Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Frayères lacs de montagne

pahu
Posts: 6565
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 26 déc 2007 - 22:55 | Frayères lacs de montagne  
Note du message: Notez ce message: down / up

En complément sur le sujet qui a déja été abordé ...
d'après un document de P.Reyes Marchant et J. Moreau - (Laboratoire d'Ichytologie appliquée - Toulouse)
http://www.fao.org/docrep/009/ae996b/AE996B18.htm

Suite à des observations faîtes (vers 1980) dans la région Midi-Pyrénées par Fabre et Senocq ... dans un petit lac comportant un tributaire avec d'abondantes frayères il a été fait l'hypothèse de l'existence de deux sous-populations et géniteurs, l'une vivant dans le lac, l'autre surtout dans le tributaire ...

Au niveau des frayères, il y aurait en effet deux montaisons successives de géniteurs:
Dès le mois de décembre, les S. fario pubères du tributaire sont déjà sur la frayère; à la même période, les géniteurs du lac ont pénétré dans la partie aval du ruisseau. Dans les deux cas, les mâles sont les premiers à effectuer la migration.

Une partie des géniteurs lacustres parvient jusqu'aux frayères amont, soit après la reproduction des S. fario du tributaire, soit pendant cette reproduction, ce qui laisserait supposer un brassage des géniteurs. La frayère est donc fonctionnelle pour deux populations différentes. Les premières pontes ont lieu en décembre et les dernières dans le courant du mois de janvier.


Dernière modification par pahu: 24 mar 2018 - 13:37
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 26 déc 2007 - 23:10 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Oui, ce qui semble logique. Les truites vivant dans les tributaires sont les premières en place sur les frayères. Les lacustres peuvent aussi y venir, et il peut y avoir un brassage. C'est d'ailleurs une des raisons qui explique la présence d'atlantiques ou d'hybrides dans certains petits torrents au versant méditerranéen, en provenance d'un lac en amont ou en aval aleviné... (66 et Donezan)
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
SPO
Posts: 3607
Pertinence:

Groupes: 1
message 27 déc 2007 - 01:30 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Un des problèmes est le bouleversement des frayères déjà utilisées par les individus du lac à la fraie plus tardive.
La surface de frayères disponible est un des éléments qui pèse sur la productivité en truites d'un cours d'eau. C'est aussi vrai pour les saumons (les vrais icon_exclaim.gif ).

Dernière modification par SPO: 27 déc 2007 - 01:30
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
pahu
Posts: 6565
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 27 déc 2007 - 07:58 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :

La montée des adultes s'accompagne d'une descente de poissons d'un été ou plus âgés car l'apport entre octobre et fin décembre de jeunes sujets de taille jamais observée auparavant s'effectue en parallèle avec la baisse des effectifs de géniteurs S.fario du lac.

On peut suggérer que la dévalaison s'opère en sens inverse du déplacement des adultes dans le ruisseau en période d'étiage. La brusque augmentation de la population dans le ruisseau favoriserait la descente de jeunes sujets issus des reproductions antérieures.

Le pourcentage observé des poissons migrants à cette période en fonction de l'âge est résumé ci-dessous:
Age 1+ 2+ 3+ 4+ 5+
% 2,4 24,3 40,0 25,8 6,3
En effet, la dévalaison concernerait plusieurs classes d'âge des truites du ruisseau.


Citation :

Ces hypothèses rejoignent les résultats de Thorpe (1972) sur le Loch Level, d'après lesquels les truites fario migrent à des tailles variant entre 5 et 20 cm, selon qu'elles ont séjourné un ou deux ans dans le ruisseau qui fait fonction de nursery. Il serait souhaitable d'effectuer des analyses lectrophorétiques afin de déterminer s'il existe des différences génétiques entre la population du tributaire et celle du lac. C'est en effet par cette méthode qu'Allendorf et al. (1976) démontrent la présence de deux populations de S. fario séparées génétiquement dans le lac Bunners Joarna.

Ces observations concernent les sujets sauvages ou introduits très jeunes (alevins vésiculés). Des poissons provenant de pisciculture et déversés à plus grande taille, éventuellement la taille légale de capture, amènent à maturité les produits génitaux mais ne semblent pas susceptibles d'activité sexuelle complète. En effet, leur présence sur les frayères est exceptionnelle et leur agressivité est inférieure à celle des sujets sauvages.

En rivière, Abad (1982) met en évidence, par des marquages systématiques de tous les poissons présents, dans un bief riche en frayères avant le début de la reproduction, la disparition de certains d'entre eux par migration de reproduction. Ces poissons absents en saison de reproduction sont retrouvés plus tard. Ceci comme 26% du cheptel marqué au début de l'étude.

Les poissons introduits dans le milieu à 1 ou 2 ans (âge légal de capture),
parviennent à la puberté mais ne semblent pas se reproduire pour les mêmes raisons qu'au lac de Suyen.


