Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Origine du nom de l'Etang des Truites (Ariège)

pedron31
message 10 oct 2006 - 14:51 | Origine du nom de l'Etang des Truites (Ariège)  
Note du message: Notez ce message: down / up

Dans la rubrique photo concernant l'Etang des Truites (Ariège), on trouve le commentaire suivant:

Citation :
L'étang des truites devrait s'appeler étang des Druides, son vrai nom à l'origine et c'est une erreur de cartographie qui l'a transformé en étang des Truites 1857m et 1,5ha. (merci à JFB pour l'info).

Bien que ne pouvant pas être formel à 100%, des recherches sur le sujet me conduisent à penser que ce commentaire est probablement erroné.

Voici les arguments:

1) Toponymie attestée dans les sources anciennes: toujours collective

Avant 1639, les deux (ou trois) etangs au pied du Pic de Saint-Barthélemy sont référés sans aucun nom individuel. Ils sont nommés sous des formes variés mais apparentées à "Etang du Mont Tabor" (Mont Tabor étant l'ancien nom du Pic de Saint-Barthélemy), et toujours collectives. On trouve:

"Ad montis Taburus, iugo Stagnum" (Hélie, 1540)
"Tabor, où il y a deux lacs nourissiers de flammes" (Olhagaray, 1609, 1629)

A partir de 1639 apparaissent des dénominations, toujours collective, basées sur "Etangs de saint-Barthélemy". On trouve:
"Lacu Sancti-Bartholomaei" (Fabre, 1639).
"Lac de la montagne de S. Barthelemi" (Astruc, 1737)
"Etangs de Tabe ou de St Berthelmy" (Carte de Roussel, 1730)

La Carte de Cassini (1783) indique quant à elle "Etangs Males", c'est à dire
"étangs maudits", et qui est toujours une appellation collective.

2) Toponymie individualisée: des truites dès le départ

Pour trouver une individuation du nom des deux étangs, il faut attendre la carte au 1/80000e (ancêtre de la carte d'Etat Major au 1/50000e), dont les données ont été levées en 1850.

On trouve alors deux noms distincts qui sont... "Etang du Diable" et "Etang des Truites".

Donc dès le début de l'attestation de deux noms distincts, c'est bien "Truites" et non "Druides" qui apparait.

3) L'Etang des Truites spécifiquement réputé depuis toujours pour... ses truites

Ce qui a toujours semblé très remarquable pour les chroniqueurs anciens, c'est la capacité de l'Etang des Truites à héberger des truites. Il semble qu'avant
la pratique de l'alevinage, les étangs de montagnes poissonneux étaient exceptionnels, et celui-ci en faisait partie:

"duo stagna...Unum piscium capax est" (Hélie, 1540)
"Vndenam autem trutae praegrandes & insignes oriantur in lacu ipso" (Fabre, 1639)

Fabre (1639) s'interroge pendant plusieurs pages sur comment il est possible qu'un lac de montagne puisse ainsi abriter des truites en son sein, preuve que cela surprenait les observateurs et que cela devait être vu comme assez exceptionnel (son ouvrage traite entièrement d'hydrographie: sources, fontaines, lacs, rivières, etc.).

4) Pas de présence attestée de cultes druidiques autour de cet étang

On est en ce domaine, réduit conjecturer que l'aura du lieu a pu attirer des
cultes druidiques, faisant d'ailleurs suite à des cultes solaires sur le sommet du Pic. En tout cas aucune présence attestée formellement.


Conclusion:
-----------

Le toponyme "Etang des Truites" dès l'origine semble le plus raisonnable, tandis que le supposé toponyme "Etang des druides" doit probablement sortir de l'imagination de quelque nostalgique des gaulois.

Plus de détails à l'adresse suivante:

http://www.saint-barthelemy.pyreneus.fr/legendes.htm
Looping
Posts: 2991
Pertinence:

Groupes: 1
message 10 oct 2006 - 19:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci ton lien est très intéressant.
JFB
Posts: 5287
Pertinence:

