Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: On peut être endémique sans être rare

Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 22 sep 2012 - 13:58 | Laurier de St Antoine (ou: ni endémique, ni rare!)  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour consoler les pauvres pêcheurs inconsolables de devoir attendre l'été prochain icon_cry.gif

Le Laurier de St Antoine (Epilobium angustifolium).

COSTE et BONNIER le nomment "Epilobium spicatum" et FOURNIER, "Epilobium angustifolium" (ce dernier nom qui a été retenu dans FLORA EUROPAEA). On trouve aussi parfois "Chamenerion angustifolium".

Pendant toute la période de pêche dans les lacs (de juin à septembre) on peut croiser sur le bord du chemin cette grande plante (souvent plus de 1,5 m).
Elle est facile à reconnaître par sa taille qui ne passe pas inaperçue et sa tige rougeâtre. Elle pousse au bord de l’eau dans les bois et les ravins, les coupes jusqu’à 2300-2500m.

Cet Épilobe est très répandu dans la zone tempérée et froide de l’hémisphère nord : du Canada à la Sibérie, jusqu’au cercle polaire. Autant dire que ce n’est pas une espèce "endémique de chez nous", mais il aime bien nos Pyrénées… Alors… !
La Scandinavie en est farcie, et il est rare ou absent de la zone méditerranéenne.

Les feuilles lancéolées ("angustifolium" = à feuilles étroites) et légèrement dentées, s’attachent alternativement (on dit "alternes"), et directement sur la tige sans pétiole (on dit "sessiles"). Le réseau des nervures est apparent et souvent teinté de rouge.






Son long épi floral ("spicatum" = en épi) s’allonge tout l’été et de nouvelles fleurs apparaissent au sommet. Les fruits les plus précoces (au bas de l’épi) sont mûrs alors que les boutons du sommet ne sont pas encore ouverts, de sorte que la plante porte tout l’été des fleurs et des fruits à tous les stades d’avancement.






Le "pied" pour le botaniste qui profite en permanence des fleurs, des fruits et des graines pour l’identification !






Le fruit allongé (7 à 8 cm) donne l’impression de se développer sous la fleur, il est couvert d’un fin duvet qui lui donne une apparence blanchâtre. A maturité, quatre valves de la capsule s’écartent d’un axe central et libèrent les graines entourées d’une aigrette plumeuse. Le vent se charge de les emporter au loin.




Dernière modification par Dickou: 22 sep 2012 - 14:00

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
daniel31 *
Posts: 345
Pertinence:
Web: www
message 22 sep 2012 - 14:27 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

encore merci Dickou pour ces cours, et en effet, j'ai deja vu cette fleur assez souvent, mais sans avoir pris le temps d'admirer sa beauté de si pres, et je comprend mieux lorsque tu parles de loupe X 8 !
encore merci ! et je ne peux que t'encourrager à continuer, il en restera bien quelque chose icon_smile.gif
_________________
Un poisson au bout du fil manque de conversation (Sylvain Tesson)
Simplifiez, simplifiez, simplifiez. (H.D. Thoreau)
bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 sep 2012 - 09:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Colchique dans les prés, c'est la fin de l'été !

Prise ce we a 1900m environ, c'est donc le safran avec 3 etamines et non une ....colchique !!!! (post corrigé, car je croyais avoir pris une colchique)



Dernière modification par bardamu47: 24 sep 2012 - 19:47
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
daniel31 *
Posts: 345
Pertinence:
Web: www
message 24 sep 2012 - 12:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

il vaut mieux eviter de confondre avec le safran cultivé ...
http://semeurs.free.fr/wiki/index.php?title=Colchique_d'automne
Noms vernaculaires : Safran batard - Safran des prés - Safran des pays - Ail des prés - Mort chien - Tue chien - Tue loup - Veillotte - Chanard - Vachette - Veilleuse - Veillandaîre -
Description : ATTENTION : Plante très toxique contenant de la colchicine, alcaloïde tricyclique très toxique.
Cette vivace, par son bulbe, est connue depuis la haute Antiquité et souvent qualifiée d' "Arsenic végétal".





