Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Lacs collinaires et cyanobactéries toxiques

pahu
Posts: 6698
Pertinence:
Web: www
message 1er oct 2013 - 16:15 | Lacs collinaires et cyanobactéries toxiques  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ne nombreuses retenues collinaires ont été construites sur le piémont des Pyrénées et ailleurs ... et il y a toujours des projets de construction icon_cry.gif

Au départ la qualité des eaux est correcte, les poissons s'y développent très bien et l'irrigation semble profitable aux cultures ...

Après un certains nombre d'années, ils semble que certains problèmes surviennent, maladies sur les cultures, pauvreté de la population piscicole, envasement, ...

On y observe parfois une prolifération importante de cyanobactéries toxiques (par exemple : Microcystis)
A quoi sont dues ces bactéries ? quels sont les risques réels pour les humains, les animaux dont les poissons, les cultures qui servent à nous nourrir ou a nourrir les animaux que nous mangeons ensuite ?

Si vous en savez plus, merci !

_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
Obiou
Posts: 4844
Pertinence:
message 1er oct 2013 - 18:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Certaines d'entre elles synthétisent des toxines qui peuvent te flinguer les organes cibles des substances hydrophiles (soit, en premier, le foie et en deuxième, les reins...) de façon brutale et irréversible.

Il en existe également synthétisées par des champignons. Cas des champignons vénéneux bien connus (entolome livide, amanite printanière, phalloïde, ...) mais, de façon beaucoup moins spectaculaire, également parmi les champignons qui colonisent les céréales stockées dans des conditions +/- humides.

C'est partiellement pourquoi les croquettes pour chats, à base de céréales, sont parfois des poisons violents pour nos petits félins chéris, car contrairement aux céréales destinées à l'alimentation humaine, il n'y a pas de seuils (donc pas de contrôles de conformité) pour les céréales destinées à l'alimentation animale.

Ca pose donc évidemment problème dans l'alimentation des animaux d'élevage, mais ce n'est qu'un élément parmi d'autres (antibiotiques, pesticides, ...).
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
SPO
Posts: 3638
Pertinence:
message 1er oct 2013 - 19:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour les origines des cyanobactéries, il y en a toujours eu depuis que le monde est monde, il y en a toujours un peu partout dans les eaux courantes ou non mais c'est leur prolifération qui pose problèmes.

On en a même eu pour la première fois (en réalité, il y en a toujours mais elles n'étaient pas visibles...) dans le lac du Drennec en 2011 (réserve d'eau potable pour 300.000 Finistériens classée en première catégorie piscicole) du fait, a expliqué l'ingénieur du syndicat de bassin de l'Elorn, d'une faible pluviométrie qui aurait empêché le transfert vers le lac de silice favorable aux diatomées. Du coup, ce sont les cynanobactéries qui ont proliféré dès le printemps.
Baignades et consommation des poissons ont été interdites mais aucune mesure n'a été prise pour limiter les apports nutritifs provenant des élevages situés au dessus du lac.
Ce sont "Eau et Rivières de Bretagne" et l'AAPPMA de l'Elorn qui ont informé les médias car, pour les collectivités desservies et le syndicat de bassin, il n'y avait pas de problème. Les deux associations citées ont donc invité les journalistes à un point presse...
Encore une fois, les représentants de l'Etat ont souhaité minimiser le problème, voir refusé de le reconnaître...

Des différentes réunions auxquelles on a assisté, il ressort que plusieurs facteurs peuvent favoriser leur prolifération :
- les éléments nutritifs : Azote et Phosphore surtout;
- La température de l’eau ;
- l’ensoleillement ;
- les précipitations : si elles peuvent amener des éléments nutritifs, elles peuvent aussi refroidir la masse d'eau et apporter des nutriments favorables à d'autres espèces que les cyanobactéries ;
- l’agitation du milieu ;
- la turbidité : Une turbidité élevée peu favoriser le développement de certaines cyanobactéries ;
- le manque de prédateurs : Dans l’eau, les phytoplanctons peuvent être (diffillement) consommés par les zooplanctons.

S'agissant de retenues collinaires dans le Sud-Ouest, on voit que plusieurs facteurs leur sont très favorables. Un plan d’eau eutrophisé, calme, chaud et ensoleillé en plein été qui collecte de l'eau en provenance de champs "surfertilisés" est donc un milieu idéal pour la prolifération des cyanobactéries.

Pour la santé :
- 50 morts au Brésil, morts certaines d'animaux domestiques, irritations de la peau, du nez, de la gorge, des yeux, maux de ventre, nausées, diarrhées, vomissements...
En réalité, ce ne sont pas les cyanobactéries mais leur décomposition au moment de la mort qui provoquerait ces effets du fait de la libération d' endotoxines.

