Lacs des Pyrénées
Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
auto -
Liste des membres - Astuces forum  
Pêche de la truite aux leurres
Index forums > Photos et textes anciens des Pyrénées Recherche dans le forum:
Répondre à ce sujet | Retour aux sujets du forum | < | > | Pages: 1 2

Sujet: La " Mangeuse d'Hommes "

posts: 678
acharné
2 fév 2012 - 18:49 | La " Mangeuse d'Hommes "  

" La position des baraquements était imposée : c'était, en dehors des menaces d'avalanches, le seul endroit voisin des travaux où le terrain n'eut pas une pente supérieure à 45° "

" [...] le chemin qui sépare les baraques de la galerie inférieure a une longueur de quelque 600 m, il est assez accidenté parce que, en le traçant, on a cherché - par économie - au flanc d'une montagne à pic, les petites banquettes situées à des niveaux différents et qu'il a fallu choisir certains niveaux pour la traversée des ravines, où les avalanches de neige ou de pierres offrent certains dangers au début de l'été [...]. Le sentier allant aux travaux, taillé dans le roc à pic, était, en temps ordinaire, assez dangereux pour qui n'avait pas le pied très sûr, impossible pour quiconque avait la moindre prédisposition au vertige. Quand il était couvert d'une épaisse couche de neige et de verglas, il devenait franchement inquiétant
"

Description donnée par l'ingénieur G. Tréfois en 1910 des installations minières de l'imposant versant est de la Mail de Bulard, et retranscrite par Claude Dubois dans sa thèse passionante L'industrie minière du zinc en France, mi XIXe siècle a mi XXe siècle. Le cas de la mine de Sentein, (thèse réalisée sous la direction de Paul Benoit et soutenue en 2004), volume 2, p. 598-560. Les ruines actuellement visibles sont celles de bâtiments construits au tout début des années 1900 pour accueillir les mineurs pendant les quelques mois où l'exploitation était possible.






20 août 2009

Tantôt surnommée " Reine des Pyrénées " à l'imitation de Bagnères-de-Luchon, pour signifier l'immense (mais très éphémère) succès de la mine au tournant du XIXe et XXe siècle, tantôt " Mangeuse d'Hommes " à cause des terrifiantes conditions de travail (bien qu'elle n'est fait "que" deux morts, bien moins que sa voisine du Bentaillou), cette mine constitue un des monuments les plus spectaculaires d'Ariège, bien difficile (et extrêmement dangereux) d'accès. Les restes de baraquements enroulés à 2 350 m. d'altitude autour d'un piton rocheux et écrasés par la masse de la Mail laissent songeurs... Une quinzaine d'années d'exploitation et une marque indélébile laissée dans la montagne, témoignage d'une certaine perception de l'environnement et des travailleurs, court-termiste et spéculative.
Témoignage d'une époque révolue ?
icon_rolleyes.gif



Dernière modification par Veust: 2 fév 2012 - 18:55

  
posts: 5118
acharné
2 fév 2012 - 19:06 |  

icon_eek.gif Du Tibet en Ariege !!!
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
posts: 710
acharné
2 fév 2012 - 19:32 |  

icon_eek.gif icon_eek.gif z'étaient fous les anciens...
mais faut admettre qu'ils avaient de fameuses
c...lles pour accomplir de telles prouesses.
sm6.gif veust
photos de ouf icon_eek.gif
_________________
si tout va bien, touche à rien...
posts: 4644
acharné
2 fév 2012 - 19:40 |  

a la base c était une maternité icon_mrgreen.gif
_________________
de toutes façons, de cette vie là, on n en sortira pas vivant, alors en attendant, profitons en ..( t inquiète lazare )
posts: 2220
acharné
2 fév 2012 - 19:54 |  

Merci pour cette info ....

j'en ignorais tout icon_eek.gif icon_eek.gif

Il n' y a pas de comparaison possible avec le monde du travail de nos jours icon_rolleyes.gif icon_rolleyes.gif
P ...n ,ces gars là avaient du courage plein les poches et pas un sou devant eux !
posts: 678
acharné
2 fév 2012 - 20:30 |  

Je ne voudrais pas piller la thèse de M. Dubois, s'il passe par ce forum il ne serait pas content icon_confused.gif , mais oui des conditions de travail extrêmes (danger du site mais aussi le froid, la promiscuité avec les autres mineurs, les conditions d'hygiène effrayantes...) qui ont fait que la mine a assez vite eu des difficultés à recruter.