_________________
Un poisson au bout du fil manque de conversation (Sylvain Tesson)
Simplifiez, simplifiez, simplifiez. (H.D. Thoreau)
bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 sep 2012 - 13:56 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Effectivement. Mais je suis globalement decu par les bouquins qui se veulent "pratiques". Cette derniere fleur (colchique) par exemple ne figure pas dans le bouquin conseillé par Dickou. Pourtant tout le monde connait au moins ce nom, immortalisé par la chanson.

Dans certains autres c'est même la famille des crocus qui est omise, comme dans le bouquin avec entrée couleur que je cite dans le post sur les bouquins :


Guide des fleurs de montagne (vosges/massif central/jura/pyrenees/alpes/apennins)
S.Stefenelli
Edition Duculot

Dernière modification par bardamu47: 24 sep 2012 - 13:59
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 24 sep 2012 - 19:02 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Voila ce que j'ai dit plus haut:

""ATTENTION : On confond la plupart du temps ce Safran avec le Colchique d’automne (Colchicum automnale) de la famille des Lis (Liliacées).
Il suffit de compter les étamines pour lever le doute : le Safran a 3 étamines, alors que le Colchique en a 6. ""
Il y a même une image annotée icon_wink.gif

A copier 100 fois pour demain icon_mrgreen.gif icon_evil.gif icon_lol.gif

Donc: dans le livre des Fleurs de montagne de Blamey - Wilson, où les plantes sont classées dans "l'ordre systématique", Colchique est dans sa famille , les "Liliacées" (N° 4 - page 322); et Crocus dans la sienne, les "Iridacées" (N°3a - page 336) ouep.gif

Dernière modification par Dickou: 26 sep 2012 - 19:56
bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 sep 2012 - 19:17 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bon ok icon_sad.gif icon_mrgreen.gif .
Mais celle que j'ai photographie a bien 3 etamines non ? Donc c'est le safran !?????



Dernière modification par bardamu47: 24 sep 2012 - 19:18
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 24 sep 2012 - 19:33 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

BIIIEEENNNNN : Je lève la punition pour cette fois icon_lol.gif (J'avais mal lu et un peu trop vite :skuz moa) icon_redface.gif icon_redface.gif icon_redface.gif icon_redface.gif

Mais que ça ne se reproduise pas icon_biggrin.gif

Dernière modification par Dickou: 24 sep 2012 - 19:37
bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 sep 2012 - 19:45 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ai corrigé ..apres !!!!
Mais je suis donc decu de ne pas avoir photographié une colchique automnale.


je crois que tu a inversé les pages pour les crocus et la colchique !!

"Colchique est dans sa famille , les "Liliacées" (N° 3a - page 336); et Crocus dans la sienne, les "Iridacées" (N°5 - page 322) "

Merci en tout cas !!


Dernière modification par bardamu47: 24 sep 2012 - 19:57
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:

Groupes: 1
message 25 sep 2012 - 09:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

La colchique automnale semble rare dans les pyrenées icon_question.gif .
Rare ne veut pas dire absente. quelqu'un en a t il vu ? Dans quel milieu, humide ? calcaire? => ouverture de la chasse..... photographique !! icon_mrgreen.gif
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 26 sep 2012 - 19:58 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Exact Bardamu, j'avais inversé les n° de page (Je viens de corriger) icon_redface.gif icon_redface.gif
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 30 oct 2012 - 13:57 | Ni endémiques, ni rares, mais anciens : les Lycopodes...  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je vais encore vous saouler icon_redface.gif

En France, on connaît une dizaine d’espèces de LYCOPODES et SÉLAGINELLES qu’on rencontre parfois en montagne.
On doit les considérer avec respect vu leur grand âge ! sm6.gif

Mais commençons par le début en plantant le décor :

Le CARBONIFÈRE, (à la louche, il y a 300 millions d’années !).
Les Arthropodes existent depuis le double (-600 millions d’années), et c’est au Carbonifère qu’apparaissent les insectes ailés et les arachnides.
Dans l’eau, outre les invertébrés, on rencontre des vertébrés sans mâchoire : les "agnathes" (ancêtres de nos lamproies actuelles), puis des poissons plus évolués, avec une mâchoire !
Certains amphibiens (ancêtres de nos tritons, salamandres et grenouilles), commencent timidement à sortir de l’eau à l’âge adulte, mais leurs larves possèdent encore des branchies et ont une vie aquatique.
Les premiers reptiles terrestres colonisent des milieux moins humides. Leurs larves ont perdu les branchies, et le développement embryonnaire se déroule entièrement dans l’œuf.
On ne parle pas encore de Dinosaures, quant aux premiers "essais" des Mammifères, il faudra attendre encore 100 millions d’années !

