Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: à votre avis ?

fab66
Posts: 2092
Pertinence:

Groupes: 1
message 1er aou 2005 - 23:51 | à votre avis ?  
Note du message: Notez ce message: down / up

je me pose des questions sur l'évolution d'une population piscicole sur un lac d'altitude, sans compter sur l'écosystème, la pollution, la pression de pêche etc....

normalement sur un lac peuplé en fario de belle façon, on doit avoir un cheptel avec un équilibre style pyramidal, si je ne m'abuse :


+ <-- les grosses !!!mémères!!! de 70 cm et plus...
++
+++
++++
+++++ <-- les portions (25-30 cm)
++++++
+++++++ <-- les truitelles et alevins

Donc si mon postulat est bon (on ne parle toujours pas d'écosystème, d'équilibre, de pollution ou maladie, bref, tout le monde il est beau..)

Et si là, on pratique de façon outrancière une pêche d'antan, à fond pour un "cagnas", à la cueillère ou la mouche pour un vaillant et qu'on tape toutes les truites portions (celle qui font plaisir à tant de monde)

Qu'est-ce qu'il se passe ?....

à mon avis, il y a un méchant déséquilibre, et le fourrage du premier étage prend une grosse claque, à du mal à se développer et plus personne n'attrape de poissons "comme avant petit" sauf de temps à autre une grosse mémère par un chanceux ou un futé !

je sens qu'il va y avoir polémique encore, mais je compte sur votre sincérité et votre "gentillesse",

ce n'est pas pour mettre le feu, simplement au vu de récents posts, pour dire que quelque soit la technique, on peut pêcher intelligent et propre, et pas "con" (oui je sais, c'est pas gagné...)

personnellement, je n'aime pas les extrémistes de quelques bords qu'ils soient,
les viandards comme les ultra-défenseurs du no-kill, dans le poisson, il y a le poids et la mesure, et certains oublient souvent le second ...

pour la pêche "propre", pêcher sans ardillons n'a jamais empêcher un pêcheur de prendre du poisson par exemple (cueillère comprise), la seule technique que je n'ai jamais vraiment aimée, c'est la pêche à fond, et je n'ai jamais vu un pêcheur ferrer à la touche (ce qui est très difficile en soit), et on y prend beaucoup de poisson-portion

à votre avis ?


_________________
adamreith *
Posts: 888
Pertinence:
Web: www
message 2 aou 2005 - 00:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Faut pas se leurrer ( sans jeu de mots ), le pêcheur est un ennemi du poisson. S'il tape dans ta pyramide, la pyramide rétrécit . S'il rejette intacte les petites et garde les maillées tu as :

avant :

xx
xxx
xxxx
xxxxx <- maillées
xxxxxx
xxxxxxx

après :

-
x
x
xx <- maillées
xxxxxx
xxxxxxx

et tout le monde se dit "il y avait plus de poissons avant, çà doit être la pollution car les anciens braconnaient à qui mieux mieux et c'était plein de truites". Mais ces anciens malgré tout le respect qu'on leur doit ( peut être ) sont ceux qui ont propagé l'idée d'une ressource inépuisable dans la quelle on pouvait taper et le mal est fait , maintenant on galère ...

Je ne suis pas un fanatique du no-kill mais ...

Si tu veux retrouver une pyramide un peu plus équilibrée il faut obligatoirement restreindre le prélèvement. Qu'on ne vienne pas me parler de pollution et autre dans les lacs d'altitude ( à part les reliefs de pêcheurs indélicats ) : on sait combien on met de poisson et pour un lac sans reproduction , le calcul est facile ( et déprimant ) : 1000 alevins déversés, si on admet que 500 arrivent à maturité alors le fait que le lac voit passer 20 à 30 pêcheurs faisant bonne pêche dans l'année peut pratiquement le classer dans les lacs surpêchés ...

Moi personellement je pêche uniquement pour toucher un jour LE poisson qui j'espère m'attend dans un lac des pyrénées. Je ne suis pas contre garder qq poissons et je le fais, mais chaque poisson que je rejette est un candidat icon_cool.gif

JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 2 aou 2005 - 02:08 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Très bon sujet, fab.

Ton raisonnement me semble logique. J'y rajouterais plusieurs éléments, notamment à la réponse d'adam qui est aussi intéressante.

Sur un lac de montagne ou les poissons ne se reproduisent pas, il est évident que le pêcheur est l'ennemi n°1. Pas ou très peu de pollution, ect.

Seulement voilà... Qu'on le veuille ou non, la pêche y est beaucoup plus facile qu'en rivière ou ruisseau. Même si nous avons tous fait des capots retentissants, il n'est pas si rare d'y voir un occasionnel sortir 20 truites en pleine après-midi en pêchant avec un bouchon pour brochet, une olive de 5gr et un bas de ligne en 26/100eme. La même chose en rivière est quasi impossible (sauf pour l'ouverture sur les sans nageoires).