Heureusement pour les investisseurs et actionnaires des grandes compagnies qui ont eu en main cette concession, l'Espagne toute proche offrait un réservoir de main d'oeuvre plus docile (dans un premier temps) et idéale pour faire baisser les coûts de revient... icon_rolleyes.gif On retrouve ça dans toutes les Pyrénées à partir du début du XXe siècle, pour tous les grands travaux, du funiculaire de Superbagnères aux installations hydroélectriques...

Le Bulard a un temps compté parmi les mines de plomb et de zinc les plus productives de France. L'initiative d'ouvrir une telle mine dans les flancs de la Mail n'est pas venue des habitants de la vallée mais de " faiseurs d'affaire " originaires de toute la France et d'Angleterre. Claude Dubois en fait une étude très détaillée. La seule chose qui importait, sans tomber dans la caricature, c'était bien les profits tirés de ces exploitations ou les plus-value liées à la revente spéculative des concessions... Ces conditions de travail dantesques ne se retrouvent certes plus en France, il faut espérer que la vision de l'environnement dont témoigne ce site soit aussi vouée à disparaître...


Dernière modification par Veust: 2 fév 2012 - 20:35
posts: 5196
acharné
2 fév 2012 - 21:01 |  

Citation :
z'étaient fous les anciens...
mais faut admettre qu'ils avaient de fameuses
c...lles pour accomplir de telles prouesses.

Ils avaient faim, surtout...

_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
posts: 678
acharné
2 fév 2012 - 21:42 |  

Et les travaux dans cet ensemble minier de Sentein étaient aussi une affaire de femmes. Elles étaient nombreuses à travailler aux mines, principalement du côté du Bentaillou, aux côtés des hommes.
posts: 4754
acharné
3 fév 2012 - 09:46 |  

Pailla, je t'assure que dans le "monde du travail" de nos jours, du courage, il y en a toujours à revendre...
tant qu'il y aura de bonnes âmes pour exploiter la précarité, il faudra bien du courage à beaucoup pour essayer, tant bien que mal, de nourrir et d'habiller leurs gosses. et je préfère ne pas parler du chauffage...
et je t'assure que c'est parmi ces gens - et presque uniquement parmi ces gens - qu'on rencontre des personnes capables de tendre la main à moins chanceux qu'eux...
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
posts: 6184
admin
3 fév 2012 - 12:19 |  

sm6.gif pour les photos.
C'est impressionnant, le zinc devait être vraiment important à l'époque et il fallait du courage pour aller travailler la haut ...
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
posts: 5118
acharné
3 fév 2012 - 16:09 |  

Mais Patrick.. le zinc est toujours important de nos jour !!! 1165137106.gif 1165137088.gif drink.gif sm21.gif new_all_coholic.gif
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!
posts: 4754
acharné
3 fév 2012 - 16:15 |  

sauf que là, il s'agit moins de montée... que de descente icon_smile.gif
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!
posts: 2220
acharné
3 fév 2012 - 16:43 |  

OBIOU ,me suis peut être mal exprimé icon_redface.gif ,je ne voulais ,en aucun cas stigmatiser quelconques " fainéants" offerts en pature à la foule..mais simplement exprimer une comparaison sur la "condition du travail " ...
Aprés ,sur la générosité comparée entre ceux qui ont et ceux qui ont "moins" ,j'ai toujours en mémoire un exemple cité par M HIRSCH ,alors en poste ministeriel et qui parlant d'un "grand patron" français avait eu plutot envie de "vomir" à l'écouter parler ....sur ce sujet là !
posts: 678
acharné
3 fév 2012 - 18:15 |  

Nouvelle précision pour ceux qui passeraient dans le coin, le minerai était redescendu par câbles aériens 1 400 m. plus bas, au bocard (le broyeur mécanique) d'Eylie (commune de Sentein) pour être traité. L'essentiel des pylônes est encore en place, des pylônes plus ou moins tourmentés par le temps.

Le chemin dont il est question dans l'extrait plus haut (et qui passe à niveau au beau milieu de la falaise visible derrière les baraquements) figure encore sur la carte IGN, alors qu'il n'est plus praticable en réalité. Je ne suis pas allé vérifier, me contentant (m'enchantant) de les voir du Tuc de la Coume de Lauze et de la crête vers la Mail, mais les installations et surtout les accès aux galeries sont réputés très dangereux...



