Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Barrage de Gèdre

pahu
Posts: 6648
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 11 fév 2020 - 21:41 | Barrage de Gèdre  
Note du message: Notez ce message: down / up

Barrage de Gèdre - Vallée de Gavarnie

Il y a un petit barrage sur le gave de Gavarnie (gave de Pau) au niveau de Gèdre, il a été mis en service en 1927 et alimente la centrale de Luz, des travaux sont en cours ...

Dossier d’exécution pour les travaux de modernisation de la prise d’eau de Gèdre prévus en 2019 et 2020.
http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ing-edf-env-2018-nt-353_c_dexe_gedre.pdf - 17/12/2018

Je viens de retrouver cette photo sur un livre édité en 1942 : Béarn et Bigorre - Texte de Louis Ducla - Editeur Raymond Picquot

La surface en eau est beaucoup plus grande qu'actuellement ... ce barrage se comble très vite, on peut comparer avec les vues actuelles prises par satellite et voir comment a été utilisé le terrain ...




_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
pahu
Posts: 6648
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 29 fév 2020 - 16:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Les travaux sur le barrage de Gèdre



Le barrage de Gèdre en cours de rénovation, les poissons peuvent-ils remonter ?
Il y a un débit réservé et des panneaux explicatifs !



Le panneau explicatif !


_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
SPO
Posts: 3622
Pertinence:

Groupes: 1
message 1er mar 2020 - 22:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Hauteur de chute, vitesse du courant et faiblesse de la lame d'eau me semblent rendre tout franchissement impossible par une truite normale...
Cela ni lors de la montaison pour les adultes et avec de la casse pour les jeunes truites qui dévalleraient.

new_puppy_dog_eyes.gif

Il y a peut être un autre lieu permettant la libre circulation des poissons et des sédiments icon_question.gif

Les poissons pyrénéens ont sans doute des capacités de franchissement bien plus élevées que les truites bretonnes. icon_lol.gif icon_lol.gif icon_lol.gif

Voir le classement du cours d'eau (liste 1 - liste 2).

Peut-être une fausse impression donnée par la photo icon_question.gif

La formule "pour tout manque de débit, veuillez informer l'usine EDF de Luz au..." me semble ubuesque icon_exclaim.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
pahu
Posts: 6648
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 2 mar 2020 - 12:03 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je ne suis pas spécialiste en passe à poissons, je n'ai fait que prendre des photos et observer.
Ce petit barrage se situe à la confluence du gave de Gavarnie et du gave de Héas.
Dans mes souvenirs lointains de mon enfance, on y voyait des truites partout ... pas bien grosses mais nombreuses, ce n'est plus le cas ...

Sur la photo on voit une passe rive gauche (à droite sur la photo) et dans le document cité ci dessus page 15 on peut lire les travaux qui doivent être effectués.
Citation :
4.1.2 REPRISE DE LA PASSE RIVE GAUCHE
La vanne de fond située en rive gauche et ses pièces fixes vont être remplacées. La nouvelle vanne mise en place sera de type segment.
Un nouvel organe de manœuvre de la vanne sera également mis en place.
La passe rive gauche est déjà équipée d’un système de batardage. Les travaux sur la passe seront réalisés à l’abri du batardeau situé en amont immédiat.

Il a une autre passe rive droite de "surface" si j'ai bien compris, le niveau du seuil devant être abaissé d'1 m environ
Citation :
4.1.1 REHABILITATION COMPLETE DE LA PASSE RIVE DROITE
La vanne de surface rive droite et ses pièces fixes vont être remplacées. La nouvelle vanne mise en place sera de type segment avec clapet de surface embarqué. Le clapet permettra d’évacuer les embâcles venant de l’amont et accumulées devant la drome.
Un nouvel organe de manœuvre de la vanne sera également mis en place. Le nouveau seuil de la vanne sera abaissé à 984,05 m (au lieu de 985,1 m NGF).
Lors des travaux sur la passe rive droite, un batardeau sera mis en place en amont immédiat de la zone de travail. Il s’agit d’un ouvrage provisoire en mécanosoudé, boulonné et plaqué à l’amont de la structure de génie civil (batardeau multiéléments, scellement de pièces fixes dans le génie civil…).
La crête du batardeau est fixée à minima à 987 m NGF. Cette altitude correspond à un débit d’une crue décennale (70 m3/s). De conception, le dispositif doit résister à un déversement d’un mètre en cas de crue extrême.