2eme élément, la truite ne possède qu'en moyenne 5 mois pour se nourrir (glace) contre 12 en cours d'eau. Pourtant, à l'ouverture en mai-juin il nous est tous arrivé d'en toucher de bien grasses alors que le lac est dégelé depuis très peu. Pourquoi ?-et nous y venons- Parce qu'elles ont tapé dans les petites, et c'est là que mon opinion diffère un peu sur celle d'adam, non pas sur le fond, mais sur les chiffres. Sur 1000 alevins de farios déversés, 65% de mortalité dans un lac déjà peuplé en adultes quand ils font 9cm. A 3 cm, 98% de mortalité ! C'est énorme comme déchet ! Ces chiffres sont donnés par Mr Abad, docteur en ichtyologie dans un rapport lu à l'université Paul Sabatier de Toulouse.
Donc en reprenant ton raisonnement et celui d'adam qui sont logiques, 20 ou 30 pêcheurs descendant chacun 10 poissons, le calcul est vite fait... Plus ou pratiquement de portions, reste qques !!!mémères!!! qui cartonnent sur les alevins. D'ou l'espoir légitime d'adam d'en pescer une de 10 kg !
Donc la pyramide ressemble ressemble à un sablier. Il en découle l'alevinage massif que l'on connait, comme par exemple 2400 alevins au gratcasal pour 0.3ha.
Une fois de plus, c'est l'arbre qui cache la forêt. Le pêcheur touche du poisson, mais lequel ?

3eme élément; En lac, les anciens ne sont pas les responsables du dépeuplement, pour la seule raison qu'ils n'y pêchaient pas, tout simplement parce plus des 3/4 d'entre eux étaient vides.
Toujours le même problème... La belle pyramide que vous avez dessiné est une pyramide dans la logique de la nature, + on devient vieux et - on est nombreux.
Encore faut il pour cela se reproduire, ce qui n'est pas le cas dans les lacs, et que le milieu ne soit pas trop hostile comme en temps de guerre. Les sujets matures et jeunes sont tués (portions), reste les enfants et les vieux avec en prime le canibalisme. (Encore le sablier)
Partout où la nature ne l'a pas voulu, ça n'a jamais marché. Le no-kill permettrait d'avoir certes plus de poissons, mais il faudra bien qu'ils meurent un jour. Et donc, toujours l'alevinage pour étoffer la base pyramidale.
C'est malheureux à dire, mais après reflexion on peut dire que la pêche en lacs est une pêche en réservoir pour les 3/4. Pas d'homme, pas de poisson. Donc oui, l'homme est l'ennemi du poisson, puisqu'il le met pour le tuer.
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
lilou145 *
Posts: 1622
Pertinence:
message 2 aou 2005 - 08:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut à tous . bon débat votre constat et votre raisonnement se tiennent .mais maintenant il faut donner une idée des solutions qui pourraient etre envisagées?????? icon_rolleyes.gif icon_rolleyes.gif icon_rolleyes.gif

Dernière modification par lilou145 *: 2 aou 2005 - 08:26
adamreith *
Posts: 888
Pertinence:
Web: www
message 2 aou 2005 - 08:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Les solutions , tout le monde aimerait les connaitre icon_smile.gif Les 2 dernières années je viens d'essayer Andorre et Pallars après avoir bourlingué en Ariège et je constate que personne ne les connais mais ... ces exemples étrangers sont intéressants à suivre.

En Espagne on semble être parti pour un cycle "dur" : laisser la nature faire + no kill + reserves partout. Bref on choisit d'exclure le pêcheur ( sauf les chanceux et surtout les passe-droits icon_evil.gif )

En Andorre on essaie des solutions mixtes : alevinages comme en Ariège + alevinages en surdensitaires maillées pour contenter certains pêcheurs + certaines réserves et un peu de no-kill.

En France , on sort le carnet de chèque et on alevine effectivement parfois n'importe comment ( grat casal est un bon exemple ) et les quelques tentatives de mise en réserve se soldent par des échecs cuisants ( elles attirent les braconniers et les viandards à l'ouverture ... )

J'ai le sentiment qu'il faut au moins essayer et ne pas rester à se lamenter sans rien changer ... qui a raison ?

PS: pour les truites grases à l'ouverture je pense que c'est du au fait que dans les lacs avec herbiers les truites commencent à s'alimenter sur les larves au fond avant le dégel ( dissections d'estomacs à l'appui )
MONTE
message 2 aou 2005 - 11:00 | Bonne Gestion  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut. Excusez- moi d'intervenir, mais le sujet me semble important. A mon avis, si l'on veut préserver la pêche des lacs de montagne, la solution pourraît être la suivante: Aleviner intensivement les lacs trés accessibles, faciles à aleviner et à contrôler comme le Tech, Estaing, Orédon, Cap de Long etc... (Je parle bien entendu des H.P.) Quitte a créer une carte particulière, celà permettrait de canaliser en grande partie, la pression de pêche touristique et même locale puisqu'elle est voulue, souhaitée et semblet-il difficile à endiguer. Pour les autres lacs, le systéme actuel pourrait être maintenu. Cette idée, simple, pas trés côuteuse à mettre en application n'est pas de moi, mais tirée du livre "La pêche dans les lacs des Pyrénées Centrales" Pour le reste, je trouve votre analyse pertinente et sensée.
Asalmo4
Posts: 1051
Pertinence:
message 2 aou 2005 - 14:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Exéllent sujet icon_exclaim.gif icon_exclaim.gif
Très bonne pyramide Fab mais j'y rajouterais quelques petits trucs très important au début de ta pyramide : cad la flore nutritive, les végétaux supérieurs (algues, phyto, benthos...), ainsi que les animaux du zooplantons.

