Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: trop d'algues tue l'algue.....

mkt966
Posts: 42
Pertinence:
message 17 juil 2006 - 11:33 | trop d'algues tue l'algue.....  
Note du message: Notez ce message: down / up

je revien d'un week end du lac du Racou .... tous s'annoncais tres bien au départ mais des que j'ai vu le lac je me suis demander ou j'allais pouvoir pecher....
les algues ont envahie la moitier du lac si ce n'est plus... je veut bien que les algues soit bénéfique pour les poisons ( reproduction ect...) mais je trouve qu'il y en en trop. ( je peche avec un bulle d'eau et un train de mouche , donc ca ne me v pas bien.... icon_confused.gif ) est ce que ce n'est pas le travil des garde peche de gerer cette proliferation.... j'ai remarquer que d'année en année les herbes s'étendent de plus en plus si ca continue il n'y aura plus de lac ..... icon_sad.gif .
_________________
laisser moi des info dans ma boite mail svp
nickos66
Posts: 16
Pertinence:
message 17 juil 2006 - 12:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

il s'agit d'une evolution logique des lacs de montagne. petit à petit ils se comblent, les pentes aux abords sont de moins en moins importante laissant pénétrer la lumière pour favoriser le développement de végégation. Avce cet été de fortze température ce n'est pas étonnant. Il y a des facteurs qui accélèrent tout ceci comme le piétinement dans les bassins versants qui font déverser plus de matière dans les lacs , mis encore une fois c'est la nature qui veut ça. Sur les zones ou ça va très vite et ou il y a beucoup de pognon en jeu (carlit ...), on emménage les berges ou on engage des plongeurs pour nettoyer tout ça sacjhant que ça ne marche pas des masses.

au racou tu es beaucoup trop loin de l'écrin des pyrénées des plaquettes de Mr bourquin, il faut marcher au moins 1 h de plus. Moi je serais tenté de dire laissons faire la nature et pourvu que le gangrène touristique ne se propage pas à plus d'une heure de marche.

seb66
Posts: 2373
Pertinence:
Web: www
message 17 juil 2006 - 19:22 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

a l'ouverture, les algues etait deja la!!

on ne pouvais pas peché comme on voulais au lancer, il y avais que le fouet qui allé bien.
thierry etait la, il peut vous le dire.
2 semaine apres j'y suis repassé, c'etait pire!! alors maintenant, meme pas je veut imaginé!! icon_confused.gif
_________________
La meilleure mouche, c'est celle qui marche...:wink:
http://seb6603.skyblog.com/
paillagousti
Posts: 2348
Pertinence:

Groupes: 1
message 17 juil 2006 - 19:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

je crois que c'est inéluctable (pollutions atmospheriques,pluies chargées de carbone ou autre substance azotée ) .

Cette année ,l'ensoleillement est exceptionnel ,la neige a disparu trés vite ...............par contre certains hivers rudes calment le jeu aussi !

Je vois pas trop comment "éradiquer" cette invasion là............à moins de monter à 50 sur ces lacs là ,de passer la journée à tirer des "cables" d'une rive à l'autre...mais comment savoir où nous arrêter dans cette intervention ?
seb66
Posts: 2373
Pertinence:
Web: www
message 17 juil 2006 - 20:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

tu peut les enleve si tu veut.... 10 jour apres c'est comme si t'aais rien fait... c'est comme les roseaux, ça pousse super vite, surtout maintenant que l'eau es chaude
_________________
La meilleure mouche, c'est celle qui marche...:wink:
http://seb6603.skyblog.com/
trutta64
Posts: 746
Pertinence:

Groupes: 1
message 17 juil 2006 - 22:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je pense que le plus gros des facteurs favorisant le comblement des lacs et l'élevage. Mais cela ne fait qu'accélérer un processus naturels !
_________________
"Manger est un besoin de l'estomac; boire est un besoin de l'Âme" -Claude Tillier-
seb66
Posts: 2373
Pertinence:
Web: www
message 17 juil 2006 - 22:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

l'elevage de quoi??? des touriste???? icon_rolleyes.gif

icon_wink.gif

Dernière modification par seb66: 17 juil 2006 - 22:58
_________________
La meilleure mouche, c'est celle qui marche...:wink:
http://seb6603.skyblog.com/
fab66
Posts: 2092
Pertinence:

Groupes: 1
message 17 juil 2006 - 23:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut !

