Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Le coin du toc

JOS65
Posts: 9759
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 21 mar 2006 - 21:24 |  
Note du message: Notez ce message: down / up



et TOC .......!!!!! icon_mrgreen.gif



Dernière modification par JOS65: 21 mar 2006 - 21:26
_________________
JOS65


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
mezza
message 21 mar 2006 - 21:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

vous faites "rien que de m'embéter" ...
lesach
Posts: 501
Pertinence:
message 21 mar 2006 - 21:29 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

"mezza" ou la réintroduction de l'ours... nounours_2.gif

non, je déconne. En réalité au bord de l'eau pour ceux qui l'ont vu ça donne çà: icon_rr.gif ou plutot çà peut-être icon_rendeer.gif mouaih, c'est assez proche...

icon_wink.gif

Dernière modification par lesach: 21 mar 2006 - 21:31
Looping
Posts: 2989
Pertinence:

Groupes: 1
message 21 mar 2006 - 21:49 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Les deux points de vue se valent et ne s'opposent pas. On peut apprécier ces moments de "furtivité" (dixit Mezza), et également apprécier de partager ces moments parfois.
mezza
message 21 mar 2006 - 21:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

c'est ce que je voulais dire sans trouver les mots pour le dire ... merci looping, je savais que tu me comprendrais.
Comment va Baracuda et ... ( j'ai oublié le mon des autres types de l'Agence tout Risque ) ?
Looping
Posts: 2989
Pertinence:

Groupes: 1
message 21 mar 2006 - 22:11 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Damned je suis démasqué!! icon_mrgreen.gif
(Connectes toi Mezza !!!)
joel5
Posts: 1379
Pertinence:

Groupes: 1
message 22 mar 2006 - 08:12 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

mezza a écrit:
vous faites "rien que de m'embéter" ...
loin de moi cette pensée,
suis un peu curieux cherche a comprendre
je te dirai qu'a des moments il faut que je partes seul aussi
mais a d'autres périodes j'ai besoin de partir avec un pote ou plusieurs
je trouve que ça motive, en plus maintenant j'ai le gamin qui veut suivre aussi
sinon respect chacun fait ce qui veut du moment qu'il ne balance pas
des pinfles a la baille icon_evil.gif
(là réaction ursine et en plus j'ai quelques similitudes avec les nounours_2.gif )

Dernière modification par joel5: 22 mar 2006 - 08:13
mezza
Posts: 3180
Pertinence:

Groupes: 1
message 22 mar 2006 - 08:50 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

bâaaa comme disent les bigourdans, on est bien tous les mêmes.
Au fait Looping, il y avait aussi "Futé" le bellatre et "Anibal" le chef de bande avec son gros cigare.
Si je me souviens bien, Looping était un peu le dingo de la troupe.
Ah, souvenir, quand tu nous tiens ...

Dernière modification par mezza: 22 mar 2006 - 10:51
_________________
" si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'augmentes "
Looping
Posts: 2989
Pertinence:

Groupes: 1
message 22 mar 2006 - 13:10 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C'est exactement ça Mezza...
mezza
message 22 mar 2006 - 13:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

si on m'avait dit un jour que je te rencontrerais sur le net , je ne l'aurais pas cru !
surfing
Posts: 303
Pertinence:
message 18 avr 2006 - 11:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Et dire que je peche avec lui, icon_lol.gif
mezza
message 18 avr 2006 - 14:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

ouai, bon courage.
Tu fais vraiment dans le social.
tomsachayy
Posts: 1
Pertinence:
message 19 oct 2010 - 13:00 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

la pêche au toc c pa vraiment facile il faut savoir la plombée. Maicomment reconetre un ruisseau ou torent ou il ya des truites?? icon_biggrin.gif
Obiou
Posts: 4836
Pertinence:

Groupes: 1
message 19 oct 2010 - 13:09 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

et comment se présenter icon_question.gif et comment écrire en français icon_question.gif ça en fait, des questions icon_rolleyes.gif
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
JFB
Posts: 5336
Pertinence:

Groupes: 1
message 20 oct 2010 - 13:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

tomsachayy a écrit:
Maicomment reconetre un ruisseau ou torent ou il ya des truites?? icon_biggrin.gif
Le mois yen le plus fa cil pour le ça voir s'ait di peché...
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 25 déc 2012 - 14:02 | "Tocqueur" tardif... Mais plein de bonne volonté!  
Note du message: Notez ce message: down / up