Car si tu n'as pas ses éléments au pied de ta pyramide rien ne peux fonctionner !
C'est là que l'on peut parler d'un écosystème aquatique.

C'est un sujet chaud ou chacuns d'entre nous voit les choses differemment.

Moi lorsque je pêche je résonne comme ceci :
Personnellemnt je relache tous les poissons mais il m'arrive d'en garder pour les amis ou la famille.
Mais avant de tuer, je réfléchit a la truite que j'ai entre les mains.
Sur sa taille, sa forme, son poids, maladies..............

Une truite que je pêche en rivière, qui mesure dans les 18 à 23 cm (taille légale 18 cm), celles-ci je me permet d'en garder.

Une truite de 25cm à l'infini ..., celles-ci je l'ai remets à l'eau car si tous pêcheurs réfléchisseraient un peu, il se rendrait compte qu'il ont entre les mains une belle TF mâle ou femelle) prête a se reproduire dans quelques mois icon_exclaim.gif

Sachant qu'un mâle produit théoriquement 10 milliards de spermatozoides/ml et que la fécondation exige environ 200 000 Sptz/ovule, un mâle peut donc féconder, en théorie, 1millions d'ovules (500 à 1000 femelles).

De plus, une femelle pond 1000 à 2000 ovules/Kg et que les ovules de première ponte sont :
- moins nombreux
- plus petits
- moins féconds

Alors quand j'ai ses TF dans mes mains, je peux vous dire que sa fait qu'un tour dans ma tête surtout si elle est en bonne santé (indemne d'agents pathogène), je l'es remets à l'eau avec une grande sastisfastion de savoir que peut-être elle survivra et donnera des alevins icon_lol.gif

CHACUNS SA MANIERE DE PENSER ET DE VOIR LES CHOSES !!!Grand nombre de pêcheurs ne pense pas a cela et c'est bien dommage car si chaque pêcheurs fait son quota de truite sur le même lieu........... eh bé............vive l'alevinage icon_exclaim.gif icon_exclaim.gif

Dernière modification par Asalmo4: 2 aou 2005 - 14:37
_________________
FLY
http://fly-fishing.forumculture.net/index.forum
Adour Pêche Passion
Thierry81
Posts: 3941
Pertinence:

Groupes: 2
message 2 aou 2005 - 17:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ok Asalmo je suis d'accord... sm6.gif
Cependant on m'a tourjours dis que les gros sujets sont de mauvais reproducteurs icon_sad.gif
Dans ce cas là ton résonnement se discuterait icon_exclaim.gif
Je ne suis pas expert en la matière et si quelqu'un peut m'en dire plus à ce sujet je suis preneur volontier sm6.gif

Dernière modification par Thierry81: 2 aou 2005 - 17:33
_________________
Thierry81 : Modérateur du forum LDP
Si tu te demandes un jour si tu aimes les Pyrénées, c'est que tu ne les aimes pas !
paillagousti
Posts: 2348
Pertinence:

Groupes: 1
message 2 aou 2005 - 19:01 | Que du plaisir !  
Note du message: Notez ce message: down / up

de retour aprés vacances ( à la mer et loin ) j'ai depuis hier beaucoup de plaisir à revenir ici et lire tout ce que vous avez pu exprimer depuis 15 jours....

Sur ce sujet ci ,je prendrai ,notamment pour FAB qui est du "même pays que moi",la défense encore une fois du "systeme 66 " que reprend MONTE :

des lacs faciles d'accés ,riches par nature ,bien alevinés et qui "comblent" les désirs de certains :

lacs payants : BALCERE aux ANGLES / ESTAGNOL à PORTE

lacs normaux : MATEMALE/PUYVALADOR/LONG /NOIR/PRADEILLES/PASSET

lacs spéciaux / BOUILLOUSES et CAMPOREILS

Ceux là attirent les gens intéréssés par :

le fait de PECHER = captures en nombre ou du moins touches nombreuses

la possibilité de toucher des GROSSES....