Sujet diablement intéressant !

J'aimerais apporter ma pierre à la discussion, mais reprenont depuis le début :

mkt966 a écrit:
est ce que ce n'est pas le travil des garde peche de gerer cette proliferation....
Est-ce que tu connais des gardes de pêche ? Si oui, il faudrait que tu leur demandes ou que tu téléphones à la Fédération, ils te répondront avec plaisir.
Mais non, je ne pense pas que le travail des gardes consiste à gérer également la prolifération des algues dans les lacs d'altitude, ils manquent déjà de moyen et de rayon de compétence pour surveiller.


nickos66 a écrit:
il s'agit d'une evolution logique des lacs de montagne. petit à petit ils se comblent
Oui ! Bien, cela s'appelle l'eutrophisation, c'est effectivement normal, mais là il faut se rendre compte de la signification de "normal".
L'eutrophisation est un processus naturel très très lent : on compte ici en siècles ou en millénaires.
En revanche, nous avons dans nos lacs un exemple gravissime et toujours plus important d’hypereutrophisation ou encore de dystrophisation.
Le plus grave étant que c'est un indicateur ENORME sur la qualité de notre environnement et que tous nos responsables élus et politiques n'en tiennent absolument pas compte, à de rares exceptions près.
Voir pour ceux qui sont intéressés : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/eutrophisat.html


nickos66 a écrit:
Sur les zones ou ça va très vite et ou il y a beucoup de pognon en jeu (carlit ...), on emménage les berges ou on engage des plongeurs pour nettoyer tout ça sacjhant que ça ne marche pas des masses
Pourrais-tu m'indiquer tes sources sur l'aménagement des berges des lacs, notamment sur les Carlits que tu cites ?
Ainsi que des "plongeurs" pour "nettoyer" ?
Parce que à ma connaissance, il n'y a aucun aménagement des berges (cela ne servirait à rien) et la plongée est strictement interdite en altitude (uniquement autorisée pour certains médecins spécialistes des accidents de plongée ou chercheurs pour faire des tests et avec des autorisations nécessaires impressionnantes, sachant que le risque est très grand à cause de l'altitude).
Il n'y a aucun "plongeur nettoyeur" sur les lacs d'altitude.


paillagousti a écrit:
je crois que c'est inéluctable (pollutions atmospheriques,pluies chargées de carbone ou autre substance azotée )
Voilà ! C'est exactement ce que nous attendions comme réponse (merci pailla)
Extrait de mon lien cnrs :
CNRS a écrit:
L’eutrophisation est une forme singulière mais naturelle de pollution de certains écosystèmes aquatiques qui se produit lorsque le milieu reçoit trop de matières nutritives assimilables par les algues et que celles-ci prolifèrent. Les principaux nutriments à l’origine de ce phénomène sont le phosphore (contenu dans les phosphates) et l’azote (contenu dans l’ammonium, les nitrates, et les nitrites).
On est donc bien dans la MER... ! Car le problème n'est pas localisé à nos chères petites montagnes, mais à toute la planète, et je ne donne pas 10 ans avant que cela ne s'amplifie de façon à ce que "peut-être" on commence à réagir : c'est le problème de réchauffement climatique de notre planète qui accentue ces phases de pollution-destruction et le cycle s'accélère de plus en plus.


seb66 a écrit:
tu peut les enleve si tu veut.... 10 jour apres c'est comme si t'aais rien fait... c'est comme les roseaux, ça pousse super vite, surtout maintenant que l'eau es chaude
Exact ! L'eau est chaude, très chaude même ! Sur le Carlit actuellement, cela fait 3 semaines que beaucoup se plaignent de l'absence de prises, pourquoi ?
Parce que l'eau est anormalement chaude, normalement à 2200 m ou 2400 m, vous ne parvenez pas à rester la jambe dans l'eau ou les bras dans l'eau plus de 5 minutes, tellement l'eau est fraîche et glacée, non ?
Qu'en es-t-il aujourd'hui ?
Les salmonidés, notamment les farios et les saumons de fontaine n'apprécient pas l'eau trop chaude, ces poissons vont donc descendre pour trouver une eau à leur convenance et limiter leur excursion dans les zones supérieures plus chaudes.