_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
pahu
Posts: 6565
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 27 déc 2007 - 08:17 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :

La reproduction de S. fario s'accompagne toujours d'une migration vers des frayères en amont, notamment étudiée en milieu lacustre (Fabre et Senocq, 1981). Mais cette migration survient également en rivière même lorsque les truites passent l'année sur des zones très riches en frayères (Abad, 1982). Les observations les plus précises sur a reproduction de S. fario pour la région Midi-Pyrénées sont celles de Fabre et Senocq dans un petit lac comportant un tributaire avec d'abondantes frayères.

La maturité sexuelle est acquise aux âges ci-dessous. Les mâles étant toujours
plus jeunes que les femelles et les poissons sédentaires dans la tributaire étant mûrs plus tôt que ceux vivant dans le lac. Ceci est en relation avec la longévité des poissons.

L'âge de première maturité des S. fario du tributaire est conforme aux résultats de Gayou et Simonet (1978) sur la Neste d'Aure et à ceux de Vibert et Cuinat (1963)dans les Pyrénées-Orientales.


_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 27 déc 2007 - 15:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Les tailles sont vaiment très faibles. 11,6cm à 3 ans, c'est un goujon ! icon_mrgreen.gif Une truite mature de cette dimension ?
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
fred09
Posts: 4620
Pertinence:

Groupes: 1
message 27 déc 2007 - 16:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

http://www.ariegenews.com/news/news-1-17-4228.html icon_wink.gif

Gestion des rivières en Ariège: une préoccupation liée au développement durable
_________________
de toutes façons, de cette vie là, on n en sortira pas vivant, alors en attendant, profitons en ..( t inquiète lazare )
pahu
Posts: 6565
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 27 déc 2007 - 18:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

JFB a écrit:
Les tailles sont vaiment très faibles. 11,6cm à 3 ans, c'est un goujon ! icon_mrgreen.gif Une truite mature de cette dimension ?
Elles sont vraiment petites les truites dans le 65, désolé de le rappeler, je ne suis pas étonné que certaines truites de moins de 18cm puissent être matures ...
"autrefois" sur certains gaves on pouvaient voir des centaines de truites sur une dizaine de mètres mais bien peu dépassaient les 18cm
icon_neutral.gif

il y a peut être une erreur sur le document mais le chiffre indique certainement des individus de moins de 18 cm
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
bat65 *
Posts: 1887
Pertinence:

Groupes: 1
message 27 déc 2007 - 19:17 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

JFB a écrit:
Les tailles sont vaiment très faibles. 11,6cm à 3 ans, c'est un goujon ! icon_mrgreen.gif Une truite mature de cette dimension ?
Vi d'ailleurs ton plouf en a escagassé des centaines icon_mrgreen.gif , le poids qui disent....enfin tu sais la rumeur icon_mrgreen.gif icon_mrgreen.gif cela étant pour etre serieux 2 mn, tu remarquera la taille des cristis à 35 cm correspond à une évaluation d'age de 7 ans mais beaucoup de lacs se retrouvent avec des géniteurs qui ne font pas cette taille mais qui se reproduisent bel et bien, je pense que pour les autres salmonidés le principe d'age prévaut quelque soit la taille du poisson.

Dernière modification par bat65 *: 27 déc 2007 - 19:18
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 27 déc 2007 - 20:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Oui, le principe de l'âge prévaut bien sûr sur la taille, la truite étant mature en principe à 3 ans.
Par chez moi, elles se reproduisent aux alentours de 16 cm (pour 3 ans donc).
Et quand tu sais que dans le coin il faur 4 patates pour faire une frite, tu m'as compris... icon_mrgreen.gif Moins de 12 cm à 3 ans, c'est impressionnant !
Les tributaires cités doivent être vraiment très pauvres ...
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
JOS65
Posts: 9756
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 27 déc 2007 - 21:37 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

disons que dans le 65 , faut 10 kgs de topinanbour (s'cuzez pour l'orthographe) , faut donc 10 kgs de topinanbour pour faire une frite !!

vraiment tres pauvre le 65 comme il est bien souvent dit !!

a quand la maille de capture a 12cm .... surtout pour les ombles de fontaines icon_mrgreen.gif !


documentations tres interessantes PAHU !! sm6.gif sm6.gif
_________________
JOS65
pahu
Posts: 6565
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 24 mar 2018 - 12:27 | hypothèse de l'existence de deux sous-populations et géniteu  
Note du message: Notez ce message: down / up

Au départ de ce sujet il est fait l'hypothèse de l'existence de deux sous-populations et géniteurs, qu'en pensez vous ?



Rassemblement de truites fario - Tributaire lac d'Estaing - Janvier 2015
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
SPO
Posts: 3607
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 mar 2018 - 15:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je crois que même si les truites peuvent être déclinés en salmo trutta fario (truites de rivière), salmo trutta lacustris (truites de lac) et salmo trutta trutta (truites de mer), il n'existe en réalité qu'une seule et même espèce salmo trutta capable de se reproduire avec les différents types puisqu'il s'agit du même taxon. new_puppy_dog_eyes.gif

Jeff nous éclairera icon_exclaim.gif icon_wink.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France - © 2003-2019


Page générée en 0.098s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
7 visiteurs (liste) en ce moment