Pour ceux qui me ressembleraient ,il reste beaucoup de petits ou grands lacs plus lointains,plus difficiles (pas d'appats naturels ..MËME SI JE SOUHAITERAI QUE CELA CHANGE AUSSI )et dont la productivité restera FAIBLE et surtout due à un alevinage INTELLIGENT .....pour finir : dont le charme pour mon type de pêcheur est le résultat de la somme :

marche d'approche + décor + solitude + truites rares et forcèment sublimes

Donc en conclusion ,je DOIS tenir compte de tout ça et SAVOIR ne redescendre que le minimum ,en ayant conscience que si je prélève un peu j'ai aussi apporté un peu (mon permis/ma gestion les années précédentes ) ! icon_biggrin.gif icon_biggrin.gif icon_biggrin.gif
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 2 aou 2005 - 20:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pas forcément les gros sujets, Thierry, les vieux sujets comme pour les humains.
Une truite de 10 ans de torrent pèsera par exemple 400gr et sera plus mauvaise reproductrice qu'une de 7 ans en plaine et qui pèse plus de 1kg.
L'explication est donc simple. Avec le temps va tout s'en va...

Mais revenons à la question et à Lilou qui aimerait des idées ou des solutions concernant le problème posé. Voici la mienne. (idée)

1. Augmenter la maille à 25cm pour les lacs à + de 1000m. (pas pour les torrents)
2. Diminuer le quota à 5 poissons à la descente (conserver 6 à 10 pour les cours d'eau)
3. Une canne par pêcheur.
4. Placer en réserve stricte tous les ans un ou plusieurs lacs de chaque vallée suivant leur nombre par vallée, les signaler par une pancarte et non pas que sur le dépliant du département. Un garde qui y monte tous les 2 ou 3 jours, et qui aligne systématiquement les contrevenants.
5. Une seule espèce de salmonidé présente par lac.
6. Dans les lacs pourvus de tributaires, arrivée d'eau et déversoir où la fario et arcs peuvent se reproduire, fario et arc uniquement. Arc prise en juin relâchée obligatoirement, (fraie) sa pêche continuant jusqu'à début octobre. Souche des bouillouses obligatoire. En fait, tous les lacs où dame nature a voulu qu'il y vive la truite depuis la nuit des temps.
7. Pour les pêcheurs "exotiques", les lacs les + élevés dégelant fin juin et juillet, dépourvus de tributaire (ou la fario et arc n'ont donc aucune chance de reproduction) et d'une superficie et profondeur suffisantes (3 ha et 20m minimum), alors oui, pourquoi pas le cristi qui s'y reproduira sans difficulté.
8. Pour le plus petits de même altitude, le SDF pourrait s'en sortir à condition qu'un petit ruisseau pas trop pentu soit présent pour la fraie, car il est moins exigent que la fario pour les graviers.
Ces 2 ombles sont des poissons d'eaux très froides, les seuls à s'alimenter quand celle-ci est inférieure à 5°C, profitons-en.
9. Suppression (simplement arrêt de l'alevinage) et maille à 1 cm pour l'omble chevalier. Il faut avouer que son acclimatation dans les lacs pyrénéens est un échec. Dans les cratères auvergnats et les grands lacs des alpes, oui ! Peut-être certains grands barrages ?
10. Pas d'alevinage dans des flaques de 0.3 ha.
11. Pas d’alevinage du tout. Non, je ne suis pas fou !
Prenons un lac aleviné tous les 2 ans par 1000 truites de 6cm, cas typique de l’Ariège dans les années 90. Environ 80% de mortalité soit 200 rescapées qui dépassent une année de vie,
Prenons une seule truite de 1kg qui fraie. 1500 œufs environ. La réussite de ces œufs dans le milieu naturel est de l’ordre de 10% en truites adultes, soit 150 truites, et cela tous les ans. Donc 300 truites pour 2 ans. Ca ne vous dit rien ? Dans un lac à tributaire digne de ce nom, il y aura bien une ou deux !!!mémères!!! capables de nous le faire, ou bien 4 mamans de 250gr., et je l’espère encore plus…
C’est très couillon, mais 1000 alevins de 6cm déversés ne valent pas en nombre une seule truite de 1 kg qui fraie ! Non seulement en nombre, mais en qualité je vous raconte pas ! Qu’elle sanquette, ceux-là oui seront des montagnards!

Alors voilà mon idée. Elle est assez ein zwei drei, (comme tout les règlements), mais pas plus qu’en Espagne. Elle a au moins le mérite d’être claire (je l’espère) et de proposer quelque chose à Lilou et aux autres. On peut bien sur y ajouter encore beaucoup.

_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
Thierry81
Posts: 3941
Pertinence:

Groupes: 2
message 2 aou 2005 - 20:56 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

une pétition... fish4.gif
_________________
Thierry81 : Modérateur du forum LDP
Si tu te demandes un jour si tu aimes les Pyrénées, c'est que tu ne les aimes pas !
Asalmo4
Posts: 1051
Pertinence:
message 3 aou 2005 - 00:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Moi je ne suis pas d'accord icon_exclaim.gif icon_exclaim.gif

Pourquoi faire des restrictions icon_question.gif fish4.gif
Ya n'a t-il pas assez icon_exclaim.gif Alors quant-il y en as on se plaint et quant-il y en as pas sa vas pas quant mêmes.
Je croit qu'il faut arrêter tous sa icon_exclaim.gif


Eh la prévention serait peut-être un moyen de lutte fish4.gif je sais pas .
Mais se que je sais c'est que beaucoup de pêcheurs résonne très conne.........ment et c'est là que démarre les problèmes.

