Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Encore une nouvelle espèce des pyrénées

JFB
Posts: 5333
Pertinence:

Groupes: 1
message 20 aou 2005 - 03:41 | Encore une nouvelle espèce des pyrénées  
Note du message: Notez ce message: down / up

A la demande générale de Lilou, voici une autre tirade.
Un petit ruisseau dont je tairais le nom tellement c’est triste, a fait l’objet d’une réintroduction de ma part en farios pêchées dans un torrent non loin de là. Je dis réintroduction car de joyaux locaux avaient tout détruit au javel il y a 15 ans. J’y travaille depuis maintenant 4 ans. Je sais que c’est interdit, et que tout poisson introduit dans dans un cours ou plan d’eau vierge doit provenir d’une pisciculture agrée. Je n’ai pas attendu après l’inertie de messieurs les décideurs…
J’ai donc mis environ 50 farios maillées la première année, 25 la 2eme et 15 la 3eme. Pourquoi 50 puis 25 puis 15, me direz vous ? parce que c’est pas évident en 3 semaines de vacances de prendre 50 farios maillées dans le même torrent, parce qu’il ne faut pas les blesser, les transporter…et je voulais être sur de la souche.
Parce que dès la 2ème année, les 50 premières avaient frayé, donc petit coup de pouce.
A la 3ème le résultat était super. Quelques coups de ligne, beaucoup de truitelles de 12 cm pour un ruisseau de 2,5km de long et 1 m maxi de large. Des farios comme la jolie photo de pahu.. Les + grosses atteignaient 25cm.
Nous voici donc à la 4ème année. Fin mai, après la fonte, je remonte les 2,5 km au toc à la mouche. J’ai pris soin de compter. 45 farios maillées en 3 heures ! Hourrah ! Une bonne vingtaine de caguées et décrochées. Autant en truitelles !
Oh, je n’ai pas grand mérite, la nature à tout fait et bien fait. Tellement content, j’y retourne la semaine suivante, et volontairement je repêche à la mouche par un vent du nord et une journée fraîche et brumeuse, bref le contraire de ce qu’il faut faire. Et bien, en une heure, 2 touches et une prise pas maillée. J’enfile alors un petit terreau et boum ! Touche sur touche. Tout va bien, c’est bien des farios !

Seulement voilà, encore une nouvelle espèce introduite dans les Pyrénées par la civilisation. « Le Marcel propriétaire ».
Cette espèce est aussi à connaître. Elle fait actuellement partie du paysage. Elle rachète à bas prix les ruines des anciens moulins ou anciennes bâtisses. Comme elle migre dans les montagnes 15 jours max par an, elle n’a pas le temps de construire son nid comme les cigognes. Donc elle campe en utilisant (accrochée au murs avec des ficelles) une grande bâche au dessus de sa tête car elle craint la pluie.
Cette espèce est très féconde et joueuse. Elle aime les enfants (elle a raison) et aime jouer au ballon avec eux dans l’eau, comme l’otarie, c’est pour cela qu’un ruisseau de 50 cm de profondeur ne lui convient pas. Il lui faut au moins 1m . Etant bizarrement incapable de fabriquer un toit mais capable de commander une piscine, elle est intelligente car elle a compris qu’il faut de l’eau pour la remplir. Comme la cigale, se trouvant fort dépourvue elle alla crier famine chez la rigole sa voisine lui demandant pour subsister un peu d’eau pour la sustenter…
Cette espèce est aussi proche de nos chers sangliers. Elle remue la terre non pas avec son groin, mais avec une pelle et une pioche et sur plusieurs dizaines de mètres.
Elle doit être apparentée avec le castor car elle abat sauvagement les arbres pour les placer en travers du cours d’eau.
Vous l’avez tous compris, le « Le Marcel propriétaire » bouche le ruisseau, et le dévie pour remplir sa piscine. Mais comme la linotte, il n’a pas de mémoire et oublie de déboucher le ruisseau.
Le raton-laveur est son cousin proche, avec la différence qu’il ne connaît pas la lessive. Donc « Le Marcel propriétaire » qui connaît le linge aussi bien que le vers à soie le lave avec celui de ses gamins avec le surplus d’eau récupérée dans un vieux lavoir quand la piscine a été remplie. Pour respecter le principe des vases communiquant, le tout revient en aval dans le ruisseau,
Vous devinez le résultat…Il ne reste que 400m où les farios ont subsistées.
J’ai prévenu la gendarmerie, et le jour où ils se sont déplacés, cette espèce respectant les lois implacables de sa nature avait déjà migrée vers d’autres cieux, comme la cigogne…elle ne reviendra jamais à ce nid car j’ai appris que, comme le renard, il y a eu une grosse entourloupe avec l’ancien proprio qui croyait toucher de l’argent, et qui c’est fait bananer comme le singe par cette espèce actuellement pas solvable.
Amis pêcheurs et chasseurs amoureux de la montagne, ne la pêchez pas, ne la chassez pas, ne l'invectivez pas car elle est procédurière (elle n'a que ça à foutre). Elle sait qu'elle est protégée par une fédération très puissante, notre société.