La prise d'eau alimente la centrale de Luz 1, mise en service en 1927. La turbine de la chute de Luz 1, d’une puissance de 30 MW, produit en moyenne 140 GWh d’électricité.
Citation :
3.2.5 FONCTIONNEMENT DE L’OUVRAGE
Le module à la prise d'eau de Gèdre est de 9,12 m3/s. Le débit d'étiage est estimé à 0,8 m3/s.
Le débit réservé est de 912 l/s, soit 1/10ème du module. Il est délivré par l’ouvrage de dévalaison (450 l/s) et par une vanne pelle de régulation (462 l/s).
Le débit maximum dérivé est de 10,8 m3/s. La chute brute à la centrale de Luz 1 est de 319 m.

La cote de retenue normale de la prise d’eau (RN) est à 989,60 m NGF. Le plan d'eau amont peut varier de 1 m sous la RN de manière courante ; le minimum d'exploitation est à 4,6 mètres sous la RN. Ces variations de niveau s'observent particulièrement à l’étiage, où la centrale fait des « éclusées » de faible débit (fin d’été et janvier/février).

La retenue est exploitée au fil de l’eau pendant les mois d’hiver pour éviter le gel des structures des vannes. Dans ce cas, la cote est maintenue à une cote minimale par la cote du seuil déversant à l’entrée de la galerie de 984,90 m NGF et évolue en fonction du débit entrant dans la retenue. A cette cote basse fluctuante, il est possible de faire fonctionner le groupe de Luz 1 à sa puissance maximale grâce au bassin de mise en charge.

Il n’y a aucune obligation de cote touristique ni obligation d’exploiter à RN sur Gèdre Luz 1. La retenue peut être mise en transparence lors des crues en application de l’arrêté préfectoral.

_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
SPO
Posts: 3622
Pertinence:

Groupes: 1
message 2 mar 2020 - 14:37 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour la passe rive gauche, pas de franchissement possible icon_exclaim.gif icon_wink.gif C'est une passe hydraulique, pas biologique icon_exclaim.gif icon_wink.gif icon_lol.gif

Rive droite, je ne vois pas de passe. icon_question.gif

Quand au fonctionnement de l'ouvrage, rien sur la libre circulation des poissons et des sédiments. icon_evil.gif icon_rolleyes.gif

Nous avons nos éleveurs, vous avez l'EDF icon_exclaim.gif icon_rolleyes.gif

Je serai curieux de connaître les avis des responsables de l'AAPPMA et de la fédé qui ont sans doute été invités à donner leurs avis. :puppydogeyes:

A voir : "JORF n°0261 du 9 novembre 2013 page 18325
texte n° 26

Arrêté du 7 octobre 2013 établissant la liste des cours d'eau mentionnée au 2° du I de l'article L. 214-17 du code de l'environnement sur le bassin Adour-Garonne

NOR: DEVL1325486A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2013/10/7/DEVL1325486A/jo/texte

Le préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet coordonnateur du bassin Adour-Garonne,
Vu la directive-cadre européenne sur l'eau n° 2000/60/CE du 23 octobre 2000 établissant un cadre pour la politique communautaire dans le domaine de l'eau ;
Vu les articles L. 214-17 et R. 214-107 et suivants du code de l'environnement ;
Vu le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Adour-Garonne approuvé par arrêté préfectoral du 1er décembre 2009, notamment les dispositions C58 et C59 du chapitre 5 ;
Vu les avant-projets de liste transmis par les préfets à l'issue des concertations départementales qui se sont déroulées de septembre 2010 à février 2011 et les observations formulées à ces occasions ;
Vu l'harmonisation des avant-projets départementaux par la commission administrative de bassin du 21 juin 2011 ;
Vu l'étude de l'impact des classements sur les différents usages de l'eau sur le bassin Adour-Garonne ;
Vu les avis des assemblées et organismes consultés du 28 septembre 2012 au 2 février 2013 ;
Vu les avis du public consulté du 6 février au 1er mars 2013 ;
Vu l'avis de la commission administrative de bassin en date du 15 mai 2013 ;
Vu l'avis du comité de bassin en date du 8 juillet 2013 ;
Vu le document technique d'accompagnement des classements ;
Sur proposition du directeur régional de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Midi-Pyrénées, délégué de bassin Adour-Garonne,
Arrête :