Des restrictions il y en as pourquoi en faire plus icon_question.gif Se posait la questions de savoir si c'est restrictions sont appliquées a la règle par tous ! Malheureusement NON !

JFB je ne critique pas tes solutions, c'est tes idées.
1 - Pourquoi augmenter la taille?
2- ok pour le quotat
3- Je ne vois pas pourquoi une canne pas pêcheur. Si le pêcheur veut se faire plaisirs a la mouche, cuillère ......il lui faut plusieurs cannes. De plus, si le quota est a 5 poissons pourquoi pas les faire avec différentes cannes a pêche.
La raison d'une canne n'a ni queue ni tête
4- Ta solution 4, excellente, elle devrait être applicable pour 2006 sa serait très icon_lol.gif bien
5- Pourquoi une seule espèce de salmonidés???? Se n'est pas possible, ceci détruirais tous les écosystèmes déja existant : impossible !
6- 7-8-9-10 : Sans paroles
11- Pas d'alevinage oui mais sa se discute

Ma solution a moi :
Le permis de chasse se passe par un examen écrit et sur le terrain, on est d'accord.
Le permis de pêche devrait disposer de mini cours théorique ou l'on parlerait des sujets les plus importants (A faire et a ne pas faire ..........).
Ensuite, une épreuve écrite afin de faire peut-etre encrer quelque chose dans la tête de certains.
Car le dépliant de pêche, je pense qu'il y a pas grand monde qui s'en souci, si pour savoir ou est la réserve de pêche, quelles taille................ et de toute façon, le dépliant ne dis pas tout se que l'on essaye de faire ressortir dans ce sujet du forum.
Enfin vous voyais se que je veut dire.

Sa me bouillone tout ça icon_evil.gif icon_evil.gif


Dernière modification par Asalmo4: 3 aou 2005 - 00:27
_________________
FLY
http://fly-fishing.forumculture.net/index.forum
Adour Pêche Passion
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 3 aou 2005 - 02:27 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonsoir Asalmo, je vais te répondre pourquoi.
1. 20cm en lac, pour une fario est trop juste. Rien à voir avec les torrents où elles ont du mal a y arriver. La fraie d'une truite est déjà suffisament aléatoire comme ça, si en plus on leur tord le coup à 20 cm c'est cuit. Nous voyons d'ailleurs les résultats.
3. Une canne par pêcheur ne signifie pas une technique de pêche. Rien ne t'empêche d'en monter 50, mais tu auras le droit de pêcher avec une seule à la fois, à la technique que tu veux. Pas avec 2 cannes au bouchon en même temps, ce qui est autorisé dans l'ariège. Donc tu n'as pas compris ce que je voulais dire.
Pas question d'empécher les gens de choisir leur mode pêche, mais avec une seule canne à la fois !
5. Pourquoi une seule espèce de salmonidé par lac ? Tout simplement parce qu'un lac à l'origine, n'etait pas un aquarium artificiel que les humains ont crée en jouant les apprentis sorciers, et en mettant n'importe quoi n'importe où. Je le répète pour la 100eme fois, il n'y avait absolument aucun poisson dans les 3/4 des lacs.
Un cristi n'est pas fait pour vivre avec une fario, c'est un poisson de grand lacs profonds et glacés (canada) pas la truite ! Il se reproduit dans le lac, pas la truite ! Il a besoin de beaucoup de fond et pas d'eau courante, pas la truite! un cristi détruira obligatoirement les alevins et les truitelles qui croiseront son chemin.
Tu parles d'écosystème, mais c'est l'homme qui l'a modifié dans les lacs vierges en introduisant les salmonidés. L'écosystème est le milieu naturel par définition. il n'est pas difficile de comprendre qu'il n'y a rien de naturel à mettre un poisson du canada au milieu des farios pyrénéenes, comme un pyranha dans la garonne.
6.7.8.9.10 Sans paroles. Justement, j'essaye d'expliquer en fonction de leur mode de vie et de leur reproduction pourquoi mettre tel poisson à tel endroit, afin qu'il puissent s'y développer et s'y reproduire sans intervention humaine, car sur terre, pas de reproduction, pas de vie. c'est avant tout ça, l'écosystème.
11. ne remplaçons pas la reproduction naturelle par la reproduction artificielle (alevinage) Aimerions nous, nous les humains si-disant intelligents qu'on nous reproduise artificiellement et qu'on nous largue n'importe où sans parents comme une vulgaire truite de pisciculture ?
Bien entendu ça se discute. Mais ça fait 50 ans que l'on alevine et 50 ans que ça ne marche pas. Mais nous sommes intelligents, donc nous continuons...

