Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: On peut être endémique sans être rare

bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:
message 17 fév 2014 - 11:27 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci de ces cours de Botaniques, distillés. Continue ! Et pour le fil, les ronces les branches ect...ça sent le vécu !!! icon_mrgreen.gif
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
SPO
Posts: 3673
Pertinence:
message 17 fév 2014 - 16:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je tombe sur ce sujet alors que je viens d'être sollicité sur la présence possible de l'escargot de Quimper sur une extension de carrière qui nécessite le défrichement d'un bois...
Dans la vallée de l'Elorn, on marche dessus ! Endémique, mais loin d'être rare...
icon_wink.gif
Bien utile quand même pour sauver un bois icon_exclaim.gif icon_lol.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
Dickou
Posts: 393
Pertinence:
message 24 juil 2015 - 14:42 | Un Doronic endémique pyrénéen  
Note du message: Notez ce message: down / up

Le Doronic à grandes fleurs
Il pousse en général sur les éboulis calcaires à enneigement prolongé sur toutes les montagnes d’Europe moyenne et méridionale. Il peut atteindre 30 à 40 cm de haut et porte un seul grand capitule jaune
Comme cela se produit souvent en botanique, cette plante a été baptisée plusieurs fois: Aronicum scorpioïdes, Doronicum scorpioïdes... On la connait maintenant sous le nom de Doronicum grandiflorum.
De plus, et pour “simplifier”, il existe plusieurs variétés que l'on gratifie, pour les distinguer, d’un troisième nom qui suit les deux premiers...

La plante photographiée ici appartient à une sous-espèce endémique des Pyrénées:
Doronicum grandiflorum ssp. viscosum.
Elle est entièrement velue glanduleuse (visqueuse), ses feuilles alternes sont pétiolées et le limbe est denté tout autour.
Il y a un seul capitule de 5 à 8 cm de diamètre au sommet de la tige.
Cette sous-espèce est très fréquente sur toute la chaine des Pyrénées dans les fissures et les éboulis siliceux humides. (ici entre Petsiguer et la Goueille en Ariège).
(Biblio: J.Bonnier, H.Coste, M.Saule, etc.)






Dernière modification par Dickou: 24 juil 2015 - 14:45

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
forum-sujets Fleurs de montagnes [pages: 1 ... 9]

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2022 - Mentions Légales

  Abritel - Booking - Pierre et Vacances - Thermalisme Pyrénées

Page générée en 0.058s. - 29 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
15 visiteurs (liste) en ce moment