Article 1...

L'annexe au présent arrêté fixe la liste des cours d'eau, parties de cours d'eau ou canaux mentionnés au 2° du I de l'article L. 214-17 du code de l'environnement, sur lesquels tout ouvrage doit être géré, entretenu et équipé dans un délai de cinq ans après la publication de la liste selon les règles définies par l'autorité administrative, en concertation avec le propriétaire ou, à défaut, l'exploitant pour assurer le transport suffisant des sédiments et la circulation des poissons migrateurs.

Article 2...

Sauf précision contraire, les cours d'eau, parties de cours d'eau ou canaux, au sens du présent arrêté, incluent leurs annexes hydrauliques, bras et autres dérivations participant à l'écoulement de la majeure partie ou d'une partie significative du débit de leurs eaux et au fonctionnement de leur écosystème.

Article 3...

L'étude de l'impact des classements et le document technique d'accompagnement détaillant les informations hydrographiques, les critères justifiant le classement issu des concertations et consultations locales, les enjeux sédimentaires et les principales espèces ainsi que la cartographie des cours d'eau listés sont consultables sur le site internet http://www.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr de la DREAL Midi-Pyrénées, DREAL de bassin Adour-Garonne. Ils sont tenus à la disposition du public à la DREAL Midi-Pyrénées, 1, rue de la Cité-Administrative, bâtiment G, 31000 Toulouse, ainsi que dans les préfectures des départements aux adresses suivantes..."

Sans trop passer de temps, j'ai bien trouvé le Gave de Pau dans la liste.

Dernière modification par SPO: 2 mar 2020 - 14:45
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
pahu
Posts: 6648
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 2 mar 2020 - 20:24 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci pour les explications, ne pas confondre passe hydraulique et passe biologique, donc il semblerait qu'aucun poisson ne puisse remonter ce barrage icon_mrgreen.gif

Pourtant sur le document de l'EDF j'ai trouvé ceci page 12
Citation :
3.2.2 L’OUVRAGE DE DEVALAISON
La prise d’eau est équipée d’un ouvrage de dévalaison implantée sur le bajoyer de la prise d’eau, en rive gauche.
Elle comporte une échancrure munie d’une vanne déversante asservie au niveau de la retenue. Cette vanne alimente 5 bassins successifs ancrés sur la face interne du bajoyer. Une canalisation de transfert permet de relier le bassin aval à la galerie de dérivation provisoire qui sert d’exutoire à la dévalaison.
Le débit transitant dans l’ouvrage de dévalaison constitue une partie du débit réservé. Le complément de débit réservé est délivré par un piquage situé en pied de bajoyer de la prise d’eau. Une canalisation relie ce piquage à la galerie de dérivation provisoire.

et page 16 le terme passe à poisson est utilisé, les travaux sont peut-être en cours ?
Citation :
4.2 TRAVAUX COMPLEMENTAIRES
4.2.1 MISE EN PLACE D’UNE DROME
Pour éviter que la prise d’eau soit bouchée par des embâcles, une drome sera mise en place.
La drome protégera l’entrée de la passe à poissons ; l’évacuation des embâcles sera réalisée par le clapet déversant de la nouvelle vanne de surface en rive droite. Cependant, elle ne sera pas dimensionnée pour le passage de crues importantes.