Toutes les idées sont respectables, et c'est très bien que tu aies donné la tienne, les cours pour le permis apprendraient à certains le respect du poisson, c'est sur ! cela risque de faire rigoler certains, mais moi je suis plutôt pour, et prêt à m'y investir bénévolement pour les jeunes, car les vieux refuseront.
A+
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
MONTE
message 3 aou 2005 - 11:08 | Pêche des lacs  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut. Que de bonnes idées dans tout ça!!! Je pêche les lacs depuis plus de 45 ans et j'ai connu l'époque où la règlementation était balbutiante et les truites nombreuses dans les grands lacs qui étaient peu ou pas alevinés par manque de moyens. Et les pêcheurs n'étaient pas plus viandards qu'aujourd'hui contrairement à des idées reçues et à des légendes pieusement entretenues. A cette époque comme aujourd'hui, il y avait des jours fastes et des jours de bredouilles. Pour moi, les difficultés actuelles proviennent de l'augmentation du nombre de pêcheurs et d'une gestion des ressources inadaptée. C'est une équation simple et toutes les études complexes, les examens ( je préfère en rire) les essais, les restrictions etc... ne serviront à rien. Les parts de gâteau sont plus petites c'est aussi simple que ça. Pour les lacs, il y a eu peut-être des erreurs de gestion (espèces indésirables, tailles inadaptées) mais ce n'est qu'une partie du problème.En ce qui concerne les ruisseaux, ils sont complètement délaissés. En plaine c'est la pollution et l'arrosage qui ont tué la pêche (et on pourrait développer) L'exploitation de la montagne est devenue une vaste entreprise commerciale où beaucoup d'intêrets sont confusement mélés. C'est ainsi, on peut le regretter mais les faits sont là. Chercher des solutions c'est bien, mais si c'est pour créer encore d'autres organismes qui multiplieront les paperasseries, les études, les rapports et les conférences, quel est l'intérêt? A mon avis, il serait plus utile au niveau départemental de centraliser les pouvoirs décisionnaires, confiés à des gens compétents et au fait des problèmes que connaît cette pêche aujourd'hui. Mais, pardon, je ne suis qu'un vieux radoteur!!!
Asalmo4
Posts: 1051
Pertinence:
message 3 aou 2005 - 13:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ok JFB pour le point 3 que je n'avait pas perçu comme sa.

JFB :
5. Pourquoi une seule espèce de salmonidé par lac ? Tout simplement parce qu'un lac à l'origine, n'etait pas un aquarium artificiel que les humains ont crée en jouant les apprentis sorciers, et en mettant n'importe quoi n'importe où. Je le répète pour la 100eme fois, il n'y avait absolument aucun poisson dans les 3/4 des lacs.
Un cristi n'est pas fait pour vivre avec une fario, c'est un poisson de grand lacs profonds et glacés (canada) pas la truite ! Il se reproduit dans le lac, pas la truite ! Il a besoin de beaucoup de fond et pas d'eau courante, pas la truite! un cristi détruira obligatoirement les alevins et les truitelles qui croiseront son chemin.
Tu parles d'écosystème, mais c'est l'homme qui l'a modifié dans les lacs vierges en introduisant les salmonidés. L'écosystème est le milieu naturel par définition. il n'est pas difficile de comprendre qu'il n'y a rien de naturel à mettre un poisson du canada au milieu des farios pyrénéenes, comme un pyranha dans la garonne.
Citation :


Je suis d'accord avec toi entièrement, l'écosystème a été modifié par l'homme et il ne cesse encore d'être modifié a l'heure actuelle et c'est encore une raison de plus de tous ces problèmes de gestions, de reproduction ...............du mileu aquatique en général icon_exclaim.gif

_________________
FLY
http://fly-fishing.forumculture.net/index.forum
Adour Pêche Passion
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 3 aou 2005 - 13:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour, Monte.
Non, je ne pense pas que tu radotes. L'époque bénie je l'ai connu aussi mais j'étais trop jeune pour me rendre compte de la chance que j'avais. Tout cela est hélas révolu, car la montagne est devenue comme tu le dis une vaste entreprise commerciale, je l'ai compris lors de l'ascension du Néthou, et je n'y reviendrais plus l'été.
En cette période de pénurie d'eau, nous sommes en train de comprendre que la culture du maîs y est pour quelque-chose. Les solutions ? Permettre aux agriculteurs de n'arroser que la nuit au lieu du jour. De qui se moque t'on ?
En cette période de forte pollution à l'ozone sur les grandes villes, nous sommes en train de nous apercevoir qu'il y a trop de gaz à effet de serre émis par les véhicules. Les solutions ? Limiter la vitesse des voitures de 110 sur les rocades à 70. Alors papi roule à 70, mais en troisième, et 2 airbus et un boeing décollent et aterrissent à Blagnac toutes le 10 mn. On ne leur limite pas la vitesse, car eux ils ne polluent pas. De qui se moque t'on aussi ?
En cette période de pénurie de poissons dans les lacs, nous sommes en train de comprendre que l'alevinage ne sert à rien, et qu'il faudrait que le poisson se reproduisent sans nous. Les solutions ? Nous continuons bille en tête, soit environ 50000 euros tous les 2 ans, rien que pour l'Ariège. De qui se moque t'on encore ?