Sujet vraiment très intéressant, mais je pense que beaucoup d'entre nous pêcheurs, randonneurs ou amoureux de la Nature savent déjà tout cela.

Le malheur est encore une fois le même fléau : NOTRE société de CONSOMMATION...

Bon je vais pas vous refaire l'article, vous avez compris ?
Allez plutôt dans le forum "Des idées ... cela vaut mieux que des critiques" pour faire ou "essayer" de faire avancer les choses...

à méditer : "Nous n'héritons pas la Terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants - [Proverbe Indien]"

a+

Dernière modification par fab66: 18 juil 2006 - 00:03
_________________
SPO
Posts: 3606
Pertinence:

Groupes: 1
message 18 juil 2006 - 00:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Une fois de plus, Fab66 a mis dans le mille icon_exclaim.gif
Très bonne intervention.
j'ai sous les yeux le dernier bulletin d'Eau et Rivières de Bretagne qui présente un très long article intitulé : "Ammoniac atmosphérique, une pollution laissée pour compte".
L'ammoniaque gazeux est extrêment soluble et retombe donc avec les pluies. Il n'est pas sans effet sur la santé, l'environnement et le cadre de vie.
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
nickos66
Posts: 16
Pertinence:
message 18 juil 2006 - 08:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

je citais le carlit comme étant une zone à enjeu parce que quand on est cerdan et qu'on voit tout le tralala fait par nos chers élus notamment sur cette zone ça fait ch... Alors c'est sur que là il est important que les lacs persurent.

Les exemples d'aménagement (lesquels ne marchent pas bien comme je l'ai dit) pourraient en ce sens donc y etre mis en place, comme cela se fait dans bien d'autres régions.

Moi je suis plutot contre tout ceci parce qu'effectivement c'est ineluctable ou normal c'est vous qui vouyez pour les nuances mais au fond c'est pareil. Comme tu cites un truc très à la mode, moi je m'appuierais dessus pour dire que si les lacs de montagne doivent disparaitre petit à petit c'est pas bien grave. De toute façon nous sreons la génration de la fin du petrole et de tout un tas de chose suffisament graves pour ne pas se focaliser l'esprit sur nos WE piscicoles.
SPO
Posts: 3606
Pertinence:

Groupes: 1
message 18 juil 2006 - 19:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

En plus de l'ammoniaque, il y a les pesticides (tous plus ou moins cancérigènes et à l'origine de malformations). Pesticides = biocides ! new_puppy_dog_eyes.gif
Jusqu'à 80% des produit spluvérisés peuvent rejoindre l'atmosphère icon_exclaim.gif new_puppy_dog_eyes.gif
Voic un extrait de l'article d'ERB :
"... l'apport de composés azotés atmosphériques provoque une hausse de sensibilité des arbres aux agressions biotiques (attaques d'insectes, de champignons pathogènes) et abuitiques (froid, sécheresse). Par ailleurs, des études néerlandaises, britanniques et danoises portant sur les tourbières et les zones humides ont montré que les dépôts d'ammoniaque favorisaient les espèces nitrophiles (molinie, canche flexueuse et mousses nitrophiles) au détriment de la flore originelle (à base de sphaignes, carex et callunes).
...
En France, faute d'études, on ne dispose pas de données...
Les retombées ammoniacales peuvent entraîner un phénomène d'eutrophisation des lacs et des cours d'eau... Dans les cas extrêmes, celà peut aboutir à la prolifération d'algues et à la mort des poissons." icon_mrgreen.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 18 juil 2006 - 20:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour ceux que ça intéresse, voici un rapport de l'INRA sur les retombées ammoniacales dont vient de parler SPO.
http://www.inra.fr/productions-animales/an2002/num223/portej/sp223.htm
Un extrait concernant les écosystèmes aquatiques :

