Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Crue et décrue des glaciers Pyrénéens vers 1900

pahu
Posts: 6539
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 30 mai 2013 - 23:00 | Crue et décrue des glaciers Pyrénéens vers 1900  
Note du message: Notez ce message: down / up

Vers 1900 on s’intéressait déjà aux crus et décrues des glaciers ...

Pour les Pyrénées vers 1900 tous les glaciers étaient en décrue sauf quelques-uns qui étaient stationnaires comme celui d'Ossoue.
2013 sera peut-être pour les Pyrénées le début d'une inversion de la tendance actuelle ?

certains glaciers des Alpes étaient en crue, mais leur nombre diminuait !



d'après :
Les variations périodiques des glaciers.
XIme Rapport, 1905.

Mr. L. Gaurier a visité, en 1905, les glaciers du Vignemale qu'il avait repérés en 1904.

Versant nord.
1°) Glacier du Clôt de la Hount: Stationnaire.
2°) Glacier des Oulettcs. De 1892 à 1905, recul de 120 m. et de 145 m. devant deux repères placés par le prince Roland Bonaparte à la première de ces deux dates, soit un recul annuel de 9.23 m. et de 11.19 m. — Devant un de ces repères et devant trois autres placés en 1904 par Mr. Gaurier, la régression a été respectivement, d'août 1904 à août 1905, de i m., 30 m., et de 5 m., 5m. — La perte de 30 m. est la conséquence de la très faible épaisseur du glacier en ce point.
Le couloir de glace qui domine ce glacier et par lequel des alpinistes gravirent en 1889 le Vignemale en y taillant 1600 marches est aujourd'hui dépouillé de glace dans toute sa partie supérieure.
3°) Glacier dît Petit Vignemale, séparé du précédent depuis 1888, stationnaire. Sa cascade de séracs s'est affaissée.

Versant est.
Glacier d'Ossoue. De 1904 à 1905 recul très variable 30 m. devant la grande moraine de la rive gauche; 2 m. seulement devant un autre repère.
Sur la rive droite de cet appareil aux altitudes respectives de 3201 m.,
3203 m. et 3205 m.. le comte Russell - Killough a fait creuser trois grottes abris dont les seuils constituent des échelles nivométriques.
Alors que, le 4 août 1904, le seuil de la grotte Russe11 (3201 m.) se trouvait à 2 m au-dessus du glacier, le 12 août 1905 la différence de niveau s'élevait à 4 m. —

D'après Mr. Be11oc qui a exploré en 1904 et 1905, le massif du Néouvieille en vue d'établir une carte au 10 000 e de ses deux glaciers, — glacier de l'Est ou de Néouvieille et glacier de la Brèche —, le bilan des pertes de ces appareils s'établit ainsi:
Glacier de l' Est
De 1855 à 1882 . . . . . . . . . . . 510 m.
De 1882 à 1904 . . . . . . . . . . . 830 m.
Recul total de 1855 à 1904. . . . . . 1140 m.
Glacier de la Brèche
De 1855 à 1882. . . . . . . . . . . . . 485 m.
De 1882 à 1 9 0 4 . . . . . . . . . . . . . 745 m.
Recul total de 1855 à 1904 . . . . . . . 1230 m.

De Ier septembre 1904 à pareille époque 1905, Mr. Belloc a constaté sur ces deux glaciers une très légère augmentation d'épaisseur.
L'enneigement à la fin de l'automne 1905 était également progressif sur le revers sud du Néouvieille.
D'après Mr. B e l l o c très intense également a été, durant la dernière moitié du XIXe siècle, la régression des glaciers situés sur la crête frontière comprise entre la haute vallée de la Neste et celle de Bagnères de Luchon. Il y a une quarantaine d'années, une nappe de glace s'étendait sans solution de continuité, sur une distance de 12 km., des Gourgs Blancs au Sacroux, c'est à dire, sur le versant nord de la crête-frontière depuis le vallon de plus oriental du bassin de la Neste jusqu' à l'extrémité supérieure de la vallée du Lys (Bagnères de Luchon). Or, aujourd'hui dans cet espace il n'existe plus que quelques plaques de glace localisées dans des cirques. Ainsi, dans les hautes Pyrénées où, comme dans plusieurs districts de la Savoie méridionale, les glaciers se trouvent situés en grande partie au-dessous de la ligne climatique des neiges ou tout près de cette limite et ne sont pas, pour la plupart, nettement individualisés dans des cirques profonds, la diminution de la glaciation a entraîné le sectionnement des nappes glacées qui a eu ensuite pour
conséquence la disparition presque complète de plusieurs d'entre elles.
Dans les chaînes à faible glaciation les variations négatives de grande amplitude ont pour effet de modifier profondément l'aspect des montagnes.


Dernière modification par pahu: 30 mai 2013 - 23:01
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
pahu
Posts: 6539
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 23 nov 2014 - 09:36 | Glacier du Portillon  
Note du message: Notez ce message: down / up

Glacier du Portillon ! un article en anglais ...

Portillon Glacier, French Pyrenees- Retreating and Disappear
MSPELTO APRIL 22, 2014

http://glacierchange.wordpress.com/2014/04/22/portillon-glacier-french-pyrenees-retreating-and-disappearing/

https://www.lacsdespyrenees.com/lac-215-Lac+du+Portillon.html
_________________
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France - © 2003-2019


Page générée en 0.064s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
18 visiteurs (liste) en ce moment