Le paysage ressemble un peu à la mangrove actuelle.
Il existe depuis longtemps des algues, des champignons et des mousses.
Depuis le Dévonien, on trouve des plantes plus évoluées (les "cryptogames vasculaires" pour les intimes) qui possèdent des racines et des vaisseaux conducteurs de sève, comme par exemple les Fougères. Ce sont les inventions "high tech" de l’époque qui permettent à ces plantes de fabriquer une tige rigide et de se dresser à la verticale. Ces végétaux étaient à leur maximum de diversité et couvraient de vastes zones. Ils atteignaient des tailles plus que respectables !
Les végétaux à fleur (les "phanérogames") apparaissent timidement, mais ce n’est que plus tard qu’ils supplanteront les cryptogames vasculaires.
En se fossilisant, les débris de ces forêts ont donné le charbon (d’où le nom de l’époque géologique : Carbonifère).

Dans ces forêts, à côté des Fougères arborescentes, des Lépidodendrons et autres plantes au nom barbare, on trouve des Sélaginelles et des Lycopodes.
Il subsiste encore de nos jours quelques reliques de ces deux derniers groupes. Ce sont maintenant des plantes modestes (qqs décimètres au maxi.), basses, vivaces, souvent couchées. Elles ressemblent à des mousses, mais sont plus robustes.


LYCOPODIUM CLAVATUM - Lycopode en massue (étymologiquement lycopode = pied de loup)
On peut en rencontrer sur les landes basses et les forêts claires un peu partout dans le monde…
Aux Pyrénées, entre 1000 et 2800m, du Laurenti à l’Atlantique.
J’en ai trouvé à Bassiès, vers 1700m.

La tige principale rampante, atteint parfois 1 mètre, elle s’enracine par points.




Les feuilles rapprochées, vertes, dressées, sont terminées par une fine soie blanche.



En juillet/août, les épis sporangifères (les "massues") apparaissent. Souvent par deux, ils sont constitués d’écailles fertiles jaunes, et portés par de longs pédoncules sans feuilles mais avec des écailles jaunes disséminées.





Une autre espèce encore plus discrète :

HUPERZIA SELAGO (LYCOPODIUM SELAGO) Lycopode sélagine
Il pousse dans les zones tempérées et froides sur les landes et les rocailles.
J’en ai trouvé en versant nord, près du col entre Neych et les Redounelles, à 2300m.

La tige est dressée, de 5 à 10 cm de haut, 2 à 3 fois fourchue. Les spores se développent à l’aisselle de certaines feuilles alternant avec des zones de feuilles stériles.
(Contrairement à l’espèce précédente, les feuilles ne portent pas de soie blanche et il n’y a pas d’épi).





Les Lycopodes, comme les Fougères, n’ont pas de graines et se reproduisent par des "spores" (fine poussière).
Ces spores sont produites par les feuilles, dans des sortes de boites : les "sporanges".
Une fois libérée de la plante mère, chaque spore germe en une toute petite plante éphémère (le "prothalle"), sorte de minuscule lamelle végétale simplement posée sur le sol, et sur laquelle apparaissent les organes reproducteurs mâles et femelles.
La fécondation se fait à travers les gouttes d’eau, d’où la nécessité d’un milieu relativement humide (pluie, rosée etc.).
Sur le "prothalle" se développe la nouvelle plante qui sera équipée de racines et produira la nouvelle tige.
Ce processus de reproduction est appelé « alternance des générations » : le même individu existe successivement sous deux formes totalement différentes !

