si ce même ruisseau est, plus bas, farci de truitelles et de tacons, en amont de la buse, sur le lieu de la pêche électrique, il n'y en avait presque pas (c'était de mémoire le plus mauvais résultat et de loin sur les neuf ruisseaux).
La buse peut être assimilée à la cascade montagnarde qui interdit montaison et avalaison...
Paramètre supplémentaire à faire entrer en compte, la pluviométrie qui va augmenter la tendance à dévaler des plus belles truites... quand elles le peuvent.
Ainsi, lors de la pêche électrique annuelle de suivi effectuée dans le cadre du RHP sur l'Elorn, on note que les années très sèches, il y a plus de truites dans l'Elorn sur le lieu du RHP (c'est toujours le même). Ce lieu de pêche est situé juste en aval d'un petit affluent, le Morbic.
Par contre, sur un même poste, on a tous constaté que lorsque les belles sont de sortie, elles ne tolèrent que très rarement les petites qui viennent s'installer devant elles.
Pour mémoire, RHP = Réseau Hydrobiologique et Piscicole ; technique mise en place par le CSP et les agences de l'eau, 600 points de mesures en France.

Dernière modification par SPO: 28 mar 2006 - 18:10
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
trutta64
Posts: 746
Pertinence:

Groupes: 1
message 4 avr 2006 - 16:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Au pintemps, la fonte des neiges entraine des grosses avalanches. Ces avalanches finissent souvent dans les ruisseaux. La neige peut donc recouvrir une grande partie des torrents. Pendant plussieurs semaine l'eau va donc passer en dessous de la neige.Ces parties de ruisseau sont d'années en années les mêmes. Les truites vont souvent déserter ces tronçons de torrents.
_________________
"Manger est un besoin de l'estomac; boire est un besoin de l'Âme" -Claude Tillier-

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
forum-postit [épinglé] Appats pour le toc [pages: 1 ... 3]
forum-sujets Appâts insolites [pages: 1 ... 9]

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2024 - Mentions Légales

  Abritel - Booking - Pierre et Vacances - Thermalisme Pyrénées

Page générée en 0.12s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
7 visiteurs (liste) en ce moment