"Dans les cas extrêmes où l'apport en azote ammoniacal est plus important que la teneur en bicarbonates, cela débouche sur une réduction de la production de CO2 et donc sur l'appauvrissement de l'eau en CO2, amenant à la réduction des activités biologiques et à la disparition des plantes aquatiques immergées (Roelofs 1986). Pour ce qui est de la faune, on observe une disparition progressive, voire complète des poissons (des truites et des saumons en particulier), une réduction ou la disparition des amphibiens (grenouilles, crapauds et salamandres) et une modification du phytoplancton et du zooplancton ainsi que des communautés benthiques (4). Ceci est dû aux basses valeurs de pH et aux concentrations élevées d'aluminium dissous. Deux seuils de toxicité vis-à-vis des truites ont été fixés : 5,4-5,6 pour le pH et 200 ppb/l pour l'aluminium dissous (Probst et al 1990). "

_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
paillagousti
Posts: 2348
Pertinence:

Groupes: 1
message 18 juil 2006 - 22:24 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci JFB pour le lien ,l'article ne paraitra malheureusement JAMAIS à la une de nos quotidiens et le débat restera réservé aux scientifiques...
Quand on voit la quantité de neige tombée cet hiver et la vitesse de sa fonte ,on imagine la quantité d'azote acumulée et "inoculée" à nos chers lacs pyrénéens !
JFB
Posts: 5242
Pertinence:

Groupes: 1
message 18 juil 2006 - 23:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

En effet pailla, lorsque j'ai vu les pics de ruille et de la coume d'enfer sans aucun petit névé sur leur face nord mi-juillet, je me suis dit qu'il y avait comme un problème....
Au laparan il manque 20m d'eau (hauteur du barrage 75m), quand au riete, c'est carrément désolant de le voir !
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
adamreith *
Posts: 888
Pertinence:
Web: www
message 3 aou 2006 - 13:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

L'été est particulièrement chaud et sec donc le phénomène est très visible. J'ai vraiment été surpris de voir de gros herbiers dans le grand bleu mercredi. Pour un lac à 2500 m çà laisse rêveur. Quant aux troupeaux ( je sais c'est mon dada icon_smile.gif ) leur présence à cette altitude est à mon avis aussi incongrue que celle de l'ours dans les faubourgs de Toulouse et ils n'améliorent pas le phénomène ... Et qu'on ne vienne pas me parler de traditions !
seb66
Posts: 2373
Pertinence:
Web: www
message 3 aou 2006 - 16:00 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

pour qu'il y ai ddes algues au beu, cc'est que c'est vraiment chaud la ba dedans
_________________
La meilleure mouche, c'est celle qui marche...:wink:
http://seb6603.skyblog.com/
cigale
Posts: 2585
Pertinence:

Groupes: 1
message 3 aou 2006 - 16:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Sur le grand bleu, aux alentours du 14/07, il n'y en avait quasiment pas d'herbiers icon_eek.gif
_________________
ara i sempre
seb66
Posts: 2373
Pertinence:
Web: www
message 3 aou 2006 - 17:45 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

meme l'an dernir fin aout, j'ai pas le souvenir d'avoir vu des herbiers... ou alors je m'en rappel pas icon_rolleyes.gif
_________________
La meilleure mouche, c'est celle qui marche...:wink:
http://seb6603.skyblog.com/
Obiou
Posts: 4845
Pertinence:

Groupes: 1
message 3 aou 2006 - 19:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

fab, le comblement naturel des lacs n'est pas l'eutrophisation.
la plupart des petits lacs d'Irlande sont, très visiblement (on en voit à tous les stades), en cours de comblement. la végétation gagne depuis les bordures, comme un étranglement, mais il s'agit de roseaux, de massettes, equisetum et autres associées, il y a aussi les sédiments éoliens qui participent - un peu - au comblement des lacs pour aboutir au stade de tourbières, mais toujours, l'eau reste pure, claire et limpide. or, ce n'est pas précisément le cas des plans d'eau eutrophisés !
si tu marches sur les plantes (faut pas être pétochard !), quand tu arrives à l'eau libre pour y pousser le bateau, il y a 2 ou 3 m de fond d'un coup. quand les roseaux sont assez loin du bord pour atteindre leur profondeur maximale d'implantation, alors, ça s'arrête, à moins que de la vase ne se forme, pour réduire la profondeur. c'est donc la pente des berges qui dicte la largeur des ceintures de roseaux.
le fond reste propre, dur, sans accroche, puisque ce sont des lacs naturels.
il faut dire que l'eau est très peu minéralisée, là-bas. pour te rincer le savon des pattes, faut 3 plombes...
malheureusement, partout où il y a des étables, ça dégénère... le purin dégouline et la vase arrive, les algues merdiques, puis tout est envahi... je connais un joli lac, 3 ou 4 ha, où on a tapé une dizaine de pike au dessus du mètre il y a quelques années, où il est désormais impossible de lancer icon_cry.gif