Un peu plus bas dans la vallée au niveau de la célèbre centrale de Pragnères, il y a aussi un petit barrage alimenté par le gave et l'eau qui sort de la centrale !
L'eau est reprise sur la gauche de la photo soit pour alimenter une conduite qui va vers plus bas (centrale de Luz) soit pour être remontée vers le barrage de Cap de Long icon_wink.gif
Je ne pense pas qu'il y ait une passe à poisson comme on peut le voir sur la photo ci-dessous


_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
SPO
Posts: 3622
Pertinence:

Groupes: 1
message 2 mar 2020 - 21:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je ne vois ni dans la dernière photo, ni dans les précédentes, de dispositif assurant la libre circulation des poissons et des sédiments inscrits dans les Lois françaises et européennes...

Dans le dossier de travaux, rien sur une éventuelle vraie passe à poissons icon_exclaim.gif icon_question.gif

Je n'ai pas trop le temps de fouiller ce dossier plus avant mais je sens comme ça, que dans le village d'Asterix, sur les bords de l'Elorn, ce serait manif avec Eau et Rivières de Bretagne, AE2D, SeAUS, Bretagne Vivante... icon_lol.gif icon_lol.gif icon_lol.gif

A voir : http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ing-edf-env-2018-nt-353_c_dexe_gedre.pdf

51 pages...

L'ouvrage date de 1927. A cette époque, il n'y avait pas encore de directive cadre européenne sur l'eau et les milieux aquatiques. Nous sommes sur un site NATURA 2000.
Sur la première série de photo, l'arrivée d'eau (rive gauche, à droite sur la photo) est indiqué : restitution du débit réservé. A quoi sert un débit réservé s'il ne peut être utilisé par la faune et la flore aquatique icon_question.gif new_puppy_dog_eyes.gif

Je serai curieux de voir les avis du parc certainement consulté lui aussi comme au moins la fédé...

Je ne peux aller guère plus loin.
A titre d'info, vous trouverez les éléments de classement de masse d'eau : FRFR246, et à partir de la page 33 ce qui concerne le peuplement piscicole et autre : desman, loutre...
Le classement en "bon état écologique" de cette masse d'eau ne me paraît pas concevable du fait que cet ouvrage et d'autres ne permettent pas la libre circulation des poissons et des sédiments...
D'autres cours d'eau pyrénéens semblent être dans ce cas... icon_evil.gif icon_rolleyes.gif
A dénoncer peut-être à Bruxelles icon_question.gif Après étude plus fine du dossier bien sûr... new_puppy_dog_eyes.gif icon_mrgreen.gif

Je me replonge dans ma tentative de résolution amiable pour une pollution au lisier qui a détruit toute vie sur 7 km d'un petit fleuve côtier riche en truites de mer (La Flèche), calculs des dommages écologiques et des autres dommages (financier, moraux...)

Dernière modification par SPO: 2 mar 2020 - 21:41
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
SPO
Posts: 3622
Pertinence:

Groupes: 1
message 2 mar 2020 - 21:47 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bon état écologique d'un cours d'eau (extraits) :

Une innovation introduite par la directive-cadre sur l’eau (DCE) est la prise en compte de l’ensemble des compartiments écologiques dans l’évaluation de la qualité d’un cours d’eau : l’eau, la faune, la flore, les habitats. Ainsi le bon état d’un cours d’eau requiert non seulement une bonne qualité de l’eau, mais aussi un bon fonctionnement des milieux aquatiques, évalué à partir d’éléments de qualité biologique animaux (poissons, invertébrés) et végétaux (plantes aquatiques), physico-chimiques (phosphore, nitrate, pH) et hydromorphologiques (état des berges, continuité de la rivière, etc.).

L’état d’un cours d’eau au sens de la DCE comprend deux aspects : un état chimique et un état écologique."

Fin de l'extrait. icon_mrgreen.gif

La notion de libre circulation n'y est pas, dommage icon_exclaim.gif icon_wink.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2020 - Mentions Légales

  Abritel - Homelidays - Maeva - Pierre et Vacances - Thermalisme Pyrénées

Page générée en 0.162s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
43 visiteurs (liste) en ce moment