L'entreprise commerciale dont tu parles me fait penser que l'argent circule, et qu'il n'est pas perdu pour tout le monde. C'est pareil pour le pétrole, et pour le maîs... Hélas !

_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
Asalmo4
Posts: 1051
Pertinence:
message 3 aou 2005 - 14:01 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

JFB tu es un révolté icon_exclaim.gif icon_smile.gif icon_smile.gif
_________________
FLY
http://fly-fishing.forumculture.net/index.forum
Adour Pêche Passion
MONTE
message 3 aou 2005 - 16:43 | Gestion des ressources  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut JFB. Tu n'est pas un révolté, mais tu dis ce que beaucoup pensent tout bas sur l'évolution de notre société. Beaucoup savaient que les nappes phréatiques s'épuisaient. On a continué de subventionner l'arrosage, les ruisseaux de plaine sont presque à sec et les poissons crèvent. Alors les études et les analyses sur le nombre d'oeufs des truites et la densité du plancton me font marrer. Je pense qu'il y aurait autre chose à faire. Il va falloir économiser l'eau pour se laver les dents, mais quand je longe un champ de maîs, j'ai ma voiture est lavée gratis!!! Pour en revenir aux lacs, j'ai passé 2 jours dans la vallée d'Escoubous pour 1 truite en ayant fait tous les lacs, les ombles sont au fond et les truites sont absentes, déjà prises. Même chose pour la vallée de la Glère, sauf pour le premier, régulièrement aleviné. Pour l'anecdote, un ami à pris un cabot au lac de l'Estellat. Lacs de Piarrouy: même topo, La de Pla de Prat: une flaque avec quelques bulles montant de la vase. !!!Bassia!!! de Campbiehl: même chose avec en plus des baigneurs. Bastampe idem, déjà nettoyé. Laquettes de Port Biehl: idem. Ce ne sont pourtant pas tous des lacs faciles et proches, mais début août, il n'y a déjà plus rien. Je pourrais en citer d'autres et je précise que le nombre de truites prises, n'a pour moi aucune importance, c'est leur absence qui m'inquiète. Tout ceci pour dire que les lacs sont surpêchés. Tout simplement. Les analyses, les rapports, les conclusions savantes, celà a été fait depuis longtemps ( études sur le lac de Port biehl, dont la cabane abritant les instruments d'analyse été vandalisée) Plusieurs remèdes, mais impopulaires: Interdire le vairon et le bivouac. Adieu coup du soir et du matin, Bonjour !!!mémères!!! actuellement imprenables qui foncent dans les bancs de vairons gueule ouverte. Alevinage massif avec cartes annuelles sur des lacs faciles pour contenir et diriger la pression. Et il en a certainement d'autres, mais que l'on cesse de nous bassiner avec des études cent fois refaites et des truites miraculeuses qui seraient pures, du pays, sans points ou avec des points qu'il faudrait compter afin d'évaluer leur noblesse.Aprés tout, ce ne sont que des poissons. L'important c'est qu'ils soient là, car ce sont les témoins de ce qui est peut-être notre survie. Longue vie à eux!!! Je sais que je vais encore déplaire mais tant pis.
fab66
Posts: 2092
Pertinence:

Groupes: 1
message 3 aou 2005 - 19:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

MONTE a écrit:
Pour moi, les difficultés actuelles proviennent de l'augmentation du nombre de pêcheurs

Cela paraît paradoxal, car toutes les fédérations se plaignent de la baisse du nombres de cartes, faut-il comprendre que le nombre de "sans papier" augmente ?

MONTE a écrit:
et d'une gestion des ressources inadaptée. C'est une équation simple et toutes les études complexes, les examens ( je préfère en rire) les essais, les restrictions etc... ne serviront à rien.

D'accord avec toi sur la gestion des ressources inadaptée, le tout est de s'entendre sur le terme "ressources" car c'est vaste, tu parles de l'EAU, des cours d'eau ou des poissons.

Pour l'examen, je ne suis pas sûr que cela soit inutile, beaucoup de pêcheurs ne connaissent pas le milieu aquatique comme ceux qui ont l'expérience, ce n'est pas une généralité, mais certains posts sur des insectes prouvent bien que beaucoup d'entre nous sont ignorants (ce n'est pas forcément leur faute, j'ai aussi pêché à mes débuts au toc en connaissant très peu le milieu où je me trouvais), demande par exemple à la volée, qu'est-ce que la "thermocline" sur les lacs (je l'ai appris cette année dans mon club par un ancien qui nous a fait un cours sur l'eau des lacs et rivières)


MONTE a écrit:
Chercher des solutions c'est bien, mais si c'est pour créer encore d'autres organismes qui multiplieront les paperasseries, les études, les rapports et les conférences, quel est l'intérêt?