Bon appétit et on est pas près de traiter le problème icon_exclaim.gif icon_exclaim.gif icon_wink.gif icon_evil.gif

Dernière modification par SPO: 2 oct 2013 - 00:08
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
JOS65
Posts: 9769
Pertinence:
Web: www
message 1er oct 2013 - 21:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Un lac des Landes est touché par ce "problème" .... navigation interdite décidée par la fédé jusque contre-ordre .......... icon_cry.gif

_________________
JOS65
SPO
Posts: 3638
Pertinence:
message 1er oct 2013 - 21:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
navigation interdite
a écrit Jos icon_exclaim.gif new_puppy_dog_eyes.gif

Il suffit d'éviter tout contact avec l'eau et surtout de ne pas la boire icon_exclaim.gif
peut être interdiction du float tube icon_question.gif

As-tu des explications icon_question.gif icon_rolleyes.gif

Le préfet a-il pris des mesures contre les causes, en particulier les apports en provenance des terres agricoles ou des élevages icon_question.gif icon_evil.gif

Dernière modification par SPO: 2 oct 2013 - 00:05
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
JOS65
Posts: 9769
Pertinence:
Web: www
message 1er oct 2013 - 22:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

juste reçu un mail de la fédé40 comme quoi la navigation est interdite à la suite de leur "découverte" concernant cette "saloperie" dans le lac en question ....... pas d'autres informations .........
_________________
JOS65
pahu
Posts: 6698
Pertinence:
Web: www
message 2 oct 2013 - 18:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci pour toutes ces explications.
Cette eau sert à irriguer des cultures dans lesquelles beaucoup de personnes travaillent et peuvent être directement en contact avec cette eau (par le feuillage par exemple lors de la castration du maïs)
De la même façon un pêcheur qui touche un poisson est en contact avec cette eau.
Un pêcheur en float tube s'il a ses waders un peu percées ... est aussi en contact avec cette eau.

Sans absorber cette eau, s'il y a une plaie, il y certainement des risques ...

Actuellement dans ces régions, cette eau n'est pas utilisée pour l'eau potable, mais cela pourrait arriver !

Il y a de quoi s'inquiéter icon_confused.gif

Pour la découverte je ne pense pas que ce soit la fédé ... mais l'Insititution Adour-Garonne qui gère une grande partie de ces lacs lorsqu'ils ne sont pas privés ...
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
Dioch
Posts: 858
Pertinence:
message 2 oct 2013 - 22:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

c'est effectivement l'institut Adour Garonne qui a demandé l'interdiction de la navigation (float tube)

Mais comme tu le dis, même un pêcheur du bord est en contact avec l'eau.

Donc pourquoi ne pas interdire toute activité sur ce lac icon_question.gif

J'ai posé la question à la FD mais pas de réponse pour l'instant icon_rolleyes.gif
SPO
Posts: 3638
Pertinence:
message 3 oct 2013 - 11:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Baignades et consommation des poissons ont été interdites mais aucune mesure n'a été prise pour limiter les apports nutritifs provenant des élevages situés au dessus du lac.

En plus, il était interdit de pêcher dans les irisations verdâtres et de consommer son poisson...

Comme c'est l'AAPPMA qui avait dénoncé ces cyanobactéries que ni le syndicat de bassin ni les élus ne voulaient voir, ils nous on fait payer la diffusion médiatique et l'obligation de traiter le sujet en limitant la pêche sur le lac du Drennec.

Ce lac est fréquenté par de nombreux club de pêche à la mouche , venus de Nantes, d'Île de France, de Normandie, de Rennes...
Bien joué les décideurs, la baisse des vente de permissions de pêcher à la semaine, au mois et des journalières a chuté ainsi que notre nombre d'adhérents (beaucoup d'anciens ne pêche que le lac plus facile d'accès). Cela a plombé notre budget 2012.

Leur nombre a heureusement remonté cette année où les pêches ont été parfois extraordinaires à la mouche et aux leurres en nombre (80 truites à deux paraît-il aux leurres sur la journée complète, le quota est de 4 truites max de taille supérieure à 30 cm mais personnellement, après 6 - 8 poissons, j'arrête... Il ne faut pas abuser non plus du no-kill!) et en taille avec plusieurs poissons de 70 cm dont des farios bien sauvages elles car la majorité des prises est constituée par des TAC souvent magnifiques et bien refaites.