Tout petit, je pêchais avec Papa sur le Canal du Midi à la hauteur de Rangueil (les étudiants ont remplacé depuis longtemps les vaches qui broutaient alors dans ces prairies…) icon_rolleyes.gif
Vers la fin des années 60, je me suis beaucoup promené en montagne, (la plupart du temps dans les mêmes coins : massif du Néouvielle, de Luchon, de l’Ariège et du Val d'Aran).
Très vite je me suis fait plaisir avec quelques escalades modestes (A-D, qqs passages de IV…) - Toulouse, auto, montée, escalade, sommet, descente, auto, Toulouse - Et le WE suivant, on recommence...
Puis, un jour, j'ai découvert que la montagne n’était pas qu’un tas de cailloux à gravir, et j’ai un peu oublié les « Sommets »… J’ai beaucoup regardé, écouté, reniflé, et aussi trempé un fil équipé d’une Mepps n°2 dans l’eau des lacs… Plus tard, j’ai mis au bout de ce fil un une sauterelle ou un ver rouge et un petit bouchon...
L’essentiel, pour moi était (et est encore) d’avoir un prétexte pour fréquenter le milieu montagnard : Passer des nuits sous la tente, faire une grillade, prendre le soleil et la pluie, voir la brume du soir remonter de la vallée et recouvrir le lac, assister au spectacle de la Voie Lactée à 2500m, et aussi au « son & lumière » des nuits d’orage... A l’explosion des fleurs au creux des rochers humides, au printemps qui met trois mois à remonter les pentes… Surprendre des isards dans l’ombre d’un couloir encore enneigé, ou des lagopèdes dans les pierriers…
Et quelques autres trucs du même genre, qui donnent la chair de poule quand on y pense… isard.gif

Mais je ne comprenais rien à la "manière d’opérer" efficacement sur une rivière rapide et encore moins dans un torrent. icon_redface.gif J’avais trop abandonné des mètres de fil, de plombs et d’hameçons au fond, ou dans les branches qui les surplombent! icon_evil.gif :evil: icon_evil.gif

J’ai alors essayé de me soigner en discutant et en observant des copains expérimentés. Une année, pour être plus réceptif, je n’ai pas pris la carte de pêche ! et j'ai regardé les pêcheurs et les poissons. J’ai aussi lu des livres. Puis, plus récemment j’ai exploré des « sites » et des « forums » !

Oui, je sais, C’est au bord de l’eau que ça se passe… Pas sur le papier ou à l’écran ! Mais il faut bien commencer par un peu de théorie quand on part de zéro !
Après, il ne reste plus qu’à apprendre…

Voici quelques recommandations récoltées à droite et à gauche qui m’ont beaucoup encouragé à mes débuts au TOC.


Nombreux sont ceux qui reconnaîtront leurs apports (sur ce Forum, et ailleurs… quand on tape "pêche au toc") : Qu’ils soient chaleureusement remerciés d’avoir diffusé leurs connaissances et ainsi encouragé des vocations. sm6.gif sm6.gif
Loin de moi l’idée de m’approprier leur expérience que la mienne est bien loin d’égaler : je suis un "tocqueur tardif" ! icon_redface.gif icon_redface.gif icon_redface.gif
J’ai simplement voulu regrouper ici des conseils et des renseignements qui m’ont été très utiles, et qui peuvent peut-être intéresser des "aspirants tocqueurs "…
Et pardon si j'enfonce des portes ouvertes...

sm6.gif Toute critique, correction, précision ou apport complémentaire de spécialistes (qui sont nombreux) sont les bienvenus ! sm6.gif


Quelques idées proviennent aussi de vieux petits livres bien agréables à feuilleter :
LES PECHES DE LA TRUITE - dans La PECHE de J. Nadaud (1955). (Il date un peu : le 25/100 y est considéré comme un fil fin !!)
PÊCHE DE LA TRUITE AU COUP - M. Polet (1980).
ITINÉRAIRES DE PÊCHE EN HAUTE ARIÈGE - J. Bleton (1993).
EN PÊCHANT LES PYRÉNÉES - Ch. Loubet (2001).



LE TOC EN RUISSEAU - Résumé théorique

LE MATÉRIEL

Canne à fil intérieur (Pour les petits ruisseaux encombrés)

Avantages.
- Indispensables pour réduire les risques d’accrocher sur les berges encombrées (elle peut être courte : 3,30m).
- De par son action de pointe et sa solidité (les entretoises rigidifiant le scion), elle permet de mieux maîtriser les départs et de sortir rapidement le poisson.
- Idéales pour pêcher court, sous le scion.