_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
fab66
Posts: 2092
Pertinence:

Groupes: 1
message 4 aou 2006 - 09:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Obiou a écrit:
fab, le comblement naturel des lacs n'est pas l'eutrophisation.

Je te remercie de ta précision, mais dans mon "énervement" devant tant d'erreurs, je me suis emballé.

Il est clair que le comblement des lacs est naturel, ce que je souhaitais souligner, et je pense que la plupart l'on compris, c'est que cela est dû à plusieurs facteurs :

- pentes des bords et érosion, puis sédimentation dans l'eau des déchets amenés

- multiplication des sentiers, et pas seulement ceux qui en principe suivent les rives de façon parallèle, mais aussi ceux qui vont droit aux lacs (je pense notamment à certains secteurs où la pratique du VTT par exemple augmente l'érosion et par la même occasion la quantité de matière glissant dans le lac avec les précipitations

- eutrophisation naturelle

- dystrophysation anormale dûe aux pollutions atmosphériques en tout genre

- élevage intensif dans certains secteurs

- apport par les neiges à la fonte (notamment "snowmax" dans les secteurs des stations de ski)

- réchauffement climatique


Tous ces éléments additionnés font que nos lacs se comblent à une vitesse fulgurante, et on peut repérer le problème sur toute la chaîne.
Le comblement d'un lac s'effectue normalement à une échelle de siècle voire de millénaire, bref à une échelle géologique.
La pression de l'Homme actuelle provoque un glissement vers une échelle "humaine", c'est pour cela que certains lacs ne seront plus "pêchable" d'ici 50 ans, peut être même avant.

Le problème de dégradation accentuée non naturelle, se produit également sur le biotope et l'écologie d'un système.

Vous avez peut être lus les articles de Jean Louis TEYSSIE (http://teyssie.free.fr/) paru dans Pêche Mouche, il a notamment écrit des articles éloquents sur la dégradation des cours d'eau dûe à la pratique intensive des sports d'eaux vives, qui ne sont pas réglementés ou très peu, dans le sens où ces sports dégradent le milieu, il n'y a aucun encadrement si ce n'est celui des responsabilités juridiques (guide, diplôme, assurance).

Aucune des fédérations de ces sports d'eaux vives ne paient de redevance pour la préservation des milieux aquatiques, et cela est une véritable honte, parce qu'ils sont usagers des mêmes lieux que nous pêcheurs, qui payont par notre permis, une quote part qui revient à la préservation des milieux aquatiques.

On peut critiquer toutes les aappma ou fédé de pêche, mais jamais aucun pêcheur à ma connaissance ne s'est insurgé de façon probante, pour contester ou manifester cet état de fait, il faudrait porter le débat publiquement dans les régions où ces pratiques sont fortes.

Selon JL TEYSSIE, certaines rivières des Alpes par exemple tendent vers une "stérilisation progressive", parce que les passages répétés détruisent toute la flore et la faune, notamment les larves microscopiques qui tapissent les rochers et jouent un rôle de filtrage et d'épuration de l'eau.

Je suis persuadé, que les insectes étant 85% du monde vivant, ce sont des bio-indicateurs absolument fantastiques sur la qualité et l'évolution de notre environnement. Ils ne sont pas assez pris en compte et devrait l'être systématiquement, parce qu'ils sont sensibles à la moindre pollution ou au moindre changement du milieu.

Je vous invite à approfondir ces éléments, notamment à parcourir le site de Jean Louis TEYSSIE, ainsi qu'à améliorer votre connaissance des insectes qui peuplent nos terrains de jeux.

a+
_________________

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
forum-sujets Anoxie des lacs [pages: 1 ... 4]

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France - © 2003-2019


Page générée en 0.133s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
10 visiteurs (liste) en ce moment