Pour clore, ce type d'irisations lié aux cyanobactéries, j'en ai vu au lac de Guerlédan, haut lieu de la pêche aux carna et dans plusieurs autres étangs bretons et là, tout le monde la ferme... icon_evil.gif new_puppy_dog_eyes.gif

Pas de bruit, on pêche... icon_wink.gif icon_lol.gif

Dernière modification par SPO: 3 oct 2013 - 11:24
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
batista
Posts: 377
Pertinence:
message 5 oct 2013 - 17:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

David, d'autre lac sont ouvert a la navigation non loin, c'est déjà bien pour cette première année icon_wink.gif
_________________
De la montagne à la mer, il y a une boucle ...
pahu
Posts: 6698
Pertinence:
Web: www
message 5 oct 2013 - 22:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Deux autres lacs sont concernés dans le même secteur des Landes ...
pêche interdite, c'est tout de même inquiétant icon_cry.gif
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
SPO
Posts: 3638
Pertinence:
message 6 oct 2013 - 01:09 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
pêche interdite, c'est tout de même inquiétant icon_cry.gif
Citation :

Beaucoup trop de pêcheurs sont des fous de pêche qui n'en n'ont rien à faire de l'environnement. icon_rolleyes.gif
J'ai même entendu un agent de développement de la fédération du Finistère dire (c'était à propos du lac du Drennec quand on a trouvé des cyanobactéries) qu'un plan d'eau eutrophisé, c'était mieux car cela favorisait la biodiversité et l'arrivée d'espèces nouvelles (rappel, ce lac de 110 ha est en première catégorie, des farios magnifiques y sont naturellement présentes)
Entendre cela d'un professionnel de la pêche nous a paru complétement déplacé icon_exclaim.gif icon_evil.gif

Ce qui compte pour eux, c'est que les poissons soient gros, combattifs... N'importe quoi, mais du fun icon_exclaim.gif new_puppy_dog_eyes.gif sm40.gif

La majorité souhaite aussi de larges réciprocités pas chères... C'est bien, mais typiquement français... on nivelle par le bas.

Alors un peu pollué, beaucoup... ce n'est pas grave s'il y a du silure, du black-bass, de l'aspe... new_alien.gif new_all_coholic.gif

Des saumons et des truites farios sauvages... icon_lol.gif du patrimonial, pour eux, c'est des machins de vieux icon_exclaim.gif ben... je dois être un vieux C... icon_lol.gif icon_evil.gif icon_rolleyes.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
JFB
Posts: 5269
Pertinence:
message 6 oct 2013 - 12:25 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Sympa, la réflexion de l'agent de développement de la fédé du Finistère... icon_eek.gif
Car non seulement elle prouve que lou type ne bite rien à l'environnement et par conséquence aux poissons présents, mais en plus il vous remercie pour votre boulot... icon_rolleyes.gif Ça dépasse l'entendement !
Citation :
Des saumons et des truites farios sauvages... icon_lol.gif du patrimonial, pour eux, c'est des machins de vieux... je dois être un vieux C...
Et moi donc... mais une chose est certaine : les vieux cons, c'est comme les truites sauvages... il en reste encore quelques-uns, qui se battent pour que le torrent ou la rivière qui coule chez eux ne se transforme pas en dépotoir pour plieurs de carbone.
Car comme tu le dis, les pêcheurs d'éviers à vaisselle ne se préoccupent guère de la flotte dans laquelle ils pêchent.
Penseraient-ils déjà à leur avenir ?
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
batista
Posts: 377
Pertinence:
message 6 oct 2013 - 17:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

peut être plus d'infos au sujets des deux autres lacs interdits à la pêche, il s'agit de quel lac?





Dernière modification par batista: 6 oct 2013 - 20:25
_________________
De la montagne à la mer, il y a une boucle ...
pahu
Posts: 6698
Pertinence:
Web: www
message 7 oct 2013 - 22:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Après le lac du Lourden, ce sont les lacs du Brousseau au Sud d'Aire sur l'Adour qui sont touchés, la pêche y est interdite (panneaux mis place)
Tous ces lacs sont du même type, barrages en terre construits sur de petits cours d'eaux qui se remplissent en hiver (mais pas toujours suivant la pluviométrie...)
L'eau sert à alimenter l'Adour et à irriguer les cultures, principalement le maïs.
Beaucoup de surfaces boisées ont disparues dans les petites vallées où ils été construits. Sur les surfaces planes irriguées, les quelques arbres qui restaient ont été coupés pour que les tours d'arrosage puissent faire leur travail ...
Pour quel bilan ? augmentation des rendements ? mais à quel prix ?
Le matériel d'arrosage a bien été subventionné au départ mais il faudra le renouveler. Il faut traiter les cultures de plus en plus ... et maintenant l'eau devient dangereuse icon_mrgreen.gif
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
SPO
Posts: 3638
Pertinence:
message 7 oct 2013 - 22:38 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
sur de petits cours d'eaux
:evil:
je ne sais pas chez toi mais le SDAGE Loire/Bretagne exclut la possibilité de créer des plans d'eau sur les secteurs amont de ruisseaux, en particulier s'ils sont en première catégorie piscicole ou s'ils alimentent un cours d'eau de première catégorie.
En tout cas, le cours d'eau ne devrait pas être barré par une digue.
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
Obiou
Posts: 4844
Pertinence:
message 8 oct 2013 - 10:45 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