Inconvénients.
- Sa rigidité impose de ferrer délicatement pour éviter la casse des fils fins.
- On ne pêche pas loin avec une plombée légère.
- La glisse est souvent médiocre pour les cannes du commerce (pas assez d’entretoises, positionnement mal réalisé, oxydation des anneau). Les cannes artisanales sont chères, mais en général correctement entretoisées : tenue horizontalement, un seul plomb n°4 (0,2gr) suffit pour faire coulisser le fil sans avoir à la secouer !

Canne anglaise (Pour les rivières larges et dégagées)

Avantages.
- Très bonne glisse du fil (sauf sous a pluie !)
- Pêche possible à grande distance, plus de 15m ! (Mais est-ce bien raisonnable au toc ?)
- Possibilité d’utiliser des nylons très fins grâce à l’amorti de la canne.
Inconvénients.
- Accrochages désespérants dans la végétation des berges.
- Un ferrage dans le vide = une perruque au bout du scion !
- Cannes légères mais parfois fragiles.

Moulinet, ligne et indicateur de touche

Un moulinet à tambour tournant le plus simple et léger possible (Ritma, Protect…), garni de fil fluo (ou pas) de 14/100
Le bas de ligne est incolore et plus fin de 2 ou 4/100 : 10 à 12/100.
Le repère est un "Rigoletto", ou mieux : un brin de raphia noué sur la ligne (plus discret et beaucoup plus léger que la laine).

Plombées

Plombée légère & groupée (fig. A)
Cette plombée simple est à privilégier : elle demande peu de modifications au long du cous d’eau. La plupart du temps, 2 ou 3 plombs de n°7 suffisent. Ferrer rapidement sur la touche.
Plombées progressives (fig B)
Quand le courant est puissant, ce montage permet d’utiliser un poids suffisant pour arriver rapidement au fond tout en conservant une certaine souplesse pour présenter l’appât de façon naturelle. La progressivité s’obtient en diminuant la taille des plombs et en augmentant leur espacement vers l’hameçon. Elle peut s’étaler sur 20 à 50cm. On accroche moins le fond, mais les touches discrètes peuvent être difficiles à percevoir.
On a toujours intérêt à pêcher le plus léger possible ! Il faut adapter en permanence la plombée aux conditions du poste afin que l’appât suive le fond sans l’accrocher.
- Quand les eaux sont fortes (fig. B), en début de saison ou sur les grandes rivières au courant puissant, il faut alourdir le montage (0,5g à plus de 2g… et souvent encore plus lourd !). Ex : n° 7/7/6/5/5…
- Avec des eaux plus basses, et sur les ruisseaux, alléger la ligne (0,2g à 0,5g). Par ex : n° 8/7/6.
- Sur les ruisselets aux eaux très basses (fig. C), 2 ou 3 petits plombs suffisent (0,2 à 0,3g), le premier à 6 ou 7cm de l’hameçon. Ex : n° 8/7/7.
&#61664; On peut aussi n’utiliser qu’une seule taille plomb (par ex. : n°7 &#8776; 0,1g), et jouer sur le nombre et l’espacement.
Chaque « tocqueur » a ses formules fétiches…




Esches et hameçons
Le ver de terre ou terreau de la taille d’une allumette (8cm), est bon toute la saison (hameçon n°8 à 12 tige longue).
La petite teigne (hameçon n°12 à 14).
Les larves aquatiques (hameçon n°14 à 18) et tous les insectes que l'on trouve sur les berges : sauterelles, grillons, chenilles, mouches etc. (hameçon n°12 à 14).

Dernière modification par Dickou: 26 déc 2012 - 10:16

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 26 déc 2012 - 11:28 | Ensuite, on trempe le fil...  
Note du message: Notez ce message: down / up


QUELQUES CONSEILS PRATIQUES
L’approche
La discrétion est de rigueur : éviter de marcher dans l’eau pour ne pas provoquer de panique en chaîne et surtout respecter la faune, la flore et les éventuelles frayères. Sur les petits ruisseaux, pêcher en remontant le courant. Attention à l’ombre du pêcheur ou de la canne, et à la silhouette qui surplombe l’eau ou se détache sur un fond clair.
Pêcher près : 5 à 6 m maximum. La berge d’en face se pêche… d’en face ! Pêcher en premier la bordure de la berge sur laquelle on se trouve, puis ensuite les autres postes plus lointains : endroits encombrés, chutes d'eau, environs d’obstacles, trous profonds, etc.