Les spores de lycopode se présentent sous forme d’une poussière très fine et abondante appelée "poudre de lycopode". Elle était utilisée pour saupoudrer et sécher la peau pour prévenir les gerçures et les escarres. Elle était aussi utilisée par les pharmaciens pour rouler les pilules.
La poudre de lycopode, très inflammable, est connue sous le nom de "soufre végétal", elle a servi à produire des effets pyrotechniques sur les scènes de théâtre.

Merci aux spécialistes de corriger mes erreurs (et d’apporter leur pierre) sm6.gif sm6.gif
Pardon à tous si j’ai été un peu lourd !
icon_redface.gif icon_redface.gif icon_redface.gif

Dernière modification par Dickou: 30 oct 2012 - 19:07

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
JFB
Posts: 5335
Pertinence:

Groupes: 1
message 1er nov 2012 - 10:58 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Je vais encore vous saouler
Personnellement, je trouve au contraire que c'est intéressant. sm6.gif

_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
daniel31 *
Posts: 345
Pertinence:
Web: www
message 2 nov 2012 - 01:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

tres intéressant, merci Dickou
_________________
Un poisson au bout du fil manque de conversation (Sylvain Tesson)
Simplifiez, simplifiez, simplifiez. (H.D. Thoreau)
bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:

Groupes: 1
message 2 nov 2012 - 08:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Dickou.... t'es un vrai... Dinosaure !!! icon_smile.gif
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 29 sep 2013 - 02:11 | Une autre: ni endémique, ni rare... Mais bien utile!  
Note du message: Notez ce message: down / up

Tu viens d’attraper dans ce lac à 2300m, LA superbe fario que tu destines à Madame…
Il s’agit de la lui ramener dans les meilleures conditions de fraicheur, bien protégée sur un lit de verdure ! Pas question de la mettre dans du gispet…




Heureusement, entre les blocs de l’éboulis pousse une petite fougère dont les feuilles beaucoup plus douces sont de deux sortes : les unes ont des folioles bien plates, ce sont les feuilles dites stériles, et d’autres paraissent enroulées sur les bords et sont portées par un pétiole plus long : ce sont les feuilles qui portent les sores fertiles (appareil reproducteur des fougères).

Cryptogramma crispa, (aussi connue sous le nom d’Allosorus crispus, en référence aux deux formes de ses feuilles) est une espèce largement répandue sur les rochers siliceux humides des montagnes d’Europe, d’Asie jusqu’à l’Himalaya, et d’Amérique du Nord. Pas vraiment une endémique!





Chez la plupart des fougères, toutes les feuilles sont fertiles, quelques espèces seulement possèdent des feuilles différenciées.
Une autre espèce à feuilles de deux sortes est l’Osmonde royale, plus connue parce qu’elle est de grande taille (je n’ai pas de photo icon_redface.gif ).

Mais il en existe aussi une très petite, qui ne possède que deux feuilles dont une est fertile et ressemble à un épi, l'autre rappelle une feuille de palmier: Botrychium lunaria. J’en ai trouvé à Petsiguer...

On ne pourrait même pas y envelopper une rabotte!




Dernière modification par Dickou: 29 sep 2013 - 02:49

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
bardamu47
Posts: 5147
Pertinence:

Groupes: 1
message 29 sep 2013 - 09:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci de faire remonter" ce chapitre sur les fleurs endemiques (ou pas). Ok pour la petite fougere (Cryptogramma crispa) mais attention aux vipères a cet endroit.

Les orties peuvent aussi, les truites une fois vidées, permettre une certaine conservation (Merci Gilou pour cette astuce et tes imitations de mouches de cet été !!)