Mais tant-pis, je ne suis pas découragé, il reste un peu de temps avant la fermeture, et je continuerai, pour que qqes pêcheurs dont moi-même puissions prendre de temps en temps 3 ou 4 farios, et surtout pour que la vie n’abandonne plus ce ruisseau.

_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
fab66
Posts: 2095
Pertinence:

Groupes: 1
message 20 aou 2005 - 11:27 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ton post est magnifique de vérité et de cruauté scandalisante !

Bravo ! Pour tes écrits, ta ferveur et ta passion !

Quand est-ce que tu nous ponds un livre ?

Pour en revenir à ton sujet, cela correspond bien à ce que je disais récemment à un jeune de 20 ans qui a bien la tête sur les épaules, qui vient souvent avec deux "vieux" de bientôt 40 ans (oui, ça le fait mal !), et qui en marchant souvent réfléchit et parle.

Je lui expliquais, qu'il y a une catégorie de personnes rencontrées en montagne, qui sont "éveillées" ou "semi-éveillées" et que l'on peut perdre du temps à leur expliquer la faune, la flore, les insectes, la protection, etc...

En revanche, je lui disais, qu'il y a des personnes qui sont "MORTES" pour ces explications, que cela ne servira à rien, car elles SONT la SOCIETE de CONSOMMATION, elles sont vivantes et sous forme humaine, mais uniquement pour CONSOMMER, peut importe quand, quoi, où et comment : c'est MIAM-MIAM, CACA, DODO, BOULOT, aucune passion, aucun but, aucune vie digne de ce nom !

C'est pour cela que ces personnes sont "MORTES" pour notre cause, et là il ne reste plus qu'une solution qu'elles comprennent : gueuler dessus, taper, procès verbal, sifflets, amendes...

C'est dommage, mais c'est ainsi !

Je terminerais par un de mes auteurs préférés :

Chaque homme sur terre a un trésor qui l'attend, lui dit son cœur. Nous, les cœurs, en parlons rarement, car les hommes ne veulent plus trouver ces trésors. Nous n'en parlons qu'aux petits enfants. Ensuite, nous laissons la vie se charger de conduire chacun vers son destin. Malheureusement, peu d'hommes suivent le chemin qui leur est tracé, et qui est le chemin de la Légende Personnelle et de la félicité. La plupart voient le monde comme quelque chose de menaçant et, pour cette raison même, le monde devient en effet une chose menaçante. Alors, nous, les cœurs, commençons à parler de plus en plus bas, mais nous ne nous taisons jamais. Et nous faisons des vœux pour que nos paroles ne soient pas entendues : nous ne voulons pas que les hommes souffrent pour n'avoir pas suivi la voie que nous leur avions indiquée.