D'accord avec toi, il n'y a qu'à regarder le questionnaire sur l'eau que vous avez dû recevoir par la poste, il est orienté : "que diriez vous de payer plus cher pour une eau plus propre ?"
C'est totalement HONTEUX ! On est en plein "american dream" ou dans "MATRIX" et on veut vraiment qu'on devienne comme les quelques "abrutis" rencontrés dans la montagne qui ne comprennent rien à rien et qui surtout ne cherche pas à comprendre (LE CONSOMMATEUR ./)


MONTE a écrit:
A mon avis, il serait plus utile au niveau départemental de centraliser les pouvoirs décisionnaires, confiés à des gens compétents et au fait des problèmes que connaît cette pêche aujourd'hui.

Non ! Non ! pas au niveau départemental, c'est une connerie, la gestion doit être établi selon les bassins versants (une fois de plus l'eau comme les animaux n'est pas une administration et se fout de nos contraintes "à la con") et confiée à une organisation mutuelles des existants : conseil généraux, département, communes, fédération, AAPPMA, Club

MONTE a écrit:
Mais, pardon, je ne suis qu'un vieux radoteur!!!

Oui c'est vrai ! Mais il en faut....

JFB a écrit:
En cette période de pénurie d'eau, nous sommes en train de comprendre que la culture du maîs y est pour quelque-chose. Les solutions ? Permettre aux agriculteurs de n'arroser que la nuit au lieu du jour. De qui se moque t'on ?

Et oui, ces chers agriculteurs ne seraient-ils pas un peu coupable (relisez un numéro hors série du canard enchaîné d'il y a 20 ans trouvé dans le porte revue de mes parents aux chiottes : "la France des Péquenocrates", c'est édifiant et encore plus d'actualité !)
En effet, quand on parle de l'Ours ou du Loup (je ne revient pas sur le pour ou contre ici), on oublie de dire (je le sais j'ai un cousin qui possède plus de 8000 brebis dans les alpes), qu'aujourd'hui, les brebis ou les vaches sont seules en estives, et en très grand nombre, cela n'existait pas avant, il y avait toujours un ou plusieurs bergers ou vachers avec, et équipés (chiens patous, tronblon ou fusil), t'inquiéte que la bête pouvait venir.
Là encore l'agriculture intensive a frappé, (demandez à SPO en Bretagne le nombre de cochons s'il n'a pas augmenté...)
Dans certains département, cette année on a demandé aux particuliers de ne pas arroser ou laver la voiture pour permettre aux agriculteurs d'arroser... C'est une honte !


JFB a écrit:
En cette période de forte pollution à l'ozone sur les grandes villes, nous sommes en train de nous apercevoir qu'il y a trop de gaz à effet de serre émis par les véhicules. Les solutions ? Limiter la vitesse des voitures de 110 sur les rocades à 70. Alors papi roule à 70, mais en troisième, et 2 airbus et un boeing décollent et aterrissent à Blagnac toutes le 10 mn. On ne leur limite pas la vitesse, car eux ils ne polluent pas. De qui se moque t'on aussi ?

Exact ! Et que dire de la ruée sur la CLIMATISATION ! Personne ne connaît vraiment les inconvénients et les aspects néfastes : rejets atmosphériques, recyclage, pollution, effet sur l'homme à long terme... Et on vend, on vend, on vend toujours...

Je suis d'accord avec MONTE et JFB sur vos propos concernant la gestion piscicole, j'ai récemment demandé à un cousin guide de pêche proche de la fédé, de m'expliquer pourquoi on déverse 1200 Kg de surdensitaire "de merde" à l'ouverture et plusieurs fois dans l'année, à des endroits précis indiqués par un joli article dans la presse (truites jettées d'un Pont !) et même un panneau au bord de l'eau pour indiquer "Parcours Loisirs" ?

Réponse : pour éviter que les "affamés morts de faim ou viandards" aillent infester les rivières et lacs et restent cantonnées

Là je comprends pas ? Il n'y a pas plus de viandards qu'avant ? et en plus les fédés se plaignent du manque de cartes ???? Donc moins de pêcheurs et moins de viandards ? Ou alors je suis un des cons qui pêche avec un permis ?

Et quand j'ai demandé simplement : pourquoi ne pas effectuer des prélèvements de souches autochtones pour faire une reproduction artificielle en prélevant les oeufs et semences et aleviner ensuite les rivières avec ces poissons là ?

Réponse : c'est pas facile et très compliqué...

Une fois de plus, réponse bateau à la con, on peut envoyer des merdes sur la Lune et sur Mars et on n'est pas capable de faire des choses aussi simples !?

ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES CONS !


_________________
seb66
Posts: 2373
Pertinence:
Web: www
message 3 aou 2005 - 19:50 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

des viandars, on pense pas, mais il en manque pas...

regarde le MONDE que tu as le jour des laché, et regarde le monde que tu as en temps normal, tu pense pas qu'il y a pas un probleme la??
_________________
La meilleure mouche, c'est celle qui marche...:wink:
http://seb6603.skyblog.com/

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France - © 2003-2019


Page générée en 0.19s. - 25 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
24 visiteurs (liste) en ce moment