L’appât porté
La pratique traditionnelle de l’appât porté et déposé est la plus simple à la fois dans sa conception et dans sa mise en œuvre : Le pêcheur fait évoluer directement le montage en portant la plombée. Il dépose ainsi son appât sur les postes potentiels. Les dérives sont courtes, voire inexistantes. L’esche évolue par bonds successifs. La canne doit être longue et tenue horizontalement. La plombée est lourde et la ligne est à la verticale de l’extrémité de la canne. Cette méthode est adaptée aux trous profonds.

La dérive naturelle
La plombée groupée et légère (fig. A) passe partout : quels que soient la profondeur et la force du courant… Mais il faut évaluer en fonction de la vitesse de l’eau, la distance nécessaire pour que cette plombée légère soit au fond environ 1m avant son passage sur le coup, à l’aplomb du pêcheur.
Le montage est envoyé au ¾ amont en direction de la veine à explorer. Durant le temps de descente, où la ligne se met en place, le pêcheur libère un peu de fil du moulinet de façon à pouvoir relever la canne presque à la verticale, sans pour autant agir sur la ligne. A l'issue de cette préparation, la main gauche saisit le corps de ligne de façon à percevoir l'éventuel "toc".
C’est le courant de fond qui porte et guide la plombée ! La ligne légèrement détendue indique que l’appât est bien en place et dérive librement près du fond. La canne accompagne seulement la dérive afin de garder le contact, mais sans contrainte : L’appât doit donner l’impression de se déplacer librement !
Tout changement anormal de la trajectoire est un signal d'alarme pour la truite… Il est primordial que la ligne ne coupe jamais le courant : il n'y a aucune raison "naturelle" pour qu'un appât dérivant librement change subitement de veine d’eau… Si cela arrive, il faut alléger : Sortie de veine = trop de plomb !
Le scion, toujours à l’aplomb du repère (raphia ou rigoletto), prévient les déplacements de ligne qui soulèveraient l’appât du fond. Les coulées sont courtes : 6-7m maximum.

La touche
Les touches peuvent être très discrètes : la perception du "toc" n’est pas systématique, loin de là ! On doit déceler le moindre comportement suspect de la ligne ou du repère : frémissement, arrêt, déviation… et ferrer sec sans hésitation (1 à 2 secondes). Les touches arrivent souvent juste avant la fin de la dérive, lorsque l'appât remonte légèrement. La vigilance doit être constante.
Si pendant la dérive la ligne s'arrête brusquement, elle peut être retenue par un obstacle : tirer légèrement sans forcer, si c'est une truite on le sait dès que le nylon est tendu, et il faut alors ferrer rapidement.
En fin de coulée, pour éviter de couper le courant, libérer 40cm de fil avant de lever la ligne.
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 26 déc 2012 - 11:34 | Avis à LdP  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ces post peuvent être "modérés" s'ils sont jugés trop longs (ou trop... autre chose!!) icon_redface.gif icon_redface.gif sm6.gif
Je ne me sentirai pas brimé icon_wink.gif casquette-ldp.gif

Voici un résumé pour les plus pressés:




Dernière modification par Dickou: 26 déc 2012 - 11:40

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
SPO
Posts: 3699
Pertinence:

Groupes: 1
message 26 déc 2012 - 14:45 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bernard, je vois dans tes posts un manque irrésistible de contact avec la montagne et ses ruisseaux icon_exclaim.gif icon_wink.gif icon_lol.gif
Tu devras attendre l'ouverture pour le remède icon_exclaim.gif new_puppy_dog_eyes.gif
pahu
Posts: 6993
Pertinence:
Web: www

Groupes: 5
message 26 déc 2012 - 19:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci pour ces post, j'aime beaucoup ... on voit que tu es passionné.
J'ai fait un peu le cheminement inverse, j'ai commencé par la pêche au toc ... je n'avais pas le choix, il n'y avait que des ruisseaux et mes parents ne me laissaient pas trop aller au "grand" gave... j'ai commencé à pêcher les lacs les plus accessibles puis l'été en vacances je quittais la montagne (et oui!) j'ai péchais le gardon dans le marais Niortais, le carnassier dans les Landes et je suis revenu aux lacs de montagne, le toc je m'y remettrai peut-être quand je ne pourrai plus monter ...
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
forum-postit [épinglé] Appats pour le toc [pages: 1 ... 3]
forum-sujets Appâts insolites [pages: 1 ... 9]

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2024 - Mentions Légales

Page générée en 0.164s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
27 visiteurs (liste) en ce moment