Dernière modification par Veust: 3 fév 2012 - 18:17
posts: 223
actif
3 fév 2012 - 19:00 |  

Ouahou, merci veust, pour les photos et les précisions historiques. Un autre regard sur ces montagnes.
Ca y est, tu m'as donné envie d'aller faire un tour là-bas.
(au fait, je vois pas pourquoi, Mr Dubois ne serait pas content que le fruit de ses recherches profite un peu à tous. Merci à lui aussi).

Puisse la mémoire de l'histoire sociale pyrénéenne flotter bien haut sur LDP.
posts: 678
acharné
5 fév 2012 - 16:10 |  

Tout proche des mines de la mail de Bulard, on a aussi le village minier du Bentaillou à 1 880 m., formidable balcon sur le cirque de la Plagne et le Mauberme.

Ce site a été exploité des années 1850 aux années 1950. Les projets d'exploitation ont, eux, été abandonnés, semble-t-il, dans les années 1980. Certains bâtiments, ainsi que la piste carrossable, sont aujourd'hui utilisés par EDF (prises d'eau autour du Chichoué situées non loin de là).

Photos du 22 septembre 2009








19 septembre 2010




3juin 2010


Une autre mine (parmi tant d'autres) au cadre somptueux, exploitée dans les deux premières décennies du XXe siècle, celle située dans le cirque des Crabioules, dont on voit encore les marques et quelques ruines (aux environs de 1 900 m. d'altitude).


4 octobre 2009

L'usine de lavage et de broyage était située à l'emplacement de l'actuelle usine du Portillon, à côté de la cascade d'Enfer en vallée du Lys.


Dernière modification par Veust: 5 fév 2012 - 16:12

  
posts: 3554
acharné
5 fév 2012 - 18:39 |  

sm6.gif à tous pour ces évocations de la vie en montagne il y a quelques décennies.
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
posts: 5118
acharné
5 fév 2012 - 20:03 |  

Les cartes postales anciennes comme celle trouvées sur ce site http://w3.ohmpyr.univ-tlse2.fr/phototheque/OHM_cartes.html témoignent aussi de l'implication humaine.
La mine du Rancié produisait du fer dans le Vicdessos.

A propos de cette photo il faut lire les commentaires, notamment sur la présence des filles dans les mines.


Sur ce site on y trouve aussi une serie diachronique (comparaison paysages anciens et actuels), très parlante pour les habitués de la vallée.
http://w3.ohmpyr.univ-tlse2.fr/phototheque/OHM_series.html Impressionnant le devenir de la végétation !
_________________
Si, en montant, il t'arrive de te demander ce que tu fais là, c'est que tu y reviendras un jour!


Dernière modification par bardamu47: 6 fév 2012 - 12:20

  
posts: 678
acharné
5 fév 2012 - 22:04 |  

Merci pour ce lien Bardamu sm6.gif sm6.gif

Ces comparaisons photographiques sont toujours surprenantes, pour les montagnes en général et pour l'Ariège en particulier. Les marques de la déprise agricole et humaine sont absolument édifiantes... Un énorme travail de Jean-Paul Métailié (géographe de l'université du Mirail, spécialiste des questions forestières qui a aussi pas mal bossé sur le Luchonnais...).

Très intéressant aussi ce commentaire de la carte postale. Petite précision par rapport à ce que j'avais dit plus haut, pour les mines de Sentein : les femmes ne travaillaient pas au fond de mine, mais elles travaillaient bien tout de même dans ces exploitations minières, notamment pour les opérations de triage (loin d'être les plus faciles ou les moins dangereuses). Et pour le Bentaillou, elles vivaient, le temps de l'ouverture annuelle des mines, aux côtés des hommes.
posts: 4754
acharné
6 fév 2012 - 10:38 |  

dans le bassin minier du Pas de Calais, on a des milliers de photos de galibots, dans ce genre. pas une qui ne me laisse un pincement au coeur... icon_sad.gif
_________________
avec des bonnes godasses, tu passes!

Répondre à ce sujet | Retour aux sujets du forum | < | > | Pages: 1 2

 

lien direct:
17 visiteurs (liste) en ce moment

Forum v0.4 issu du site www.achigan.net - Mentions Légales - © 2004 - 2017 - Hébergement pro: oxyweb