Groupes: 1
message 11 oct 2006 - 00:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je vois que les recherches ont avancé.
C'est bien un certain JFB qui a parlé ici en premier de l'étang des druides et non pas des truites.
Mr Aimé Sarda, natif de Comus, (village le plus proche de l'étang) parle dans son ouvrage "le tabor pyrénéen" d'étang des druides. Tous les anciens habitants de Comus ainsi que du hameau du Basqui (aujourd'hui disparu) disaient la même chose. Je ne pense pas qu'ils s'agisse de quelques nostalgiques de Panoramix...
Je connais personnellement l'auteur. Autrefois, les lacs prenaient les noms que les habitants du coin leur donnaient. Ils ne savaient pas ce qu'était une carte, pour la simple et bonne raison que la plupart ne savaient pas lire. Et cet étang s'appelait donc en pays de Sault étang des druides. l'étang de Males était celui du diable, toujours pour les locaux. Et la légende du caillou jeté dans ses eaux provoquant un orage était bien racontée par tous les anciens.
Maintenant, si l'on se cantonne officiellement aux cartes et aux écrits, je n'ai rien trouvé non plus concernant les druides. Aimé Sarda (et moi-même)parlions uniquement du dire des anciens, transmis de génération en génération.
Ce qui est aussi intéressant, c'est l'ouvrage de Fabre de 1639. Il est tout à fait exact qu'avant les alevinages, plus des 3/4 des lacs étaient vierges, et qu'apparemment, cet étang ne l'était pas. Nous savons aussi qu'un vieux garde forestier y plaçait des alevins, mais au XIXeme siècle. La question est d'ordre biologique. La truite a besoin de graviers pour frayer. Le déversoir fait environ 50 mètres de long avant une chute d'environ la même hauteur. Pas de frayère constatée, et ma dernière montée à cet étang fin novembre (période de la fraie)fut soldée par un lac complètement gelé, et on ne voyait pas le déversoir enseveli sous la neige. Toute reproduction semble donc impossible, bien que certains spécialites aient constaté que certaines truites pouvaient se reproduire dans un lac lui même, mais pas en pyrénées pour l'instant.
La toponymie de cet étang ne se prête pas du tout à la chose. C'est une cuvette d'une trentaine de mètres de fond, entourée de parois assez verticales, et qui malgré sa faible altitude relative (1857m)dégèle tard, mi-juin en moyenne. https://www.lacsdespyrenees.com/lac-463-Etang%20des%20Truites.html
Le lasset, (déversoir) abrite bien des truites plus bas, mais il leur est physiquement impossible de remonter jusqu'à l'étang.
Mais je veux y croire ! Il serait pour moi une excellente nouvelle de savoir la reproduction possible dans cet étang, auquel cas il mériterait alors le nom (pour la première fois de ma part) d'étang des truites ! icon_biggrin.gif
J'y monterais donc dans un mois et demi pour voir...

Dernière modification par JFB: 11 oct 2006 - 00:55
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
Cedric09
Posts: 6039
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 11 oct 2006 - 11:21 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

sm6.gif sm6.gif
Looping
Posts: 2991
Pertinence:

Groupes: 1
message 11 oct 2006 - 13:24 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

JFB a écrit:
la légende du caillou jeté dans ses eaux provoquant un orage était bien racontée par tous les anciens.

Ils devaient être pêcheurs et voulaient pêcher tranquilles voilà tout. icon_mrgreen.gif Y sont malins ces ariégeois !!:mrgreen:


Dernière modification par Looping: 11 oct 2006 - 13:25
Monte
message 11 oct 2006 - 15:31 | Légendes  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut les savants. Le sujet est particulièrement intéréssant. Sans vouloir remonter aux calandes grecques, époque où les jolies légendes pyrénéennes abondaient, favorisées par l'ignorance et la tradition orale, il est certain que quelques lacs hébergent depuis fort longtemps et "naturellement" des truites. Selon l'explication officielle, elles auraient été piégées par la fonte des glaciers. Les bergers qui s'en nourrissaient parfois, entretenaient pour leur intérêt ce "cheptel" avec constance. Les truites capturées en aval étaient déplacées vers l'amont dans les vasques des ruisseaux et même dans les lacs où l'on pêchait alors au "toc" les bordures avec les moyens rudimentaires de l'époque. Il est fort probable que dans ces conditions une reproduction ait réussi à se développer dans des endroits favorables. Il ne faut pas oublier que la moyenne montagne était alors à la belle saison, peuplée, fréquentée et exploitée. "De tout temps", comme l'on dit içi, certains lacs tels Aratille ou encore le lac Bleu de Cauterets, étaients connus pour leur richesse piscicole naturelle. Il est vrai que les temps ont bien changé.
JOS65
Posts: 9770
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 11 oct 2006 - 16:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

pour le lac bleu de cauterets , il doit peut-etre falloir comprendre le lac de gaube non ....??
_________________
JOS65
pedron31
message 11 oct 2006 - 16:52 | druides ou truites ?  
Note du message: Notez ce message: down / up

JFB a écrit:

[...]
Mr Aimé Sarda, natif de Comus, (village le plus proche de l'étang) parle dans son ouvrage "le tabor pyrénéen" d'étang des druides. Tous les anciens habitants de Comus ainsi que du hameau du Basqui (aujourd'hui disparu) disaient la même chose. Je ne pense pas qu'ils s'agisse de quelques nostalgiques de Panoramix...
Je connais personnellement l'auteur. Autrefois, les lacs prenaient les noms que les habitants du coin leur donnaient.
Oui, on est alors dans le domaine de la micro-tradition orale. On ne peut en effet exclure que depuis une date donnée, les habitants de Comus dénomment ainsi cet étang, à la suite d'une initiative personnelle d'un de ses habitants.
Les surnoms et sobriquets de village relèvent de la même évolution: inventés par l'un des habitants, ils se transmettent rapidement si ils sont jugés plaisants et pertinents, et finissent alors par faire partie du patrimoine oral collectif du village.