ben oui, ces saloperies sont une aberration qui réchauffe l'eau, en diminue le taux d'oxygène et appauvrit le milieu, il y en a également plein en Limousin (la topographie s'y prête) mais pour le mais irrigué, rien n'est trop beau et s'il s'intéressaient à l'environnement, ça se saurait... icon_sad.gif
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
pahu
Posts: 6698
Pertinence:
Web: www
message 9 oct 2013 - 19:10 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Maïs irrigué et souvent maïs de semences ... ces maïs nécessitent beaucoup de main d'oeuvre, souvent des jeunes, qui doivent passer au milieu du feuillage pour castrer à la main (4 rangs sur 6 en général) ou finir ce que les machines (appelées castreuses !) ne peuvent faire que partiellement.
Sans oublier les agriculteurs qui sont dans leurs champs du début à la fin. Même si on les critique pour leurs méthodes, c'est leur gagne pain ... et ils sont plus ou moins obligés de continuer.
Si l'eau est contaminée, ça pose un problème icon_cry.gif
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
Obiou
Posts: 4844
Pertinence:
message 10 oct 2013 - 11:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

les tueurs à gage aussi, c'est leur gagne-pain.
et les braqueurs de banques, également.
les industriels fous qui rejettent leur merde toxique sans traitement, itou...
y'a aussi les dealers, les fabricants de cigarettes, ceux qui mettent de l'huile de vidange dans des huiles alimentaires, des plastifiants dans le lait pour bébé, ...
si on t'annonce une porcherie de 3000 têtes sans autorisation à 15 m de chez toi, ce sera aussi le gagne pain de quelqu'un...
s'il faut attendre qu'un voisin leur mette son fusil sur le ventre parce que ses gosses sont à l'hosto après avoir pris la rampe de traitement phytosanitaire dans les narines (ça, je l'ai vu !), c'est un peu dommage, je trouve icon_sad.gif
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
pahu
Posts: 6698
Pertinence:
Web: www
message 10 oct 2013 - 19:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Mettre en parallèle tueur à gage, braqueurs de banques, industriels fous ... avec les agriculteurs peut laisser penser qu'on assimile les agriculteurs à ces catégories de personnes. C'est assez choquant icon_cry.gif
Beaucoup d'exploitations agricoles de la région sont familiales, elles sont passées en moins d'une génération de la polyculture à la monoculture, bien souvent contraint par le système (aide et subventions de l’état sous conditions ...), leurs revenus subissent de plus en plus les aléa des cours des matières premières qui sont mondiaux, ils ont souvent été divisés par deux ou par trois, leurs épouses sont contraintes d'aller travailler ailleurs et certains me disent pas sur que je termine ma carrière agriculteur ... pour gagner un smic ou moins il vaut mieux que je fasse autre chose.

Ce sont davantage les choix politiques qui ont été fait qui sont critiquables, et la nous sommes tous plus ou moins tous responsables.
La construction de ces barrages, au départ c'est l’état qui a poussé dans ce sens, avec quelques petites idées de construction de centrale nucléaire dans le secteur (il faut de l'eau pour le refroidissement), en plus ça donnait du travail à de grands groupes industriels qui avaient les moyens de ces constructions et qui ont gagné alors beaucoup, beaucoup d'argent que nous remboursons tous dans nos factures d'eau potable ainsi que les agriculteurs qui paient irriguer et qui ne gagnent pas plus qu'avant ...
Il en va de même de l'agriculture en montagne que l'on subventionne au nombre de têtes (bovins ou ovins), dans certains secteurs des Pyrénées elle a complètement disparue ou est en train de disparaître, cette façon de subventionner ne me semble pas la bonne mais personne ne dit rien ...
Les habitants des vallées eux aussi ont besoin de vivre, s'ils veulent encore rester sur place mais tourisme et agriculture subventionnée ne sont pas suffisants.
Difficile d'avoir une réponse à tous ces problèmes mais il faudrait peut-être réfléchir davantage à long terme ...
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2020 - Mentions Légales

  Abritel - Homelidays - Maeva - Pierre et Vacances - Thermalisme Pyrénées

Page générée en 0.13s. - 29 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
21 visiteurs (liste) en ce moment