Dernière modification par bardamu47: 29 sep 2013 - 09:17
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
Dickou
Posts: 395
Pertinence:
message 14 fév 2014 - 06:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il est réveillé le Dickou... Aux abris! new_2gunsfiring_v1.gif Il va encore nous gonfler avec ses c... icon_mrgreen.gif
------
Au moment de l’ouverture en première catégorie, vous allez vous précipiter vers les ruisseaux…
Mais avant d'en arriver là, il va falloir se faufiler entre les branches basses et dénudées, traverser la végétation des berges, braver les ronces de la ripisylve. Si vous n’êtes pas équipé de la canne adéquate (une F.I. !), vous allez vous entrabuquer dans le farnat :
Alors, après avoir débrouillé le 14% qui s’est enroulé à la fois au bout du fissou et autour d’une vingtaine de branchettes, en putanant à pleins poumons, vous tentez d'enfilez de vos énormes doigts engourdis par le froid, les 14 anneaux de l’anglaise… ( sm19.gif ).
Ainsi, vous ne vous apercevrez même pas que vos gros pieds pleins de cuissardes viennent d’écraser un charmant petit bouquet de fleurs violettes qui semble sortir directement de terre en soulevant les feuilles mortes comme le font les champignons.
Conclusion : les F.I. contribuent à protéger la nature !




La Clandestine - Lathraea clandestina – (M. Saule donne l’occitan "chuquets", peut-être en raison de la ressemblance de la fleur avec la sucette des petits enfants : le tchuquet ??)

Sa couleur pourpre-violacé est bien repérable à cette époque de l’année où les sous-bois manquent de verdure. On la trouve de la plaine jusqu’à l’étage montagnard, sous les feuillus qu’elle parasite (saule, peuplier, aulne, etc.). Elle affectionne le couvert des zones humides et les berges des ruisseaux.
Sa tige souterraine est couverte d’épaisses écailles blanchâtres. Elle possède un énorme rhizome (parfois de plusieurs kg!), entre les racines de l'hôte.

Les fleurs, qui sont assez grandes (2 à 4 cm), sont réunies en corymbe (petits bouquets) visibles au niveau du sol. A maturité, les graines sont expédiées à distance, et emportées par l'eau. Les fourmis se chargent parfois de les ramener sous terre, et avec un peu de chance, elles échouent sur une racine propice: tout peut alors commencer...
La floraison terminée, plus rien n'apparait à l'air libre jusqu'au printemps suivant: d'où son nom.

La Clandestine appartient à la famille des Orobanches (Orobanchaceae), végétaux sans chlorophylle et strictement parasites qui se fixent sur les racines de plantes hôtes dont ils tirent les sucs nourriciers grâce à des petits suçoirs en forme de tubercules.





Non ! Elle n’a pas la goutte au nez… C’est le pistil qui dépasse à l’extérieur de son casque, et évite ainsi l’autofécondation puisque les étamines sont, elles, dans le tube floral. Les insectes se chargeront d’apporter sur leur dos du pollen étranger depuis d’autres plants.

La Clandestine pousse au S-O de l’Europe : Elle se cantonne à la façade Atlantique, de la Bretagne au Massif Central et aux Pyrénées (maxi. 1500 m env.) et jusqu'en Espagne.
On la trouve aussi en Belgique et en Italie, mais on suppose que ces deux populations, qui sont disjointes du noyau central, sont la conséquence d'introductions (volontaires ou pas).

Voir (parmi d'autres): http://www.fleursdusud.fr/index.php/in/lat-lep/419-lathraea-clandestina--lathree-clandestine--orobanchacees-
------

Bon! C'est même pas la peine que je me recouche... icon_rolleyes.gif

Bonne ouverture... Et si vous rencontrez Lathraea, saluez-la de ma part!

Dernière modification par Dickou: 14 fév 2014 - 07:26

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
pahu
Posts: 6996
Pertinence:
Web: www

Groupes: 5
message 14 fév 2014 - 16:44 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci, on se croirait au bord de l'eau ....
Beaucoup de fleurs vont commencer à sortir en moyenne altitude avec les températures actuelles ...
à peine 0° degré au pic du Midi ce matin icon_confused.gif
Cet hiver ne ressemble pas du tout au précèdent mais attention il n'est pas terminé, en altitude jusqu'en juin il peut y avoir de fortes chutes de neiges ...
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
Obiou
Posts: 4839
Pertinence:

Groupes: 1
message 14 fév 2014 - 18:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

en région parisienne, il y a déjà les primevères en fleur.
par contre, pas encore de morilles... icon_confused.gif
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2024 - Mentions Légales

  Abritel - Hotels - Pierre et Vacances - Thermalisme Pyrénées

Page générée en 0.093s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
77 visiteurs (liste) en ce moment