Pêche de la truite aux leurres Lacs des Pyrénées est sur Facebook
-
Pseudo:
Mot de passe:
Liste des membres - Astuces forum - Calendrier
Recherche dans le forum :
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Amphibiens menacés d'extinction

Chris09
Posts: 1291
Pertinence:
message 17 fév 2010 - 22:25 | Amphibiens menacés d'extinction  
Note du message: Notez ce message: down / up

Article "ariegenews.com"

"La Chytridiomycose est une maladie extrêmement grave qui décime des centaines d’espèces d’amphibiens dans le monde.

Dans une étude publiée dans Ecology Letter le 25 janvier dernier, des scientifiques ont remarqué que le taux de mortalité des crapauds infectés serait lié à l’altitude de leur lieu de vie.

Ceci pourrait être lié à leur capacité à lutter contre le froid ou à l’adaptation du champignon à la température.

Largement répandue à travers le monde, la chytridiomycose est une maladie due au champignon Batrachochytrium dendrobatidis (Bd) qui provoque l’extinction de nombreuses espèces d’amphibiens et menace de nombreux écosystèmes.

Entre 2003 et 2008, les chercheurs ont prélevé 3016 tampons de peau de têtards et de crapauds accoucheurs (Alytes obstetricans) dans 126 lieux différents à travers toute la péninsule ibérique. Ils ont ensuite analysé les échantillons et remarqué que les empreintes génétiques des champignons causant des foyers d'infections et de nombreux décès dans les Pyrénées sont tous identiques.

Ceci suggère que la maladie a été introduite dans la région relativement récemment.

En utilisant des modèles mathématiques, ils ont montré qu’il n’existe aucun lien entre les facteurs environnementaux et la probabilité d'infection.

Par contre, ils ont observé que les crapauds infectés vivant en haute altitude meurent dans 100% des cas des suites de leur infection alors que ceux qui vivent à des altitudes inférieures restent en vie.

Les auteurs de l'étude indiquent que l'augmentation du risque de mortalité pourrait être liée à la capacité des crapauds à lutter contre le froid ou que le champignon est mieux adapté aux environnements froids.

«La chytridiomycose est un grave problème pour les amphibiens du monde entier et cette maladie est à l'origine de l’extinction très rapide des amphibiens.

Pour le moment, nous n'avons aucun moyen de prévention ou de guérison contre Bd à l’état sauvage, nous devons donc agir rapidement pour empêcher sa propagation sur des populations saines» a déclaré Matthew Fisher, auteur-correspondant de l'étude pour le département des maladies infectieuses et de l'épidémiologie de l'Imperial College of London.

Dirk Schmeller, de la Station d’Ecologie Expérimentale du CNRS à Moulis (Ariège) a ajouté : «Nous avons identifié des crapauds accoucheurs malades à travers toute la péninsule ibérique mais l'infection a été beaucoup plus virulente chez les crapauds qui vivent à des altitudes élevées comme dans les chaînes de montagnes.

Ces zones sont souvent très touristiques et les gens en se promenant le long de sentiers peuvent propager l'infection sans le savoir. Afin de limiter les ravages de ce champignon, nous devons investir dans des études d’expertise pour arrêter sa propagation.

La désinfection des chaussures de touristes quand ils traversent des zones infectées serait, par exemple, un moyen efficace pour limiter la diffusion des spores fongiques.

Nous sommes également préoccupés par l'ensemencement des lacs de haute altitude avec des poissons artificiellement élevés qui peuvent introduire accidentellement la maladie dans des zones non infectées» a ajouté Matthew Fisher.

Cette étude menée depuis 5 ans par des chercheurs de l'Imperial College of London, la Société zoologique de Londres, et la Station Expérimentale du CNRS à Moulis a été réalisée dans le cadre du programme RACE (Risk Assessment of Chytridiomycosis to European amphibien biodiversity), qui comprend aussi d’autres institutions de la recherche scientifique en France, en Allemagne, en Suisse, et en Espagne.

Le degré d’acceptation de ces mesures de conservation sera analysé à partir du printemps 2010 lors d’une étude menée par Dirk Schmeller.

Source: Laboratoire de Moulis - CNRS - Saint Girons"

Dernière modification par Chris09: 17 fév 2010 - 22:27
lub *
Posts: 456
Pertinence:
message 22 fév 2010 - 06:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Hélas :!::!::!: il n'y a pas que cette espèce qui est menacée.
La France (+ Outre-Mer) serait même parmi les 10 pays hébergeant le plus grand nombre d'espèces menacées !
(Là, on est bon pour les médailles!)
http://www.science.gouv.fr/fr/actualites/bdd/res/3403/t/6/especes-menacees-la-liste-rouge-s-allonge/

Dernière modification par lub *: 22 fév 2010 - 06:38
_________________
... Si la cause est bonne, c'est de la persévérance ... Si la cause est mauvaise, c'est de l'obstination ...
pahu
Posts: 6386
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 22 fév 2010 - 08:02 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

merci pour les liens sm6.gif voir la liste des poissons menacés de décembre 2009 ...
_________________
"Combien y a-t-il de lacs dans les Pyrénées? Qui les a tous vus ?" H. RUSSELL
JFB
Posts: 5210
Pertinence:

Groupes: 1
message 24 fév 2010 - 09:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Nous sommes également préoccupés par l'ensemencement des lacs de haute altitude avec des poissons artificiellement élevés qui peuvent introduire accidentellement la maladie dans des zones non infectées» a ajouté Matthew Fisher.
Trop tard...
_________________
Jeff
Dame fario : Si tu ne finis pas dans les temps, tu finiras dans le lac.
Aure
Posts: 523
Pertinence:
message 24 fév 2010 - 18:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

"La désinfection des chaussures de touristes quand ils traversent des zones infectées serait, par exemple, un moyen efficace pour limiter la diffusion des spores fongiques."

Allez encore un peu de fongicides !...

Pour ce qui est de l'alevinage, il doit être possible de répertorier les populations saines de celles touchées par le BD. Quoiqu'il en soit à l'heure actuelle les zones surfréquentées des touristes sont bien plus pauvres en amphibiens que les coins les plus isolés et où parfois les truites alevinées abondent depuis maintenant plus d'un siècle.

Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
Navigation :
Forum issu du site www.achigan.net - France - © 2003-2018


Page générée en 0.072s. - 27 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies - En savoir plus - X
8 visiteurs (liste) en ce moment