Toutefois, s'il s'agit de patrimoine oral, il n'y a pas forcément de vérité unique. Comment savoir si le nom "Druides" adopté à Comus ne vient pas lui-même de la déformation d'une dénomination "Truites" en usage antérieurement sur le versant nord, auquel appartient l'étang?
Pour bien faire, il faudrait connaitre l'avis des érudits habitant le versant nord (André Lagarde à Bélesta).

En tous cas, pour moi, l'histoire parle clairement: depuis au moins le XVIe siècle, c'est "l'étang du Tabor, celui où il y a des truites", et il est donc logique de penser que le nom soit devenu simplement "Etang des Truites".

Une dernière remarque: j'ai découvert juste hier une autre mention écrite du nom "Druides", dans "Ariège" Encyclopédie Bonneton (Ed. Bonneton, 2002). Voici le passage (p.194): "Au nord, deux petits étangs des Truites (d'aucuns disent des Druides) et du Diable, montrent la modeste action de la glace, il en va de même de l'Etang d'Appy sur le versant sud." Clin d'oeil de l'auteur du chapitre en question (M. Sebastien) à l'ami Sarda?


JFB a écrit:

Ce qui est aussi intéressant, c'est l'ouvrage de Fabre de 1639[...].
Oui, il semble très soucieux d'essayer de comprendre comment cet étang peut abriter des truites, ce qui semble apparemment exceptionnel à ses yeux. Ses explications (en latin, en cours de traduction) s'étalent sur 4 pages dans son traité (pp. 125 à 129). Il est question de "trous pierreux", de "sable", de "limon", de "semence", etc., mais il faudrait quelqu'un qui soit à la fois pecheur et latiniste pour tout bien comprendre en détail (avis aux lecteurs de ce message !).
Monte
message 11 oct 2006 - 18:39 | Le lac bleu  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut Jos. Il s'agit en fait du lac d'Ilhéou. Sur ma carte IGN (édition1989) le mot "Bleu" est encore mentionné. Il faut aussi noter que le lac Bleu de Lesponne s"appelait autrefois "lac d'Ilhéou" (guide Joanne). Le mot Ilhéou signifiait "lac" d'aprés les chercheurs, ce qui équivaut à dire : le lac du lac. Comme quoi, on n'est pas sorti de l'auberge!
JFB
Posts: 5287
Pertinence:

Groupes: 1
message 11 oct 2006 - 20:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

N'hésitez pas à nous communiquer la traduction de ce texte latin. Il devrait apporter des éléments nouveaux. En vous remerciant pour ces informations !
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
JOS65
Posts: 9770
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 11 oct 2006 - 21:29 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

comme la discution etait plutot basée sur les lacs avec potentiel repro de truite ...je voyais plutot gaube , car l'arrivée d'eau est plutot bien pour la repro !!

les truites du gave plus bas peuvent aussi avoir pu remonter peuplé le lac depuis "des lustres" ...


mais effectivement ilheou se nomme aussi "le bleu d'ilheou" !!
_________________
JOS65
bernard
Posts: 355
Pertinence:
Web: www
message 14 oct 2006 - 12:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Le lasset, (déversoir) abrite bien des truites plus bas, mais il leur est physiquement impossible de remonter jusqu'à l'étang.

J'ai attrapé des saumons de fontaine dans le Lasset supérieur jusqu'à la jasse au pied du verrou sous l'étang des Truites mais je n'y suis pas retourné depuis longtemps.
JFB
Posts: 5287
Pertinence:

Groupes: 1
message 14 oct 2006 - 12:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Voici la jasse sur la photo, elle est à 1400m

Il y en a toujours, ainsi que des farios. Mais tu conviendras que ce verrou est infranchissable pour les truites jusqu'à l'étang. Les 200 derniers mètres sont même dangereux.
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
bernard
Posts: 355
Pertinence:
Web: www
message 14 oct 2006 - 16:37 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Tout à fait! Et je suis d'accord avec toi sur le fait que la reproduction est impossible dans l'étang des truites.
JFB
Posts: 5287
Pertinence:

Groupes: 1
message 14 oct 2006 - 17:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C'est bien pour ça que les constations de Fabre de 1639 me semblent étranges... Je dirais même que l'insolite étrangeté de cette curieuse bizarrerie me plonge dans une perplexité qui m'intrigue... icon_mrgreen.gif
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
Obiou
Posts: 4844
Pertinence:

Groupes: 1
message 21 oct 2006 - 14:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

pour en revenir au titre du post, une vieille légende (avez-vous remarqué que les légendes sont toujours vieilles ?) raconte, dit-on encore à l’extrême fin fond de quelques vallées peu ou prou perdues, qu'un randonneur venu du versant espagnol (très important, le versant espagnol !) s'était un jour plus ou moins perdu dans le coin.
Je dis pas un beau jour, parce que, manque de bol, ce jour là, justement, il ne faisait pas beau. même qu'il y avait du brouillard. donc, le gonze était là, il avait marché tant et plus, et était crevé de chez crevé (bon, d'accord, le ton est assez "djeune" pour une vieille légende, mais ça évitera les frais d'interprète). tout à coup, voilà-t-y pas qu'il est soudainement assailli par une nuée de taons, qui se jettent sur lui comme la vérole sur le bas clergé (pardon aux bretons, mais j'y peux rien, c'est une vieille légende !). et que ces fumiers là te le bouffent, et que le gars se chope des plaques, parce qu'en plus, pas cool* pour lui, il était allergique aux piqures d'insecte (*: oui, le ton, je sais... on en a déjà parlé).
Alors, le gars se pique (il ne manquait plus que celle-là !) une rage du tonnerre, entre en furie et se fout des grandes claques furibardes sur les bras et les cuisses pour écraser ces empaffés de diptères (oui, parce qu'on peut raconter une vieille légende et avoir fait quand-même des études d'entomologie). et au bout d'un moment, à bout de forces, exténué, il parvient à exterminer l'ultime insecte piqueur.
là, je fais une pause, pour entretenir le suspense, parce que quand le suspense est à son comble, il ne faut pas le laisser retomber tout de suite...
et avant que le pauvre gars ait pu commencer à reprendre son souffle, arrive tout à trac un autre randonneur, un gars originaire de Namur, je sais pas pourquoi, mais il était originaire de Namur, le gars, même si la vieille légende n'explique pas pourquoi... et comme le brouillard choisit juste ce moment pour commencer à se lever, se dévoile à leurs yeux un superbe lac, que dans les Pyrénées on appelle étang.
Le belge, au fait des us locales (il avait achté le guide du routard avent de partir), demande donc à l'espagnol, qu'il prend évidemment pour un gars du coin, comment est l'étang, car il voudrait bien se baigner, mais il craint si la température de l'eau est inférieure à son seuil de tolérance personnel, mais le parchemin était rongé par l'humidité, alors je ne peux pas vous dire si c'était plutôt 22°C ou 35°C, mais là n'est pas la question, et si vous n'arrêtez pas de me faire disgresser comme ça, on va jamais en voir le bout. de toutes façons, c'est souvent comme ça, avec les vieux grimoires, ça te prend l'humidité parce que ça a pas été conservé comme il faut, et après, y'a plein de trucs qu'on n'arrive plus à lire.
Donc, le belge demande au zigue comment est l'étang, et l'autre, forcément plus préoccupé par son impitoyable combat contre les charogneries de bestioles de merde, lui répond, tout fier de sa magnifique victoire, avec son accent (je vous avais bien dit que c'était important, qu'il soit espagnol), un peu comme Paco écrit :"lé tans, détrouites"
d'où le nom laissé à la postérité par cet illustre ibère inconnu.

bon, d'accord, c'est très con, mais c'était juste pour faire un petit clin d'oeil à l'avatar de l'Artigois.
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
adamreith *
Posts: 888
Pertinence:
Web: www
message 21 oct 2006 - 21:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Excellent icon_lol.gif Voilà des légendes comme je les aime ....
Looping
Posts: 2991
Pertinence:

Groupes: 1
message 21 oct 2006 - 22:00 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pas mal Obiou !! icon_mrgreen.gif
JOS65
Posts: 9770
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 21 oct 2006 - 23:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

bien trouvée la légende !!
_________________
JOS65
fustier
Posts: 206
Pertinence:
message 22 oct 2006 - 21:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

maintenant nous savons que le cartographe était belge,et que les espagnols sont de foutu trés bons marcheurs!

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France
© 2004-2021 - Mentions Légales

  Abritel - Booking - Maeva - Pierre et Vacances - Thermalisme Pyrénées

Page générée en 0.114s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
17 visiteurs (liste) en ce moment