Paul Coelho – L'Alchimiste



Dernière modification par fab66: 20 aou 2005 - 11:28
_________________
JFB
Posts: 5333
Pertinence:

Groupes: 1
message 20 aou 2005 - 17:01 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

« Très souvent, au cours de notre existence, nous voyons nos rêves déçus et nos désirs frustrés, mais il faut continuer à rêver, sinon notre âme meurt. »
Cette phrase est extraite du « Pèlerin de Compostelle » du même auteur…

C’est pour ça que je vais continuer, et ce jusqu’à épuisement.

Gandhi disait ; « Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c’est malhonnête. »
Moi, j’y crois !
J’ai enlevé la construction des castors, bouché la tranchée des sangliers, et explosé à coups de bourre le lavoir.
Le ruisseau recoule normalement, et j’ai la chance d’avoir un cousin qui possède une remorque afin de transporter du gravier fin pour cet automne.
Comme je connais bien le propriétaire de la quasi-totalité des prés que le ruisseau traverse,(agriculteur qui les exploite uniquement pour le fourrage), il ne verra aucun inconvénient à voir passer chez lui cette remorque.
Il me reste une semaine pour prélever (avec ma canne)10, 15 farios max car je ne veux et ne peux pas dépeupler le torrent (dont je sais la souche robuste). Encore faut-il les prendre… 4 par jour sur 3 jours, c’est jouable si elles le veulent bien.

Comme le disait Jean-Raymond Boudu qui n’était pas un con (jeu de mots à 2 balles)
« Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du cœur. »Le rictus que j’ai en ce moment aux coins de mes lèvres en est la preuve…

Ce forum me fait du bien, il me permet d’exprimer mes idées avec des personnes qui partagent la même passion que la mienne, avec les points de vue de chacun qui m’apportent un équilibre, et sans son existence, je ne sais pas si je n’aurais pas tapé en touche…

Merci à vous tous !

_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
lilou145 *
Posts: 1621
Pertinence:
message 20 aou 2005 - 18:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

à quand le bouquin ? si tu te décides je passe commande icon_lol.gif icon_lol.gif
fred09
Posts: 4617
Pertinence:

Groupes: 1
message 23 aou 2005 - 11:17 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

sacré JFB je ris car "ils" ont trouvé mon ruisseau à moi !! snif snif

un gars à commencé a en toucher et depuis je relève sans cesse des traces sur un spot ou j ai péché des années seul avec mon père !!

ruisseau aleviné par nos soin tranquille sans rien dire à personne ! pendant des années on a fait des parties fabuleuses ou tu sortais 50 poissons de plus de trente sans problèmes !! normal on était deux à le pécher !!

Depuis le pater est partis et le ruisseau a livré son secret !!

la page est tournée c'est comme ça on change d'aventure ! mais c'était génial je vous l 'assure !
JFB
Posts: 5333
Pertinence:

Groupes: 1
message 23 aou 2005 - 16:10 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Adiou fred,
il doit bien en rester qques unes ? Sauf si le gars qui en a touché a tout ravagé en faisant des cartons quotidiens... Je pense que tu pourrais peut-être continuer de l'aleviner, peut-être en rentrant en contact avec "celui" qui le pêche qui pourrait même t'aider ?
A moins que ta décision de changer d'aventure soit irrévocable, ce que je comprendrais très bien...
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
fred09
Posts: 4617
Pertinence:

Groupes: 1
message 23 aou 2005 - 16:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

oh si ça pouvais !!!!

Tu parles l'autre Tartarin il est allé de suite se vanter de sa belle peche !! résultat maintenant on est quelques uns à le pécher le coin !! mais bon comme c est quand meme un gouffre ou tu rentres et tu ressors quelques km plus haut c est physique ça réduit le nombre !!

le seul truc c est que j ai pas envie de me retrouver avec l ours en face là dedans parce que là y a pas d échapatoire !!!
soubsouscarl
Posts: 2597
Pertinence:
Web: www
message 30 aou 2005 - 22:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jfb b r a v o ! sm6.gif sm6.gif sm6.gif

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2024 - Mentions Légales

  Abritel - Booking - Pierre et Vacances - Thermalisme Pyrénées

Page générée en 0.069s. - 25 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
21 visiteurs (liste) en ce moment